Bienvenue visiteur, pour poster sur ce forum vous devez vous enregistrer.
Présentations Flux RSS Recherche
Pages : 1 2 3 4 ... 405 406 407 408
[fic]: L'Avènement des Dieux
heart earth
Modérateur
Messages : 10337


haut haut de page
[fic]: L'Avènement des Dieux posté le [15/12/2017] à 21:58

Chapitre 18 : Un rêve inébranlable



Spoiler :



Un torrent d’eau froide me réveilla en sursaut. J’ouvris les yeux, paniqué, avant de me rendre compte, qu’il ne s’agissait là que de ma sœur et je soupirai, prêt à me rendormir tant mon corps me faisait mal.

Soudain, je me souvins du flash de lumière nous ayant enveloppé, Angéla, Drago, June, ma sœur et moi et je me rendis compte que je ne me trouvais plus dans cette citadelle mais dans une vaste clairière au beau milieu d’une forêt.

Je levai les yeux pour tenter reconnaitre ne serait-ce que l’espèce d’arbre poussant ici, mais rien ne me vint à l’esprit. Le soleil pointait timidement ses rayons à travers le feuillage touffu au-dessus de nos têtes, mais le peu de rayons qui arrivaient jusqu’à nous éclairaient la mousse qui se déposait sur les rochers de façon à la rendre vert émeraude et même scintillante.

Un faible cours d’eau passait par cet endroit. Il ne devait pas y avoir plus de deux ou trois centimètres de profondeur, et pourtant je pouvais entendre le doux murmure de l’eau s’écoulant lentement sur les roches. Le ruisseau était limpide, calme et considérablement apaisant. Les reflets du soleil sur les feuilles parvenait jusqu’au cours d’eau et semblaient indiquer la source de celui-ci, quelques mètres plus loin.

-Où…Sommes-nous ? Murmurai-je en me relevant lentement.

-Dans une forêt je dirais ; railla ma sœur.

-Très pertinent, en effet, je ne l’avais pas remarqué ; rétorquai-je sur le même ton.

Marie ne répondit rien de plus et me tourna le dos, regardant un point fixe au loin avant de pencher la tête sur le côté comme elle le faisait lorsqu’elle était ennuyée.

-Tiens, nous ne sommes pas sur terre ; déclara-t-elle d’une voix naturelle.

-Ce n’est pas drôle, Marie, nous devons retourner au plus vite à la forteresse et…

-Je ne plaisante pas ; me coupa-t-elle d’un ton soudain sérieux.

Je restai bouche bée un instant, continuant à croire que ma Marie tentait de me faire une blague stupide mais lorsqu’elle me regarda dans les yeux, son expression me disait qu’elle était vraiment sérieuse et une goutte de sueur coula le long de mon front.

-Et dans ce cas…où sommes-nous ? Lui demandai-je, craignant sa réponse.

-Peut-être dans le monde des esprits ; hasarda-t-elle en haussant les épaules. La végétation me fait penser à la forêt ancienne.

-Le…monde des esprits ?

Ayant toujours du mal à le croire, je me mis à scruter les environs avec attention et, effectivement, maintenant que Marie le disait, j’avais vraiment l’impression que cet endroit était la réplique exacte de la forêt ancienne.

Que faisions-nous dans un endroit pareil ? Gariatron nous avait-il transportés dans le monde des esprits grâce à cette lumière blanche ? Et si oui, pourquoi ? Trop de questions trottaient dans ma tête à cet instant et me donnaient mal au crâne alors que j’étais encore épuisé par mes blessures.

Les feuilles remuèrent soudain de l’autre côté du ruisseau et je crus voir une longue chevelure blonde se terminant en une queue de cheval plus ou moins bien faite disparaitre dans les taillis.

Mon cœur rata un battement dans ma poitrine et, oubliant totalement notre mission et sans réfléchir une seconde de plus, je me lançai à la poursuite de cette personne.

-Attends ! Lui cirai-je.

-Michael ? Ou vas-t…

Je n’entendis pas le reste de la phrase de ma sœur, j’étais déjà trop loin. Je courus à travers la végétation dense de la forêt à la poursuite de mon ancienne amie.

Je n’avais aucun doute. J’aurais reconnu le blond de ses cheveux et sa coiffure entre mille. Lorsqu’elle m’avait quitté, elle tentait d’atteindre un endroit en particulier et cela ne m’aurait pas étonné que cet endroit se trouve justement dans le monde des esprits.

Même si je l’avais perdue de vue depuis longtemps, le sol humide de la forêt et les branches cassées trahissaient son passage et me permettaient de la suivre aisément.

Ma course folle m’entraina à travers toute la forêt, mais chaque arbre ressemblait à un autre, il n’y avait tout autour de moi que de la végétation dense et j’ignorais si je m’étais éloigné de mon point de départ ou si je n’avais fait que tourner en rond depuis le début…

J’arrivai finalement dans une petite clairière bien différente de celle que j’avais quittée pour me lancer à la poursuite de mon amie. Il n’y avait plus de ruisseau ni de végétation luxuriante, simplement des feuilles brûlées et noires de suie, de la pierre nue les entourant, sans un seul rayon de soleil pour donner vie à ce paysage sinistre. Il n’y avait pas non plus un seul bruit, pas même celui du vent. Seul un silence pesant régnait ici.

Je regardai rapidement au sol mais les traces de pas avait disparu. La terre était bien trop sèche ici.

Essoufflé, je tentai de repérer une irrégularité dans les branchages qui aurait signalé le passage de quelqu’un mais rien. A croire que Saya s’était envolée.

Je n’avais pourtant pas rêvé. J’avais bien reconnu sa chevelure blonde et sa coiffure caractéristique…Etait-ce une illusion créée par Shadow pour me perdre dans le monde des esprits ? Je commençais sérieusement à douter de moi-même…

Mais, alors que je m’apprêtai à faire demi-tour pour rejoindre ma sœur, je remarquai comme une petite ouverture derrière un mur de ronces. En m’approchant, mon cœur fit un bond dans ma poitrine lorsque je découvris l’entrée d’une grotte, ainsi qu’un objet sur le sol : une page déchirée et jaunie d’un livre ancien.

Mon espoir revint d’un seul coup et, sans hésiter, je décidai de m’enfoncer plus profondément dans cette grotte sombre et inquiétante.

Rapidement, la lumière du jour disparut et je fus forcé d’avancer à l’aveugle, avec comme seul éclairage la lumière de mon téléphone, tout juste suffisante pour me permettre de voir où je mettais les pieds.

J’entendais simplement l’écho de mes pas dans la grotte, ainsi que les battements de mon cœur. Je devais y aller à tâtons, mais le chemin semblait droit et sans bifurcation.

Marcher ainsi me rappela ma première expédition avec Saya et je souris bêtement. Par ma faute, nous avions bien failli y passer…Mieux valait que j’évite de refaire les mêmes erreurs qu’à l’époque.

Cependant, il ne semblait y avoir aucun piège dans cette grotte. Simplement un long chemin qui me semblait sans fin…

Après avoir marché vingt bonnes minutes dans le noir le plus total, je débouchai finalement dans une grande pièce circulaire. Quelques rayons de soleil passaient faiblement à travers les fissure de la haute voute au-dessus de ma tête et me laissaient distinguer un décor bien singulier.

La pièce était entièrement fermée à l’exception de là par où j’étais entré et celle-ci était entièrement vide à l’exception d’un piédestal en son centre tandis qu’au sol était dessiné un immense symbole qui me rappela aussitôt un autre que j’avais vu dans le livre de Saya : celui de la citadelle originelle.

Lentement, je m’avançai vers le piédestal et, à en juger par la marque de poussière dessus, quelqu’un y avait posé un objet récemment, peut-être même quelques jours, voire quelques heures plus tôt.

J’en étais à présent persuadé : Saya était passée par ici. Je devais me trouver dans une sorte de couloir permettant de rejoindre la fameuse citadelle.

Pendant un instant, une pensée stupide me traversa l’esprit, pensée qui fut aussitôt balayée par l’image du regard glacial de Laura et, fermant les yeux tout en soupirant, je souris légèrement.

-Désolé Saya…J’aimerais bien te rejoindre mais je n’ai pas encore tenu ma promesse ; murmurai-je. J’aurais bien aimé te revoir mais on dirait que ça sera pour une prochaine fois.

Je sortis la page déchirée et, après l’avoir déposée sur le piédestal dans l’espoir que Saya repasse par ici, je fis demi-tour.

Cependant, alors que je pensais revenir à mon point de départ en sortant de la grotte, je fus incapable de reconnaitre l’endroit. C’était comme si j’étais dans une toute autre clairière, plus sombre et plus lugubre surtout. Un ruisseau presque à sec coulait faiblement parmi les feuilles sèches des arbres. Le vent soufflait bien plus fort et aucun bruit ne me parvenait à l’oreille excepté celui de mes propres pas sur les pierres noires. Le temps s’était lui aussi soudainement rafraichi.

Je n’étais pas à l’aise et j’avais l’impression que des dizaines de paires d’yeux étaient posées sur moi et m’épiaient dans l’ombre. Pourtant, lorsque je m’approchai d’un des taillis qui aurait pu abriter une créature, je ne vis rien de plus que quelques petits insectes.

Je soupirai. Apparemment, les souvenirs de mes explorations avec Saya me laissaient encore de mauvais souvenirs, à tel point que j’en devenais paranoïaque…

Tentant de faire abstraction de ce sentiment désagréable, je me mis en tête de retourner à mon point de départ en commençant par chercher les traces de pas qui m’avaient conduit ici mais il n’y avait plus rien et je fus obligé de progresser au hasard…

Je m’enfonçais donc dans les entailles mêmes de cet étrange endroit. Plus j’avançais, et plus je trouvais ma progression difficile. Mes jambes devenaient de plus en plus lourdes, j’avais l’impression de porter une tonne de pierre sur mon dos et je transpirais à grosses gouttes, malgré la fraicheur croissante des lieux.

L’aspect même de la forêt avait également bien changé. Il n’y avait plus cette végétation luxuriante qui me gênait avant. Désormais, le chemin était parsemé de racines entremêlées et qui s’enfonçaient dans la terre aride. Les arbres avaient perdus leurs feuilles mais leurs branches étaient si rapprochées que je ne voyais toujours pas où je me trouvais.

Enfin, je vis comme une lumière faible émerger des arbres sombres et sans réfléchir une seconde de plus, je me précipitai vers la source avant de déboucher dans une nouvelle clairière.

Mais, cette clairière était bien différente des autres. Il n’y avait aucun court d’eau, ni même de lumière ou de vent. Les arbres étaient totalement nus et même morts pour la plupart.

J’avais au-dessus de ma tête un épais plafond de branches basses qui me donnaient l’impression d’être enfermé dans un espace confiné. Les pierres elles-aussi étaient nues, pas de mousse ni de plante ne les recouvraient. Elles étaient noires comme la suie, et acérés comme des rasoirs. Ce paysage de dévastation ma rappela notre excursion involontaire dans les montagnes. Le paysage était peut-être même moins effrayant qu’ici, le sentiment de solitude venant s’ajouter à mon mal aise.

Le cri d’un corbeau au loin me fit sursauter et résonna longuement avant de s’éteindre dans le silence.

Un frisson me parcourut l’échine en réalisant que je ne sortirais peut-être jamais de ce dédale végétal mais ma volonté de retrouver Laura et de la faire revenir à la raison dissipa rapidement ces pensées noires.

J’allais reprendre mon chemin en avançant au hasard lorsqu’une idée passa dans mon esprit. Je sortis donc mon deck et je tentai d’invoquer un de mes monstres. Si je me trouvais vraiment dans le monde des esprits, alors ils auraient dû être réels et capable de me ramener à mon point de départ pour retrouver Marie.

Cependant, alors que je brandissais ma carte, une fumée sombre sortit du sol et commença à envahir la clairière.

Instinctivement, je mis ma manche sur mon visage, croyant à un feu de forêt mais une goutte de sueur perla de mon front lorsque je compris de quoi il s’agissait réellement.

Une forme sombre s’éleva de la fumée et deux yeux rouges comme le sang s’en dégagèrent.

-Oh non, tu n’iras nulle part, Darksky ; siffla une voix résonnant dans mes oreilles.

Une force invisible incroyablement puissante me projeta violemment contre un arbre tandis que la créature prenait peu à peu forme, celui d’un immense serpent ailé.

-Laura Garden veut peut-être t’affronter mais je ne le permettrai pas, je ne peux pas prendre ce risque, pas aussi proche du but !

-E…Essaie un peu de m’en empêcher…Raillai-je en tentant de paraitre sûr de moi alors que mes jambes tremblaient devant la créature de l’ombre.

Je n’avais aucun moyen de m’échapper, j’étais pris au piège par les branches épaisses des arbres morts sur le chemin. J’allais devoir le combattre. Cette pensée m’effraya. Je n’étais pas de taille à affronter une créature antique comme lui seul…

Mais je ne pouvais pas reculer. Je devais ramener Laura à la raison, et ce, par tous les moyens. Si je m’étais battu jusqu’ici, c’était dans cet unique but, je ne pouvais pas faire marche arrière !

Gariatron poussa un autre rugissement qui fit trembler ciel et terre avant de se jeter sur moi sans autre avertissement.

J’eus tout juste le temps de me défendre avec une carte piège avant qu’il ne me découpe en morceaux. Lorsqu’il percuta le bouclier de la force de miroir, mon deck réagit à sa présence et s’illuminant.

Gariatron écarquilla ses petits yeux de reptile et poussa un hurlement de rage en voyant cela puis repassa à l’attaque.

Je plongeai sur le côté pour l’éviter mais il avait anticipé ma réaction et me fouetta violement d’un revers de queue qui me fit m’écraser sur le tronc d’un arbre mort. Les branches et les troncs craquèrent sous la force de l’impact et des dizaines d’échardes pénétrèrent dans ma peau. Mais, le temps que je reprenne mes esprits, le démon était déjà repassé à l’offensive en lançant une rafale de feu noir dans ma direction.

Je roulai derrière un rocher proche pour éviter de justesse les flammes, mais je sentais tout de même leur chaleur m’affaiblir. La broussaille derrière moi avait pris feu et dégageait une inquiétante fumée noire, me piquant les yeux.

Une joie cruelle se lisait dans les yeux de mon ennemi tandis que j’essayai d’échapper à l’incendie.

-Tu ne peux pas t’enfuir Darksky, le feu te rattrapera où que tu ailles !

Il avait raison, tout ce qui se trouvait ici pouvait prendre feu en moins d’une seconde. Si cela continuait ainsi, toute la forêt serait bientôt plongée dans le chaos.

Je repensai soudain à Marie, quelque part dans les environs, ne se doutant pas de la catastrophe se produisant ici. Elle allait finir carbonisée, tout comme moi si je n’arrêtai pas Gariatron…

Je pris mon courage à deux mains et je sortis de ma cachette pour faire face à mon ennemi dignement. Il avait beau être un démon, j’avais avec moi la puissance d’un dieu, le dieu créateur des terres !

-Tu décides de te rendre ? Dit-il ironiquement.

-Non…Mais je compte bien te vaincre avec ceci !

Je brandis la carte de Geb, celle qui scintillait dans mon deck depuis son attaque. Il n’avait visiblement pas l’air de s’attendre à une telle résistance de ma part et fit un pas en arrière.

-Déchaine ta force, Geb, dieu créateur de la terre !

La terre s’ouvrit sous nos pieds, et de la fissure surgit la divinité. Sa présence suffit à apaiser le brasier ardent prêt à consumer la forêt. Il irradiait une telle lumière que l’ombre de Gariatron disparut presque dans ses rayons. Ses longues griffes semblaient faites d’argent pur, tandis que ses yeux étaient bleus comme la mer. Tout autour de lui, les arbres semblaient reprendre vie, et moi mes forces.

Il poussa un rugissement avant de disparaitre dans un éclat de lumière pure qui nous aveugla momentanément. Lorsque le flash se dissipa, toute la clairière était verdoyante, et les flammes qui la cernaient semblaient ne jamais avoir existé. Toute la végétation était de nouveau pleine de vie, le faible filet d’eau s’était transformé en véritable rivière calme et sereine et les rochers s’étaient couverts de mousse.

Gariatron était tout aussi étonné que moi, et ne se résumait désormais plus qu’à une faible ombre dans ce décor. Mais, le seul problème était que Geb, lui, s’était volatilisé, me laissant seul face au démon. Cependant, il ne m’attaquait pas. Il m’observait, sceptique ou surpris, impossible de décrire son expression sur ce qu’il restait de son corps, mais une chose était sûre : il était troublé par moi.

Je compris pourquoi il était si étonné lorsque je levais le bras. A la place de mes cinq doigts se trouvaient des griffes acérées comme des couteaux. Tout mon bras avait également changé, c’était comme si j’avais revêtu une armure bleu foncé qui couvrait tout mon corps.

Mais je me sentais également plus grand et plus fort, et surtout, je sentais une sorte de poids dans mon dos. Une paire d’aile noire, parcourue de ligne rouges comme le sang, avaient poussé subitement. Mais le plus étrange était ma vision. C’était comme si je n’avais plus qu’un seul œil, mais un œil avec une vision vraiment perçante.

-Tu…Tu as fusionné avec ton monstre ?! Bégaya Gariatron abasourdi.

-J’ai…fusionné ? Répétai-je dans un murmure.

Il avait raison ! La vérité me vint d’un seul coup. Geb avait utilisé son pouvoir pour que je puisse combattre le démon à arme égale.

En réalisant cela, un sourire passa sur mon visage d’oiseau et je poussai un cri strident.

Je déployai mes ailes puis je fis un bond de plusieurs mètres qui me propulsa au-dessus de la cime des arbres. Gariatron me suivit en hurlant.

Nous étions à présent hauts dans le ciel. La forêt vue d’ici ressemblait à une immense pelouse verte. Autour se dressaient d’imposantes montagnes, si hautes qu’elles perçaient à travers les nuages. Le vent, à cette altitude, était bien plus violent et je devais lutter rien que pour lui résister. Voler était décidément plus difficile que je ne l’aurais cru…

-Tu ne maitrises pas cette forme, Darksky, je n’aurais aucun mal à t’exterminer ! Rugit le démon, fou de rage.

-Approche un peu pour voir ; le provoquai-je.

Il se jeta violemment sur moi, une lueur cruelle dans le regard. J’évitai maladroitement son attaque en esquivant sur la droite, mais contre toute attente, il revint immédiatement à la charge en faisant demi-tour sur le dos en passant par-dessus moi pour m’attaquer en piqué.

Je n’avais pas du tout anticipé une telle stratégie et son attaque me projeta vers le sol. Je battis aussi fort des ailes que possible pour retrouver mon équilibre juste avant de m’écraser.

Je me rendis compte que les combats aériens étaient bien différents des combats terrestres. Nous n’étions plus soumis à aucune loi de la pesanteur, ce qui nous permettait d’attaquer par tous les côtés, chose que je n’avais pas réalisé assez tôt…

Je n’eus pas le temps d’élaborer une stratégie adaptée à ma découverte car déjà, Gariatron préparait un autre piqué, mais j’y étais préparé cette fois ci. Le voir s’élever lentement dans les airs comme il le faisait me donna une idée folle.

Je plaçai mon poing au-dessus de ma tête et attendis le bon moment pour frapper. Ma nouvelle vision d’aigle me permettait de voir distinctement ses mouvements et presque de les deviner.

Il amorça alors sa chute. J’attendis qu’il se rapproche au plus près de moi puis, lorsqu’il fut à quelques centimètres, je le frappai de toutes mes forces.

L’impact créé par le choc me projeta en arrière et lui haut dans le ciel. Mon atterrissage peu gracieux déracina une multitude d’arbres mais je réussis à ne pas ouvrir un nouveau cratère dans le sol.

Je me mis alors à voler en direction du ciel, toujours plus haut, toujours plus vite, passant devant les yeux effarés de Gariatron qui me suivit en rugissant. C’était exactement ce que je voulais.

Nous nous élevâmes ainsi dans les airs jusqu’à dépasser la couche de nuages qui surplombaient les montagnes au loin.

Nous nous fîmes face, prêts à nous battre sous le soleil implacable qui brillait à cette altitude. Cependant, il n’attaquait pas, il restait immobile, battant juste de ses ailes d’ombre, presque invisibles désormais.

-Qu’est-ce qui ne va pas Gariatron ? Es-tu trop fatigué pour continuer le combat ? Dis-je en espérant une réaction chez lui.

Mais le démon resta de marbre, avec seulement la flamme de la haine brillant dans ses yeux. N’en pouvant plus d’attendre, je passais à l’assaut. Mais, lorsque je fus sur le point de le frapper, mon bras le traversa comme s’il n’était…qu’une ombre !

Je regardai anxieusement autour de moi, cherchant où mon adversaire aurait pu se cacher, mais je ne vis rien du tout.

Soudain, je le vis surgir de l’épaisse couche de nuage et il m’assena un coup de tête violent, suivit d’un battement de queue qui me frappa une aile et pour finir, il cracha une rafale de flammes que je ne pus éviter.

Je sentais mon armure chauffer incroyablement sur mon corps d’homme-oiseau, sans me bruler pour autant. Je fis un ample mouvement de bras et le feu se dissipa d’un seul coup, devant le regard d’incompréhension de Gariatron.

Je venais de comprendre comment me servir de mes capacités spéciales, même dans la nature. Si j’arrivais à les maitriser au bon moment, il n’aurait aucune chance.

Je fis apparaitre dans la paume de ma main une plume noire et tranchante, puis ce fut mon tour d’attaquer en piqué. Il riposta avec un autre déluge de flammes, mais je les traversai aisément comme un jet d’eau, et, lorsqu’enfin je fus assez proche, je lui plantai la plume dans l’aile comme une épée.

D’un hurlement furieux, il me saisit par la taille et me projeta au loin, mais il était trop tard pour lui.

-Tu appelles ça une attaque ?! Laisse-moi rire Darksky, voilà la vraie puissance des ténèbres !

L’ombre se mit à grossir, encore et encore, jusqu’à obscurcir même les rayons du soleil. Il était réellement imposant, et aurait pu m’écraser d’une seule main s’il l’avait voulu. Cependant, je voyais toujours mon présent planté dans son aile. Tout espoir n’était pas perdu !

-Meure, Elu des dieux !

Il ouvrit grand la gueule et un flot de particules noires s’articula autour de lui pour former une énorme sphère. Je la sentais qui m’attirait vers elle, je devais à tout prix m’éloigner le plus possible de cette chose.

Alors que je commençais déjà à fuir, je revis la forêt en contrebas. Si cette attaque me manquait, elle irait s’écraser sur elle, balayant tout ce qui y vivait, et Marie aussi…

Je rassemblai tout mon courage pour faire face à cette abomination, et protéger ma sœur des griffes de Gariatron. Je voyais déjà l’œil triomphant du démon lorsque je me plaçai juste devant son angle de tir. J’écartai les bras et les ailes pour servir de bouclier. Il pouvait bien me tuer, cela m’était bien égal, mais il n’avait pas le droit s’en prendre à ceux que j’aimais !

-Adieu, fils de l’aigle !

Juste avant qu’il n’expulse la sphère des ténèbres, je vis la plume faire son effet. Une lumière blanche s’échappa de l’aile où elle se trouvait et se propagea sur tout son long.

Cela le stoppa net dans son élan, et il rétrécit petit à petit jusqu’à retrouver sa taille normale. Toute la puissance maléfique qui l’entourait s’était évaporée, il ne restait qu’une ombre faible et blessée.

-Dark…Sky ; articula-t-il avec peine.

Un vent violent se leva et nous obligea à rejoindre des altitudes moins élevées. C’est ainsi que notre combat se prolongea à l’intérieur même d’un nuage d’orage. Je ne voyais absolument rien, pas même Gariatron qui se fondait à merveille dans le noir. J’entendais le tonnerre gronder et des éclairs zébraient les alentours. Je sentis sur moi la froide sensation des gouttelettes d’eau contenues dans les airs. Mais le démon, lui, était invisible, même pour mon regard de rapace.

Deux yeux rouges apparurent soudainement devant moi. Je n’hésitai pas et je me dirigeai vers eux, mais à peine pensais-je les avoir atteints qu’ils disparurent et réapparurent sur ma droite. Le même schéma se reproduisit alors, cette fois-ci au-dessus de moi, puis en dessous.

Il se moquait vraiment de moi, j’avais le tournis à force de regarder dans tous les sens.

-Gariatron ! L’appelai-je furieux. Viens te battre !

La voix qui me répondit semblait venir de partout à la fois et résonnait longuement dans l’ombre.

-Pourquoi me battrai-je avec toi, alors que tu te détruis tout seul ? Ricana-t-il…Mais il est vrai que ce combat m’aura bien diverti avant l’arrivée de Drago.

Il surgit de nulle part et me frappa à la tête puis disparut aussitôt. Il me prenait en traitre, cela n’aurait pas dû m’étonner, mais il m’était impossible de savoir où il allait frapper.

Un deuxième coup arriva, à la cuisse, puis un troisième à l’aile gauche et pour finir à l’aile droite. Toutes ces blessures m’affaiblissaient énormément. J’avais du mal à rester en vol et mes membres étaient lourds.

Le tonnerre gronda, et il m’asséna un autre coup sur le torse, mais se heurta à mon armure.

Si seulement je pouvais m’échapper de ce nuage pour me battre au grand jour…mais ses attaques frénétiques ne me laissaient pas le temps de le faire.

Je décidai alors de me replier sur moi-même, de ne plus compter sur mes yeux puisqu’ils ne m’étaient d’aucune aide, et de laisser faire mon instinct.

J’entendis un courant d’air sur ma droite. Il était là ! Je saisis sa griffe avant qu’elle ne me touche sans même ouvrir les yeux et je le frappai de toutes mes forces.

-On dirait que ce petit jeu est sur le point de prendre fin, Gariatron ; lançai-je ironiquement.

-Au contraire, il ne fait que commencer, Humain…

Je rouvris les yeux, et je le vis lever un bras et pointer en direction du ciel. Le tonnerre gronda une troisième fois, puis un éclair fulgurant s’abattit sur moi.

Je hurlais de douleur à son contact. J’avais beau avoir la forme d’un monstre, je n’en restais pas moins un aigle.

Gariatron jubilait. Il avait trouvé le moyen de me vaincre sans résistance et sans combat de ma part. J’avais beau tout essayé pour m’en dégager, rien ne fonctionnait, j’étais pris au piège. Mes membres se raidissaient, mes sens se brouillaient et mes forces me quittaient…

-Quel Lâche ! Cria un nouveau venu.

-Qui va la ! Hurla Gariatron en relâchant son emprise.

Sa voix était emplie de crainte et de rage, comme s’il connaissait déjà la réponse.

-Je ne peux pas regarder mon fils se faire torturer ainsi plus longtemps, il est temps de régler nos comptes, une bonne fois pour toutes Gariatron!

Une vive lumière perça à travers l’orage. Je vis alors deux ailes de feu sortir des ténèbres. Les yeux de gariatron s’agrandirent de surprise et recula brutalement. Le corps d’un magnifique oiseau au corps de flammes se découpa dans les cieux et chassa d’un seul coup les ténèbres de Gariatron. Dans son œil bleu comme l’azur brulait une colère intense envers mon ennemi.

-Impossible…Co…Comment peux-tu être encore en vie ?! Hurla Gariatron.

-Personne ne peux se débarrasser du Phoenix divin aussi facilement ; Hurla l’oiseau d’un ton menaçant. Tu vas maintenant connaitre la fureur de la déesse du ciel !


Le phénix se jeta violement sur Gariatron qui n’eut même pas le temps de protester et lui asséna un puissant coup de griffe qui lui déchira son aile d’ombre suivit d’une morsure puissance au coup. Le démon poussa un cri de douleur en tentant de se dégager, mais rien n’y faisait, mon allié le tenait fermement et ne comptait pas le lâcher de sitôt.

-Michael ; dit le phénix en tournant sa tête vers moi ; fuis le plus loin possible, je ne pourrais pas le retenir très longtemps !

J’étais trop abasourdi pour faire le moindre mouvement, e le choc de l’éclair m’avait également sérieusement affaibli. Je sentais qu’au moindre effort supplémentaire, j’allais m’écrouler.

-Michael !

Je reconnus immédiatement la voix qui avait prononcé ces mots, une voix que je n’avais pas entendue depuis bien longtemps à présent et mon cœur s’accéléra tandis qu’un espoir immense m’envahit.

-Ma…man ; balbutiai-je en m’approchant d’elle.

-Recule ! Tu n’es pas de taille à l’affronter ! Continuait-elle de me crier.

Mais tous ce mots n’avaient aucune importance pour moi, peu importe les dangers que je devais affronter, si c’était bien ma mère qui combattait Gariatron, même sous cette forme étrange, alors je me devais de l’aider à tout prix.

-Mais lâche-moi ! Rugit Gariatron.

Il cracha une autre rafale de feu noir vers le ciel mais le phénix tenait bon. Il fallait que je fasse quelque chose, mais quoi ? J’avais déjà épuisé toutes mes forces dans ce combat et mon corps ne me permettait plus de combattre convenablement.

Gariatron cessa soudain de se débattre et me fixa de ses yeux rouges comme le sang, un air de défi dans le regard.

-Eh bien mon cher Darksky, tu ne veux pas connaitre la vérité sur tes parents ?

-La…vérité ? Répétai-je surpris par sa question ?

-Oui ; dit-il d’un ton envoutant, la vérité sur la disparition de tes parents, il y a bientôt cinq ans…

-Ne l’écoute pas, fuis tant que tu le peux !

La vérité…Il était vrai que cette disparition dans les ruines incas avait toujours été un mystère pour nous, et nous avait causé bien des soucis à Marie et moi. Et, qui me disait que Gariatron allait bien me dire la vérité ? Il n’en restait pas moins aussi manipulateur qu’Hélios. Mais…s’il pouvait m’éclairer ne serait-ce qu’un peu, cela pourrait peut-être…

-Dis la moi…Cédai-je enfin.

Je vis la surprise et la peur s’installer dans les yeux du phénix et le triomphe dans ceux de Gariatron.

-Dans ce cas, vois de tes yeux…le passé !

Le démon s’illumina d’une lumière intense nous aveuglant un instant.

Lorsque je rouvris les yeux, je n’étais plus dans le nuage d’orage, mais devant une immense cascade, au beau milieu d’une forêt tropicale. L’eau s’abattait en contrebas avec une violence inouïe et se fracassait bruyamment contre les rochers. Tout autour de moi, la végétation était dense et luxuriante. Le chant des oiseaux créaient une telle mélodie dans ce recoin perdu que je ne pouvais m’empêcher de les écouter avec attention. Ils me rappelaient la volière qui se trouvait chez nous.

J’avais repris mon apparence normale et je me trouvais sur l’une des rives du torrent tumultueux. Mes blessures elles aussi avaient disparues, de même que ma fatigue. Je marchais le long de la rivière en remontant le courant quelques minutes jusqu’à apercevoir deux personnes au loin, marchant cote à cote. Je ne pouvais distinguer leur visage à cette distance, mais je savais déjà de qui il s’agissait.

-Au fait Mégane, dit l’homme, es-tu sûre que nous sommes dans la bonne direction ?

-Presque sûre, si nous remontons assez cette rivière, nous devrions tomber directement sur le temple du condor.

Ils étaient à présent tout près de moi, mais ne semblaient pas me remarquer, pas même lorsqu’ils me frôlèrent l’épaule, comme si je n’étais qu’un fantôme. Je devais être dans les souvenirs de Gariatron…

Soudain, les buissons frémirent de l’autre côté de la rive. Mes parents s’arrêtèrent net, et dix hommes apparurent, accompagnés de monstres effrayants. Mon père se plaça devant ma mère pour la protéger en sortant son propre disque de duel, quand un homme plus imposant que les autres apparut à son tour.

-Encore vous, Hélios ; grogna mon père. Mais que nous voulez-vous à la fin ?

-Je te l’ai déjà dit humain, remets moi Nout et je te laisserai la vie sauve, dit-il en regardant ma mère qui recula.

-Je vous ai déjà dit que je ne sais pas de quoi vous parlez, alors fichez nous la paix !

-Ce n’est pas ce que j’attendais comme réponse…Soupira Hélios.

Il fit un geste et tous ses hommes enjambèrent la rivière d’un seul bond et encerclèrent mes parents. J’avais beau leur crier de fuir, ils ne pouvaient pas m’entendre, je n’étais qu’un spectateur impuissant devant cette scène.

-Tuez-moi cet idiot et emparez-vous de Nout ! Ordonna Hélios.

Les monstres lancèrent l’assaut, mais mon père se défendit contre l’attaque.

-Viens nous rejoindre, Bête fantôme méca Dracossac !

L’avion géant déploya ses ailes au-dessus de nos têtes puis mitrailla sans pitié les hommes de main d’Hélios. Mais, malgré toute la puissance qu’il avait, mon père ne vis pas qu’Hélios les avait rejoints et qu’il se tenait juste derrière lui.

-Estéban !

Mon père se retourna, trop tard malheureusement. Hélios avait anticipé le coup et, utilisant les pouvoirs de Gariatron, créa un rayon sombre qui envoya mon père à terre.

-C…Cours Mégane ; dit-il à bout de force.

-Hors de question ! Je ne peux pas t’abandonner ici !

-Je suis tout à fait d’accord avec toi…Nout ; dit Hélios d’un ton supérieur.

-Tais-toi Gariatron ! Ordonna-t-elle. Relâche-le, il n’a rien à voir avec tout ça !

-tu as raison, il est innocent, comme l’était mon ancien partenaire, Katsuo ; reprit le démon d’une voix mielleuse et ironique à travers la bouche d’Hélios.

Il attrapa alors mon père, qui n’avait plus la force de se débattre et le retint juste au-dessus de la cascade, menaçant de le lâcher à n’importe quel moment.

-Ça sera donc lui…ou toi, je te laisse le choix. Alors, vas-tu mettre en péril l’avenir de ce monde pour sauver un mortel, ou bien vas-tu laisser mourir un innocent ?

Je vis le poing de ma mère se serrer et s’illuminer d’une aura de flammes intense.

-Tu…tu es vraiment…je ne trouve même pas de mot assez fort pour te décrire !

-Allons ma très chère Nout, te mettre en colère ne résoudra pas tes problèmes ; continua Gariatron serein. Mais j’en conclus donc que tu n’es pas prête à remettre en question le destin de ce monde, donc je vais décider pour toi.

Hélios lâcha alors mon père au-dessus des pierres acérées de la cascade.

-Non ! Criai-je d’une même voix désespérée que ma mère.

Elle se précipita à la suite de mon père et sauta dans le vide, sous le regard effaré de Gariatron qui ne s’attendait pas à une telle réaction de sa part.

Lorsqu’elle fut à sa hauteur, je vis une paire d’aile de feu les enlacer tandis que le corps de ma mère, lui, se couvrait de flammes intenses et je réalisai que ce phénix était bel et bien ma mère…

-Alors…Tu es bien…une déesse ? Murmura mon père dans un dernier soupir.

-Oui…Se contenta-t-elle de répondre en fermant ses yeux bleus comme l’azur.

Ce fut la dernière image que j’eus d’eux avant qu’ils ne disparaissent dans les flots rugissants. Je m’effondrai alors sur les pierres dures de la rive. Savoir ses parents morts est une chose, voir leur mort en est une autre…

Je me tournai fou de rage vers Hélios qui jubilait de sa victoire…non, ce n’était pas Hélios, seul Gariatron devait être la cible de mes foudres. Il avait d’abord manipulé Laura, enlevé Marie et maintenant, j’apprenais qu’en plus, mes parents avaient disparu à cause de lui !

-Darksky ; me dit une voix douce me ramenant soudainement à la réalité.

Ma sœur était penchée au-dessus de moi, visiblement affolée. Nous étions de retour devant la citadelle, avec toujours ces pierres noires et ce halo inquiétant au loin.

Ma tête me faisait mal et tous mes membres semblaient peser une tonne maintenant que j’avais repris ma forme humaine mais ma rage, elle, n’avait pas disparu. Je ne devais plus simplement faire revenir Laura à la raison. Je devais aussi me venger de ce démon pour m’avoir détruit la vie et j’étais prêt à y laisser ma vie si besoin.

Je me tournai alors vers Marie et son regard inquiet m’apaisa un peu. Elle, au moins, était vivante et saine et sauve pour l’instant, c’était déjà ça de pris.

-Et bien, monsieur le Saiyen oiseau, tu m’avais caché que tu savais faire ça ; ironisa-t-elle pour cacher sa peur.

-Marie…est-ce que tu savais pour maman ? Lui demandai-je aussitôt.

Ma sœur tourna la tête et un sourire gêné se dessina sur son visage.

-Ahah…qui sait ; me répondit-elle en haussant les épaules. Et puis, je suis censée savoir quoi ?

Je soupirai. Cela n’avait pas vraiment d’importance après tout.

Alors que je tentais de me relever, je sentis quelque chose dans ma poche. Une nouvelle carte, et pas des moindres. Grace à elle, je j’étais certainement en mesure faire redevenir Laura telle qu’elle était avant et vaincre ce démon une bonne fois pour toute.

Ma mère avait dû me transmettre son pouvoir. Je n’arrivais toujours pas à reconnaitre qu’elle était réellement une déesse, mais l’heure n’était pas à la réflexion. Le temps pressait et chaque seconde de perdue pouvait être fatale.

-Et bien, et bien, tâchons de ne pas perdre, je ne tiens pas à voir ce futur se réaliser ; déclara soudain June à côté de moi que je n’avais pas encore remarquée.

-Oui, et n’oublions pas que nous avons Maya et Ambre à aller délivrer ; ajouta Angéla d’un air déterminé.

J’entendis des pas sur ma droite et je vis Drago nous rejoindre, une détermination nouvelle dans le regard.

-Le passé, le futur, tout cela n’a plus d’importance. Il faut que nous restions focalisés sur le présent ; dit-il en fronçant les sourcils.

-Oui, dis-je déterminé, Gariatron ne mérite pas de pitié de notre part, pas après tout ce qu’il a fait !

-Au moins vous êtes motivés, c’est déjà ça ; soupira Marie en sortant un biscuit de sa poche.

Sans ajouter un mot de plus, nous nous mîmes en marche pour rejoindre la citadelle de glace, là où tout allait commencer et où tout allait prendre fin. Enfin, j’allais pouvoir tenir ma promesse à Saya.

-Attends-moi, Laura, j’arrive.





http://forum.duelingnetwork.com/index.php?/topic/157103-the-wrap-up-red-lust-circuit-series-miami-edition/#entry2134192
le bon temps…

heart earth
Modérateur
Messages : 10337


haut haut de page
[fic]: L'Avènement des Dieux posté le [19/12/2017] à 21:47

Chapitre 19 : duel entre amies…



Spoiler :



« Je vous sauverai, coûte que coûte, même si pour cela je dois y laisser la vie. Je me relèverai autant de fois qu’il le faudra, j’affronterai les pires monstres, je vaincrai les pires adversaires, mais je vous retrouverai et je réparerai mes erreurs. Je refuse que d’autres paient pour ma stupidité et mon aveuglement. »

Oui, ceci était la promesse que je m’étais faite depuis maintenant presque un mois lorsque Maya et Ambre avaient disparu dans cette lumière verte et il était grand temps de la tenir à présent.

La citadelle nous faisait face, imposante, menaçante, dénuée de vie. Un vent fort et glacial soufflait sur la plaine mais je n’essayai même pas de m’en protéger et continuai à fixer l’immense pic de glace qui se dressait à quelques dizaines de mètres de nous.

A côté de moi, June me lançait un regard confiant. Elle aussi savait que nous n’avions pas le droit à l’erreur. Elle aussi se sentait coupable de la disparition de Maya et Ambre. Elle aussi refusait que ce futur de l’ombre ne se réalise. A ce moment-là, moi, Angéla, la dernière de la classe et la bouffonne du groupe et June, l’intelligence froide et inaccessible, étions animées par la même volonté et le même espoir.

Je tournai la tête de l’autre côté et je vis Darksky, Drago et Marie. Je ne pus m’empêcher de sourire légèrement devant le groupe que nous formions. Après tout, quelque chose avait changé en moi depuis que je les connaissais. Voir d’autres personnes bien plus touchées que moi par le malheur m’avait permis de relativiser et de continuer à avancer avec le sourire car j’étais la seule à en être capable. Drago n’avait plus de famille ni de repère et Darksky avait tout perdu, je ne pouvais quand même pas me lamenter et accentuer encore plus leur chagrin respectif.

Paradoxalement, faire semblant d’ignorer les problèmes et continuer à vivre ma vie comme avant m’avait aidé moi-même. June avait bel et bien raison, cela ne servait à rien de rester focalisée sur un seul événement passé.

Mais à présent que ma quête touchait à sa fin, l’heure n’était plus aux sourires et à la rigolade. J’allais sauver Maya et Ambre, vaincre Gariatron et faire en sorte que toute rentre dans l’ordre.

Le pic de glace grandissait au fur et à mesure que nous nous en approchions. Et plus il grandissait, plus il nous paraissait imposant et terrifiant. Les aurores boréales au-dessus scintillaient toujours dans le ciel noir et sans étoile. L’air était glacial et le vent d’une violence inouïe. Malgré cela, aucun d’entre nous ne ralentissait le pas, le temps était compté.

Enfin, après une marche longue et pénible dans l’immense désert de pierres, nous arrivâmes au pied de la citadelle, entre les sculptures qui semblaient nous prendre au piège dans leurs griffes acérées. A partir de là, un long chemin rectiligne et bordé de ces crocs de glace nous montrait l’entrée.

Nous nous arrêtâmes, soudain anxieux face à ce qui nous attendait derrière cette façade. Il n’y avait pas de porte, simplement une ouverture dans la glace. Le silence régnait. Tout était calme, beaucoup trop calme, comme si Gariatron nous conduisait directement à lui.

-Cet endroit…est à glacer le sang…Grelotta Marie. Sans mauvais jeu de mot.

-C’est étrange…Il n’y a personne pour garder l’entrée alors que Gariatron a tout fait pour nous éloigner…Grommela Darksky.

-Entrons, nous verrons bien ce qui nous attend à l’intérieur ; dit Drago tout aussi méfiant.

Nous franchîmes ainsi l’imposant portail de glace. Lorsque nous fûmes à l’intérieur, je crus que j’allais devenir totalement aveugle tant la lumière était forte. Celle-ci se reflétait sur toutes les parois de la salle dans laquelle nous nous trouvions, et était amplifiée à chaque réflexion. Mais le résultat était tout simplement éblouissant.

Cette lumière faisait scintiller la glace autour de nous en un millier d’étoiles brillantes. Jamais je n’avais vu un pareil spectacle, pas même lors de mes vacances à la montagne. L’irrégularité des parois créait une multitude de petites étincelles, plus vives que la plus belle des guirlandes de noël. Au plafond pendaient quelques stalactites qui tombaient parfois jusqu’au sol et la glace semblait totalement pure et sans tâche.

-Laura…murmura Darksky en serrant le poing.

-Tout cela ne me dit rien de bon ; déclara June en croisant les bras sur sa poitrine.

-Oui, je sens le piège à plein nez ; complétai-je en fronçant les sourcils.

Devant nous, le chemin se séparait en trois couloirs de glace, tous s’enfonçant dans les entrailles de la citadelle sans que nous ne puissions en voir le bout. Au-dessus de chaque entrée, un symbole était gravé et mon attention fut immédiatement attiré par celui d’une étoile à six branches. June le notifia également car elle se posta juste devant l’entrée, l’air concentrée.

-Je crois que nous sommes attendues, Angéla ; déclara-t-elle d’une voix trahissant son anxiété.

-On dirait bien oui…

Je vins me placer à côté d’elle et un frisson me parcourut l’échine en pensant à ce qui se trouvait à l’autre bout de ce couloir.

Darksky et Marie se placèrent à leur tour devant l’entrée d’un couloir et Drago prit le dernier puis nous nous regardâmes et d’un accord tacite, nous nous séparâmes.

Nous savions tous ce que nous avions à faire et les objectifs de chacun étaient sur le point de se réaliser. A présent, nous nous battions pour nous-même, pour accomplir notre ultime quête.

-Allons-y, June.

Mon amie hocha la tête et nous nous enfonçâmes dans le long corridor qui allait nous mener à l’orichalque.

Plus nous avancions sur ce chemin, plus mon cœur battait rapidement dans ma poitrine. Nous devions certainement nous rapprocher du lieu que m’avait décrit June, l’endroit même où l’orichalque avait pris sa source quelques millénaires auparavant. Le passage semblait continuer indéfiniment, nous n’en voyions pas le bout, simplement de la glace à perte de vue, mais au moins, nous étions tranquilles.


https://www.youtube.com/watch?v=8zj0eWxRYU4


Nous marchâmes encore pendant une bonne dizaine de minutes dans ce long couloir sans nous dire un mot, avec comme seul compagnon le bruit de nos pas sur la glace avant de débarquer dans une autre salle circulaire. Des torches étaient accrochées sur tous les contours de la pièce et l’éclairaient faiblement et d’une lueur inquiétante, leur flamme dansant au gré du vent. Au milieu se trouvait une grande cavité sur laquelle était dressé un petit autel.

Nous nous approchâmes et nous trouvâmes posé dessus un collier bleu turquoise, incrusté d’une pierre de la même couleur.

-L…L’orichalque ; bégayai-je.

Lorsque je le pris dans ma main, les murs s’illuminèrent et nous pûmes voir dessus des centaines de duellistes pris au piège par le sceau maudit. Comme je m’en doutais, Maya et Ambre n’étaient pas les seules victimes…

-Heureusement que ma mère ne voit pas ça, elle deviendrait folle…Soupira June en détournant le regard, incapable de soutenir ce spectacle.

Je me mis à regarder de tous les côtés, guettant la présence éventuelle d’ennemis mais rien. Nous étions seules dans la pièce.

Soudain, un bruit attira mon attention au-dessus et, lorsque je levai la tête, je crus que mon cœur allait s’arrêter.


https://www.youtube.com/watch?v=XH5bYuMtj6I


Je reculai d’un pas et une goutte de sueur perla de mon front tandis que j’étais partagée entre la joie et la peur en voyant Maya et Ambre, toutes les deux vivantes mais habillées de tuniques noires tandis que dans leurs yeux brillaient une lueur émeraude qui ne me disait rien de bon.

Elle se tenaient debout devant deux stèles vides, comme si elles en avaient été extraites quelques secondes plus tôt et nous fixaient d’un regard rempli de haine.

-Et bien et bien, ne serait-ce pas Angéla qui vient jouer les sauveuses ? Railla Maya.

-Je croyais pourtant qu’on avait été claire : continue à vivre ta vie mais visiblement, tu n’en fais qu’à ta tête, une fois de plus : cracha Ambre.

Les deux filles sautèrent de leur piédestal et atterrirent juste devant nous, nous bloquant la sortie et nous firent face. Tous mes membres tremblaient mais je tentais néanmoins de me ressaisir. June m’avait prévenue mais, même comme ça, j’avais du mal à encaisser le coup…

-Maya, Ambre, ne me dites pas que vous ne vouliez pas que nous venions ; rétorqua June dans le plus grand des calmes.

-Notre volonté n’a aucune importance lorsqu’il s’agit d’Angéla ; lança Maya en haussant les épaules. Que nous l’ayons voulu ou non, cela n’aurait rien changé.

-Tu es bien consciente que si tu étais morte en voulant te venger, notre sacrifice n’aurait servi à rien…N’est-ce pas ? Me demanda Ambre d’une voix chargée de mépris.

-Oui, j’en étais consciente ; répondis-je sans hésiter.

Cette dernière éclata de rire en entendant cela et fut rapidement rejointe par Maya mais je ne me laissai pas démonter. Je savais qu’elles n’étaient pas elles-mêmes et que ces mots n’étaient pas les leurs.

-Donc cela ne t’aurait pas dérangé que notre disparition ait été vaine…Cela ne m’étonne pas de toi, Angéla ; continua Ambre d’une voix plus grave. Après tout, ce qui compte pour toi, c’est que tu sois innocente et sans remords…Tu as toujours été comme ça…

-Peut-être, oui mais j’agis simplement selon ce qui me semble juste ; répliquai-je sans sourciller. Ambre, Maya, vous n’avez rien à voir avec cette guerre alors moi, je ne peux pas y échapper. Je suis impliquée dedans, que je le veuille ou non.

-Donc tu prends les décisions à notre place, une fois de plus ? Siffla Maya. Et si nous voulons être impliquées ? Si nous voulons nous sacrifier, nous n’avons donc pas le droit parce que tu n’es pas d’accord ? Et pourquoi June aurait le droit de risquer sa vie, elle ? Dis-le-nous, Angie.

-Oui, c’est vrai, je ne veux pas que vous soyez impliquées pour des raisons purement égoïstes, parce que je tiens à vous, parce que vous valez bien mieux que vous sacrifier pour quelqu’un comme moi, parce que vous n’êtes pas des guerrières mais des lycéennes, tout comme moi…

-Angél…Commença June avant que je ne l’interrompe.

-Ambre, Maya, je ne nierai pas mes défauts. Vous avez raisons et je ne peux rien faire pour les corriger dans l’état actuel des choses mais il y a une chose dont je suis sûre : aussi imparfaite que je suis, vous m’avez accordé votre confiance toutes ces années et il est temps que je vous rende ne serait-ce que le millième de ce que vous m’avez apporté en tant qu’amies…

-Angéla ! Tu t’es toujours cru la meilleure d’entre nous et tu nous le montres encore aujourd’hui en prétendant avoir la force de nous sauver, mais nous allons te prouver le contraire ici et maintenant ! S’écria Maya en faisant vibrer l’air autour d’elle d’un simple geste de son bras.

-Il en va de même pour toi, June ! Reprit Ambre, tout aussi furieuse. Tu nous avais promis de veiller sur elle et tu n’as rien trouvé de mieux à faire que de l’entrainer à nouveau dans les problèmes alors que tu aurais pu la tenir éloignée !

-Je n’ai pas à me justifier ; répondit-elle calmement. Mais, de mon point de vue, j’ai respecté votre volonté : j’ai préservé Angéla en lui donnant l’espoir de vous revoir au lieu de la laisser se morfondre dans le désespoir.

-Et bien, mademoiselle première de classe, il est temps de nous prouver qu’une fois de plus tu me surpasses dans tes calculs ! Clama Ambre. Il est temps…de briser le sceau du mal, j’en appelle à la puissance sommeillant depuis la nuit des temps, la seule puissance capable d’absorber la lumière de l’âme humaine : voici, le sceau d’orichalque !


https://www.youtube.com/watch?v=BQW8H1O7jGc&t=


La sinistre étoile verte à six branches se déploya sous nos pieds mais je tentai de ne pas paniquer et de garder mon calme. Il nous était désormais réellement impossible de faire marche arrière, le duel ne pourrait se terminer avant la défaite de l’une des deux équipes.

Je regardai mes deux amies. Le symbole du sceau s’était inscrit sur leur front et j’eus malgré moi un mouvement de recul avant de me ressaisir. Je ne pouvais pas faiblir, pas aussi proche du but. Drago et Darksky m’auraient ri au nez s’ils m’avaient vu hésiter, alors je n’allais pas me retenir et donner tout ce que j’avais !

-Etant donné qu’il s’agit de la puissance originelle du sceau, nous avons la possibilité de posséder dix monstres sur le terrain, que dis-tu de ça Angéla ? Voilà une chose que toi, tu n’auras jamais ! Dit Maya d’un air mauvais.

-Il y a beaucoup de choses que vous possédez que je n’ai pas ; répondis-je calmement.

-Et j’imagine également qu’il n’est pas affecté par les effets de cartes et que nous ne pouvons pas activer de sorts de terrain ? Demanda June.

-Je vois que tu en connais un rayon sur le sceau ; lui répondit Ambre. En effet, rien ne peut affecter le sceau d’orichalque !

-Et vous ne pourrez rien contre cette créature non plus, j’en appelle à gigas d’orichalque en mode attaque ! Je vais maintenant poser deux cartes faces cachées et vous laisser la main. Commença Maya avec un sourire mauvais.

Mon cœur fit un bond dans ma poitrine, non pas parce que je devais affronter Ambre et Maya mais parce qu’une fois de plus, je faisais face au sceau d’orichalque et qu’une fois de plus, le sort de mes amies était en jeu.

Je lançai un regard furtif à June mais cette dernière ne laissait transparaitre aucune émotion, comme à son habitude, et faisait simplement face aux deux filles avec un sang-froid impressionnant.

-Dans ce cas, c’est à moi ; reprit ma partenaire. Je commence en invoquant ma médium harpie sur le terrain et grâce à son effet, en me défaussant d’une carte de ma main, j’invoque mon dragon familier de harpie directement sur le terrain. A présent, je recouvre ma médium harpie et mon dragon de niveau 7 pour ouvrir le réseau recouvrement : Viens à moi, numéros 11 : gros œil !

-Si tu crois qu’un simple monstre xyz va nous impressionner, tu te trompes ma chère ; railla Ambre.

-C’est ce qu’on va voir, j’active l’effet de gros œil, en détachant un…

-En plein dans le panneau : voici mon contre piège, riposte d’orichalque ! Non seulement ton montre est détruit mais en plus Ambre peut ajouter une carte d’orichalque depuis son deck à sa main !

Le deck d’Ambre scintilla d’une lumière encore plus vive que celui de Maya lorsqu’elle avait pioché le sceau d’orichalque. Même June grimaça face à ces cartes inconnues que même Dartz ne possédait pas. A croire que Gariatron était bel et bien le véritable créateur de l’orichalque.

– Je vais poser 2 cartes faces cachées et terminer mon tour ; continua June d’un ton se voulant assuré alors qu’elle ne possédait plus aucune défense.

-Pas trop tôt, on va enfin pouvoir s’amuser ! Il est temps de renforcer le sceau d’orichalque grâce à mon deuteros d’orichalque !

Le sceau au sol se munit alors d’un second anneau tandis que sa lumière redoublait d’intensité et que la lueur rouge dans les yeux de mes amies s’intensifiait.

-A présent, en payant 500 points de vie, je peux invoquer spécialement depuis ma main mon kyutora d’orichalque en mode défense. Bien, gigas d’orichalque, attaque Angéla directement !

Alors que je pensais que June allait dévoiler un piège, ma partenaire s’arrêta net dans son geste pour jouer sa carte et grimaça avant de se retirer.

Je reçus donc l’attaque de plein fouet dans le ventre et la puissance du coup de poing de ce monstre me coupa la respiration pendant quelques instants.

-Saleté de monstre ; grommela June. J’ai failli oublier sa capacité…

Angéla, June : 7100 – Maya, Ambre : 7500

Je me relevai en chancelant. Je ne comprenais pas vraiment à quoi jouait June mais je lui faisais confiance. Si elle n’avait pas activé son piège, c’était qu’elle devait avoir une stratégie bien précise. Je devais croire en elle-même si cela devait me couter cher. Si seulement je pouvais deviner ce qu’elle avait derrière la tête, alors j’aurais pu l’aider mais je ne pouvais pas parler de stratégie juste devant nos adversaires…

Tout ce que je pouvais faire, c’était jouer normalement en attendant d’entrevoir son plan.

-A mon tour, je pioche et j’invoque immédiatement terre, agent du mystère, et lorsqu’elle est invoquée avec succès, je peux ajouter à ma main vénus, agent de la création. Je pose une carte face cachée et je termine mon tour…

-C’est tout ! S’exclama Maya. Vous n’allez pas tenir très longtemps si vous jouez de la sorte ! Je pioche, et premièrement, grâce à mon deuteros d’orichalque, je récupère 1000 points de vie.

Angéla, June : 7100 – Maya, Ambre : 8500

-Et je vais ensuite renforcer le sceau d’orichalque de son anneau le plus destructeur, j’ai nommé le tritios d’orichalque !

Un troisième cercle vint rejoindre les deux premiers et un vent glacial nous traversa tandis que les yeux de mes anciennes camarades viraient au vert sombre et que la marque sur leur front brillait d’une lumière toujours plus intense.

La situation devenait vraiment urgente, personne ne pouvait faire face à la puissance de l’orichalque dans toute sa majesté sans l’aide d’une quelconque divinité, hors, nous n’en avions pas sous la main malheureusement, et Drago et Darksky n’étaient pas dans le coin…

-Attention Angéla ! Me cria June.

Perdue dans mes pensées, je n’avais même pas remarqué que Gigas était passé à l’attaque avec 500 points supplémentaire après s’est suicidé, détruisant ma terre, et me volant quelques points de vie.

Angela, June : 6700 – Maya, Ambre : 8400

-Je pose maintenant une carte face cachée et je termine mon tour.

Elle échangea alors un regard complice avec Ambre. Je sus tout de suite que cela devait avoir un rapport avec sa carte. Il fallait juste espérer que June l’eût compris également…

-Même avec le tritos d’orichalque, vous ne pouvez pas me vaincre. Je sais exactement comment affronter vos cartes ! J’invoque ma danseuse harpie en mode attaque, puis j’active égotiste élégant pour faire venir depuis mon deck ma dame harpie. Grace à l’effet de ma danseuse, je renvoie dans ma main la dame harpie pour invoquer une autre médium harpie, qui, grâce me permet de faire venir sur le terrain reine harpie !

-Vas-y, attaque nous ; l’encouragea Ambre, cela ne fera qu’augmenter un peu plus votre souffrance !

-Je n’ai pas terminé, je recouvre mes 3 dames harpies ! Toi fidèle serviteur des ailes sombres, traverse les dimensions pour nous rejoindre et infiltrer les barrières ennemies, apparais Dragon fantomatique, familier de Harpie !

Le monstre aux allures de fantômes apparut sur le terrain aux côtés de June mais, alors que je pensais que mon amie comptait l’utiliser pour contourner les défenses de Maya et Ambre, celle-ci se contenta de poser une carte face cachée et de terminer son tour.

-Et bien alors, June, tu n’attaques pas ? Aurais-tu peur d’un autre piège ? Railla Maya.

-Non, je passe pour cette fois. Mais vous pouvez toujours essayer, vous.

C’est trop aimable de ta part ; Continua Ambre. Donc, nous obtenons encore 1000 points supplémentaires pour entamer ce tour !

Angéla, June : 6200 – Maya, Ambre : 9400

-Ensuite, je pense que je vais activer ceci, Destruction d’orichalque ; ainsi, je détruis mon propre gigas d’orichalque pour que nous subissions des dommages égaux au double de son attaque, soit 2800…mais comme vous le savez, kyutora va se charger d’absorber les dommages pour nous une troisième fois, seules vous en subirez les effets…

Angéla, June : 3600 – Maya, Ambre : 9400.

Nous ressentîmes une forte décharge électrique provenant du seau lorsque la créature explosa. Notre vie était en train de s’envoler en même temps que nos points de vie. Je n’avais presque plus de force dans les jambes pour rester debout, et je voyais que June n’allait guère mieux. Au moins, l’effet du dragon nous protégeait, mais pour seulement deux tours…

Mais, même si nous semblions en mauvaise posture, June gardait son sang froid et n’affichait aucune peur ou hésitation. Elle restait simplement impassible. Je n savais toujours pas ce qu’elle avait en tête mais si elle ne paniquait pas, alors je n’avais aucune raison de m’en faire non plus, je devais la suivre.

-Maintenant, il va revenir parmi nous avec 1900 points d’attaque. A présent, j’active cette carte, mieux connue sous le nom de royaume perdu de l’Atlantide !

Au-delà des limites du sceau d’orichalque se dressèrent d’imposant murs de pierre, sortant tout droit du plus profond des océans, qui nous encerclèrent au milieu d’une mer en colère. Le bruit des vagues se fracassant bruyamment sur la roche résonnait jusqu’à nous et l’eau se rapprochait dangereusement de nos pieds. Le terrain du sceau d’orichalque était la dernière partie de terre immergée, comme un ilot au milieu d’une mer déchainée.

-A partir de maintenant, durant à la fin de chacun de nos tours, si un de nos monstre n’a pas infligé de dommage à l’adversaire, celui-ci est détruit son contrôleur se voit dépossédé d’autant de points de vie que ce monstre n’a de points d’attaque !

En entendant cela, ma partenaire fronça les sourcils et une légère grimace déforma son visage. Je ne pus m’empêcher de me mordre la lèvre devant sa réaction.

Aussi forte fût June, elle n’était pas sans faille et ne pouvait pas affronter seule l’orichalque. Il fallait que j’agisse aussi en espérant ne pas entraver sa stratégie.

-Mais attends, ce n’est pas tout, tant que le sceau d’orichalque brillera sur le terrain, vous ne pourrez pas détruire notre temple. Cela vous laisse exactement deux tours pour gagner, après quoi, vous périrez dans les flots qui ont jadis englouti le royaume de l’Atlantide ! S’écria Ambre.

La situation devenait vraiment critique, nous comptions justement sur ces deux tours pour nous ressaisir et voilà qu’ils nous devenaient fatals. C’était comme si Ambre et Maya anticipaient le moindre de nos mouvements…Mon prochain tour allait être décisif pour ce duel…

-Je pose une carte face cachée et je termine mon tour, et grâce à l’effet de kyutora, les dégâts nous sont épargnés.


https://www.youtube.com/watch?v=SgBqSEyCZBE


-Deux tours…Murmurai-je en regardant mon jeu avec nostalgie. Cet ultimatum me rappelle des souvenirs…

Je fermai les yeux et je me revis huit ans plus tôt, dans le parc près de l’école, avec Ambre et Maya derrière moi tandis que j’affrontai en duel cet idiot d’Aymeric et que je lui affirmais que je pouvais le battre en deux tours avant même d’avoir tiré mes cartes.

Ce tableau s’était si souvent répété par le passé, cet ultimatum des deux tours que j’aimais tant poser quand je commençais un duel se retournait maintenant contre moi apparemment.

Je ne pus m’empêcher de sourire en repensant à ces vieux souvenirs. Ambre et Maya avaient raison, j’avais toujours eu cet excès de confiance en moi depuis le début…Mais c’était cette même arrogance qui me permettait de croire que j’allais pouvoir les sauver toutes les deux !

-A moi donc ! J’invoque immédiatement vénus, agent de la création, puis, en sacrifiant 1500 points de vie, j’invoque spécialement trois sphères lumineuses depuis mon deck !

Angéla, June : 2100 – Maya, Ambre : 10500

-Tu as enfin compris qu’il était inutile de résister et tu sacrifies tes propres points de vie ? Sage décision…

-Tu ne la trouveras pas aussi sage maintenant, je recouvre mes trois sphères pour faire appel au numéro 96 : brume sombre ! Mais ce n’est pas tout, je retire du jeu vénus pour invoquer le puissant maitre Hypérion !

-Ton destin est scellé ! Me cria Ambre, ce monstre causera ta perte !

-C’est ce qu’on verra…Je retire à présent de mon cimetière terre agent du mystère et Gros œil pour faire appel à mon sorcier du chaos !

-Chaos Agent ? Tu as modifié ton deck je vois ; s’amusa June.

-J’ai toujours voulu tester cette version ; lui répondis-je en haussant les épaules. Sorcier du chaos, retire moi du jeu ce gigas d’orichalque, magie…

-Pas si vite, j’active l’effet du tritios d’orichalque ! Me coupa Maya.

-L…L’effet du tritios ? Bégayai-je de surprise.

-Une fois par tour, lorsque tu cibles un de nos monstres, nous pouvons annuler cet effet et détruire ta carte !

Des éclairs émeraude jaillirent du sceau et firent voler mon monstre en éclats sans que je ne puisse riposter.

-Tu vois, tu ne peux rien face à nous…

-N’en soyez pas si sûres, j’active l’effet de maitre Hypérion ! En retirant saturne, agent du jugement de ma main, je détruis le kyutora d’orichalque ! En avant, jugement céleste !

-Attends, Angéla, N…

Je n’écoutai pas ce que me dit June et mon monstre lança un éclair sur le kyutora qui le transperça de part en part avant d’exploser et de libérer un épais nuage de fumée noire, nous cachant le terrain.

-Angéla…Murmura ma partenaire, les yeux ronds.

-Alors, vous ne vous attendiez pas à ça je parie ! M’exclamai-je.

Cependant, contre toute attente, ce ne furent pas des cris de rage qui nous provinrent de la fumée mais un rire mauvais, le genre de rire qui n’annonce rien de bon.

-Vous êtes vraiment naïves ! Dit calmement Maya. Vous croyiez vraiment que nous n’avions rien vu venir ?

-C…Comment !

-Regardez donc par vous-même ; compléta Ambre.


https://www.youtube.com/watch?v=H5MuriyVJ-4


Une immense forme sombre se détacha de la fumée et le sol trembla à nouveau. Lorsqu’elle se dissipa, une créature gigantesque avait pris la place du kyutora. Il s’agissait d’une sorte de statue verte, composée d’un torse et de deux bras séparés du corps. Un anneau de lumière entourait sa taille tandis qu’elle volait dans les airs.

-Je vous présente le Shunoros d’orichalque !

-Mais…Comment est-il arrivé là…Bégayai-je en reculant prudemment.

-Lorsque Kyutora a accumulé assez d’énergie et qu’il est détruit, il libère cette créature toute puissante !

Je serrai les dents. En voulant trop être utile à June, je venais de nous mettre dans une situation délicate…Je me tournai donc vers elle mais la première de la classe, même un peu déstabilisée, n’avait pas l’air de m’en vouloir et se contentait de fixer le terrain, comme si elle analysait chaque détail pour élaborer un nouveau plan…

Finalement, voyant que je ne faisais plus un geste, June se tourna vers moi et me lança un regard réconfortant.

-Et bien, Angéla, qu’attends-tu pour continuer ? Me dit-elle d’une voix douce.

-Mais, je…

-Ce gros monstre n’est pas un problème et il va même m’aider.

-Si tu le dis ; lui souris-je en reprenant confiance. En avant Hypérion, détruis le gigas d’orichalque avec ta lumière céleste !

June, Angéla : 2100 – Maya, Ambre : 9600

-A ton tour Dragon fantomatique, attaque-les directement ! Toi aussi brume sombre, attaque à nouveau gigas et accapare-toi de sa puissance ! (gigas : 2400)

June, Angéla : 2100 – Maya, Ambre : 7700.

-Je pose une carte face cachée et je termine mon tour.

-Attends une minute ; s’écria Maya, j’active la carte magie : Duplication d’orichalque, je peux maintenant invoquer autant de jetons d’orichalque que possible, c’est-à-dire 8 ! Grace au pouvoir du tritios, nous regagnons donc 5000 points de vie !

June, Angéla : 1900 – Maya, Ambre : 12800

-Tous ces efforts pour rien ; râlai-je mécontente de moi-même devant l’armée de monstres qui était apparue devant nous.

-En effet, mais maintenant c’est terminé pour vous, Shunoros d’orichalque, détruis Hypérion avec ton anneau du destin et anéantis leurs derniers points de vie !

-Une minute ; les interrompit June, j’active mon piège, Waboku. Nous ne subirons donc aucun dégât durant ce tour et nos monstres ne pourront être détruits au combat. Votre piège si bien préparé se retourne donc contre vous, désolée !

-Waboku ? Ce n’est pas toi qui m’as dit d’enlever cette carte de mon jeu ? La taquinai-je.

Cependant, June ne me répondit pas et lança un regard triste vers Ambre et Maya alors que l’attaque du monstre géant était repoussée par la carte de June et je compris soudain ce que ma partenaire venait de faire.

Mon cœur se serra. Cependant, nous n’avions pas d’autre choix. Le seul moyen de sauver Ambre et Maya était de vaincre Gariatron et pour cela, nous devions les écarter de notre route, même si cela impliquait de devoir les enfermer à nouveau dans ces tablettes de pierre…même temporairement…

-Nous…Nous ne nous avouerons pas vaincue ; balbutia Maya, je pose une carte face cachée et je termine mon tour…

-Par l’effet de votre carte ; commença June, vous allez donc perdre les 10000 points d’attaque de votre Shunoros et les 2900 points d’attaque de Gigas. C’est terminé…

Lentement, la mer se déchaina et les eaux montèrent, prenant au piège Ambre, Maya et leurs monstres. Je détournai le regard, incapable de supporter le spectacle de leur disparition une seconde fois et je serrai le poing en réalisant qu’encore une fois, tout était de ma faute.

-Ambre, Maya…

-Je suis désolée ; dis June pour me réconforter, mais nous n’avions pas le choix. Plus vite nous aurons vaincu Gariatron et plus vite elles seront tirées d’affaire, c’est une certitude.

-Oui, il faut avancer et…

-Angéla ! June ! Rugit une voix qui résonna longuement dans la salle.


https://www.youtube.com/watch?v=JOERJfUWtiw


Nous nous retournâmes en sursaut pour voir d’où provenait cet appel. Le sol recommença à trembler et un immense tourbillon se forma à l’endroit même où nos amies avaient été englouties. Deux yeux rouges se formèrent au milieu du siphon et je vis des dizaines de lumières émeraude fuser des stèles pour plonger dans la fosse abyssale qui s’était créée là.

-Nous avons parlé un peu trop vite ! S’affola June. Le duel n’est pas encore terminé !

-Comment ? M’écriai-je assez fort pour couvrir le vacarme du séisme.

Je remarquai alors que le tritios d’orichalque était toujours en place et plus brillant que jamais et je retins ma respiration.

Tout à coup, les flots explosèrent en un millier de gouttelettes fines pour laisser surgir des profondeurs un serpent titanesque. Bien plus grand qu’Apopis, dégageant également une aura bien plus sombre tandis que sur sa tête se tenaient Maya et Ambre qui nous lançaient des regards assassins.

-Angela ! June ! Hurla Maya, folle de rage. Nous n’en avons pas fini avec vous deux !

-Vous n’avez pas hésité à nous faire mordre la poussière malgré les conséquences que cela impliquerait ; continua Ambre furieuse, et pour cela, vous allez payer très cher ! Lorsque le Shunoros d’orichalque est détruit, il libère à son tour une créature bien plus imposante que tout ce que vous avez pu voir jusqu’ici, j’ai nommé le Serpent divin !

-Et tant qu’il sera là, nous ne pourrons pas perdre le duel et il n’est pas affecté par les effets ! Tout ce que vous avez à faire pour nous vaincre une deuxième fois est de le détruire, bonne chance…

-Alors le voilà…Le plus puissant des esprits de duel…Ce n’était pas qu’une légende…Murmura June, aussi impressionnée qu’effrayée.

-C’est exact, et contrairement à ce très cher Yugi, vous n’avez pas la puissance nécessaire pour le surpasser, profitez bien de votre dernier tour…

Le serpent rugit et son seul souffle suffit à me déstabiliser et à me faire tomber à la renverse. Ses yeux me glaçaient littéralement le sang, j’avais l’impression que tous mes mouvements étaient scellés par la peur rien que par ce regard de pierre. Même Apophis ne me faisait pas cet effet, alors qu’il restait tout de même un dieu du chaos. Mais ce serpent divin, lui, émanait quelque chose d’autre. Peut-être était-ce lié à la présence de mes amies dans le camp adverse, mais je n’avais vraiment plus le courage de continuer ce combat. Toute résistance était inutile, si nous n’attaquions pas avec nos monstres, leur temple se chargerait de nous engloutir nos derniers points de vie, et si nous ne faisions rien, alors c’était ce serpent qui ferait le travail…

Je ne voyais aucune issue à ce dilemme. Je ne pouvais qu’espérer que June pourrait me sortir de cette impasse.

-Je…Je n’abandonnerai pas !

June se tourna alors vers moi, une nouvelle détermination dans le regard. Je pouvais y voir l’excitation du duel, ou tout simplement l’envie de faire mieux que son père, mais dans ces deux cas, je savais qu’elle n’allait pas abandonner au premier obstacle venu.

-J’active de ma main trou noir !

-Inutile, notre serpent divin ne peut pas être détruit, seuls tes monstres en pâtiront, alors pourquoi ? Demanda Maya surprise.

-Tu verras, je pose un monstre en position de défense face cachée, suivi de cette carte face cachée et je termine mon tour.

Ses yeux verts croisèrent alors mon regard. Je n’avais pas besoin de mot pour comprendre sa pensée, son air m’avait déjà tout dit.

-Angéla, je te confie la fin de ce duel, montre-nous que tu as raison de te croire au-dessus des autres parce que tu l’es vraiment !

Gênée et confuse, je me relevai en titubant et Je j’acquiesçai d’un air assuré.

-Ridicule, si vous pensez qu’une pauvre carte face cachée va nous impressionner, vous vous trompez ; dirent-elles d’une seule voix. Nous piochons…

-J’active ma carte face cachée, rugissement menaçant ! Vous ne pourrez pas nous attaquer ce tour !

-Fatiguant ; grommela Ambre. Mais attendez de voir ça, et vous regretterez de ne pas avoir abandonné, j’active la plus puissante des énergies jamais mise en jeu ! Lorsque la puissance des ténèbres ne suffit plus, ceux-ci se replient sur eux même pour donner naissance à la plus sombre forme de magie noire, évolue encore une fois tritios d’orichalque ! Je fais appel à l’ultime sceau, le quatros d’orichalque !

La lumière à nos pieds commença à luire de plus en plus fort pour virer du vert émeraude au rouge sang. Leur pouvoir était donc réellement plus puissant que celui de Dartz en personne, et cela ne faisait aucun doute qu’il leur venait de Gariatron.

-Qua…Quatros d’orichalque ! Bégayai-je abasourdie. Je croyais que le sceau ne possédait que trois anneaux, d’où sort donc ce cercle rouge ?!

-Si nous ne pouvons vous vaincre par la force, nous vous vaincrons par vos propres monstres ! Je termine donc mon tour. Mais ne croyez pas que ce tour vous servira à grand-chose, vous ne pourrez jamais anéantir notre serpent divin !

Tout reposait sur moi à présent. Si je n’arrivais pas à piocher la carte dont j’avais besoin, nous étions finies, et nous rejoindrions le royaume des ombres. Drago, Darksky et les autres devraient donc se débrouiller seuls. Mais je ne pouvais plus me permettre de laisser mes sentiments prendre le dessus sur ce duel. Je devais gagner, coûte que coûte, pour le salut du monde, pour celui de Maya et Ambre, pour le nôtre ! Il était temps de leur montrer à quel point je pouvais être têtue et sûre de moi si c’était ce qu’elles voulaient tant !

La pression était immense, tous les regards étaient tournés vers moi. Je pouvais entendre les cœurs battre dans nos poitrines. Le silence s’était soudainement installé dans la grande salle, on n’entendait plus que le bruit sourd des vagues autour du temple. Même Maya et Ambre retenaient leur souffle.

Ma main trembla lorsque je la posai sur le dessus de mon deck. Une seule erreur et tout était terminé. Mais, je n’étais plus la même duelliste impulsive et irréfléchie que lorsque nous avions affronté Hélios pour la première fois. La compagnie de Drago et des autres m’avait appris à jouer calmement, avec une stratégie bien préparée. De plus, la vision du futur en ruine, la dévastation de Paris et le désespoir de tous ces gens avaient été comme un réveil pour moi. Plus jamais le monde ne devrait connaitre une telle tragédie, et c’est ce qui allait se passer si nous perdions ce duel, et ça, je ne pouvais l’accepter ! Gariatron m’avait confié la mission de le faire revenir à la raison, et je comptais bien tenir ma promesse !


https://www.youtube.com/watch?v=8WXYajeP9TE&t=


Je fus soudain envahie d’une énergie nouvelle. Mon corps fut entouré d’une vive lumière blanche qui illumina le terrain comme une étoile et derrière moi, une ombre blanche apparut, ombre qui prit rapidement l’apparence d’une créature bien connue : Gariatron. Mais pas le monstre sanguinaire que nous avions dans le présent. Il s’agissait là de l’ombre du démon que nous avions vaincu dans le futur…

Maya et Ambre eurent un mouvement de recul en la voyant et le serpent divin se replia sur lui-même, comme effrayé par le nouveau monstre écailleux.

-Angéla ; déclara le démon d’une voix lente résonnant dans la salle. Il y a longtemps, j’ai créé l’orichalque mais j’ai aussi confié à un ami le soin de s’opposer à moi.

Le démon écarte ses ailes et une petite sphère de lumière descendit jusqu’à moi avant de s’introduire dans mon jeu puis la silhouette de Gariatron commença à s’estomper lentement dans une trainée d’étoiles scintillantes.

-Vivez, Angéla, June, Ambre, Maya, sortez-moi de cette folie qui me ronge et savourez la vie comme Iori et Laura le font dans le futur…


Ma main cessa de trembler. Je fermai les yeux pour faire confiance au destin, et je tirai ma dernière carte, mon dernier atout, mon dernier espoir de victoire.

Je brandis vers le ciel la carte que je venais de tirer et un éclair de lumière blanche s’abattit sur le terrain. Lorsque la fumée se dissipa, une immense créature ailée venait d’apparaitre au milieu du sceau.

-Déchaine ta puissance, Socrate, le père fondateur de l’Atlantide ! M’écriai-je, soudain envahie d’une énergie nouvelle.

Le dragon bleu géant rugit et, lorsqu’il battit des ailes, fissura les murs ainsi que le sceau d’orichalque dont la lumière se mit à vaciller.

-Ensuite, je retourne le monstre de June, Prisme, Héros Elémentaire, et grâce à son effet, j’envoie Athéna de mon deck au cimetière ! L’association de deux lumières étincelantes donnera naissance à la plus pure des forces qui aura le pouvoir d’éradiquer les ténèbres les plus profonds, je fais appel à toi, Dragon ailé D’Athéna !

Nous vîmes mon dragon se couvrir d’une armure rougeoyante tandis qu’Athéna prenait place en tant que cavalière de l’Atlantide.

Les teints de Maya et Ambres étaient devenus livides à l’apparition de ce monstre tout puissant.

-Maintenant, finissons-en, dragon ailé d’Athéna, attaque le serpent divin, Châtiment Céleste !

-Imbéciles ; votre monstre est trop faible pour ne serait-ce égratigner le nôtre, vous venez de sceller votre perte !

-Détrompez-vous, car, lorsque Notre monstre combat, il gagne une attaque équivalente à la somme des attaques des autres monstres sur le terrain !

-Il gagne une attaque infinie…Dit Maya presque impressionnée.

-Mais cela n’arrivera pas ; reprit Ambre, l’effet du Quatros d’orichalque s’active, tout monstre déclarant une attaque est détruit, belle tentative mais…

Mon monstre fut frappé d’un éclair rouge, mais s’en sorti sans aucun dommage, il ne semblait même pas avoir ressenti le choc de l’attaque qui était pourtant d’une puissance phénoménale.

-Pas de chance, le dragon ailé d’Athéna est immunisé face à la destruction par effet de cartes !

-Je…Je sacrifie Gigas d’orichalque pour détruire…Non, inutile, nous ne pouvons pas faire face…Se désespéra Ambre.

-Je suis vraiment désolée…murmurai-je les larmes aux yeux.

Juste avant que notre monstre ne détruise définitivement le serpent, je crus voir comme du réconfort dans les yeux de mes amies, comme si elles étaient heureuses que tout ce soit enfin terminé ainsi. Tandis que le serpent se désintégrait sur lui-même dans une explosion, et que le temple était à nouveau englouti par les flots, le sceau se refermait peu à peu sur elles et un flash de lumière m’aveugla pendant quelques instants.


https://www.youtube.com/watch?v=USCmVflxOfY


Lorsque je recouvris la vue, la pièce avait disparue, de même que le sceau d’orichalque et nos monstres pour ne laisser que June, Ambre, Maya et moi dans un espace entièrement blanc dont la monotonie n’était brisée que par la présence d’un magnifique cerisier en fleurs lentement bercé par un vent printanier frais et doux.

Cependant, mes deux amies étaient différentes. La marque du sceau d’orichalque avait disparu de leur front et leurs regards étaient redevenus normaux : innocent et doux pour Ambre et Moqueur pour Maya.

-Décidemment, Angie…Tu ne peux pas t’empêcher de faire le contraire de ce qu’on te dit…Ricana celle qui aimait me taquiner. Mais bon, j’imagine que c’est pour ça que je t’aime bien…

-Oui, c’est bien parce que tu es aussi irresponsable et stupide qu’on est amie ! Enchaina Ambre avec un large sourire.

-Eh…Vous deux…Franchement…Vous pourriez au moins dire quelque chose de sympa après tout ça…Leur répondis-je en riant légèrement.

-Sympa ? Je ne me rappelle pas avoir déjà dit…

Ambre coupa Maya dans sa réflexion désagréable avec un coup de coude dans les côtes et cette dernière soupira.

-Bon, ok, je dois l’avouer, j’étais un peu jalouse de toi…Mais en même temps, c’est bien pour ça que je te suis depuis tout ce temps non ? N’oublie pas que tu me dois une revanche pour cette fois où tu m’as fait perdre ma réputation ! S’exclama Maya avec un air de défi. Et je te préviens, tant que je ne l’aurai pas eue, je continuerai à te pourrir la vie comme aujourd’hui !

-Quand tu veux, Maya ; lui répondis-je en penchant la tête légèrement sur le côté en repensant au jour où nous nous étions rencontrées.

-Tu sais, Angéla…Il est trop tard pour revenir sur nos paroles de tout à l’heure…Mais n’y prête pas attention s’il te plait ; me demanda Ambre en baissant les yeux. C’est bien parce que tu possèdes tous ces défauts que tu es meilleure que nous, alors, ne change pas…

-Arrête, je vais rougir…Bredouillai-je en détournant moi aussi les yeux.

Le vent s’intensifia et quelques pétales roses passèrent entre elles et nous tandis que, un peu plus loin, une lumière se mit à briller d’un éclat intense.

-June, on ne te le redira jamais assez mais…Prends soin de mon Angie ; lança Maya. S’il lui arrive quoique ce soit, je viendrai te faire une tête au carré, c’est moi qui te le dis !

-Et assure-toi qu’elle ne fasse pas trop d’imprudences sinon elle va encore nous le reprocher ; compléta Ambre.

-Je vais essayer, mais je ne peux rien vous promettre…Vous la connaissez ; leur répondit-elle ironiquement.

-Eh, je ne suis plus une enfant, je peux prendre soin de moi-même ! Protestai-je en gonflant les joues.

A mes mots, mes trois amies éclatèrent de rire ensemble et, malgré mon chagrin, je me joignis à elles de bon cœur.

Finalement, après une minute de fou rire incontrôlable, je pris une grande respiration tandis que Maya leva le pouce en l’air d’un air confiant et Ambre me lança un large sourire puis, avec June, nous passâmes à côté de nos deux amies pour rejoindre la lumière sans nous dire un mot de plus.

Alors que nous les avions dépassées, j’entendis la voir de Maya dans mon dos mais je ne me retournai pas, de peur de ne plus vouloir quitter cet endroit si je le faisais.

-Tu sais, Angie, je me suis toujours dit un truc mais…on devrait s’organiser une grande sortie un de ces quatre.

-On se fait ça à la rentrée alors ? Lui répondis-je d’une voix calme.

-Moi ça me va.

Sur ces mots, la lumière s’intensifia et, lorsque je rouvris les yeux, j’étais de retour dans la citadelle de pierre sombre. Devant nous, gisaient les corps inconscients de Maya et Ambre tandis que le sceau d’orichalque avait disparu. Cependant, leur visage était serein, comme si elles dormaient toutes les deux profondément.

-June…

-Allez, Angéla, fais ce que tu as à faire, je m’occupe du reste ; m’interrompit mon amie.

Avec un regard déterminé, j’acquiesçai et je laissai mes trois amies derrière moi, m’enfonçant dans le long couloir sombre, plus résolue que jamais à vaincre Gariatron et à tout faire rentrer dans l’ordre.





http://forum.duelingnetwork.com/index.php?/topic/157103-the-wrap-up-red-lust-circuit-series-miami-edition/#entry2134192
le bon temps…

Tutiou
Modérateur
Messages : 9155


haut haut de page
[fic]: L'Avènement des Dieux posté le [19/12/2017] à 22:16

Sympa les OST de Rewrite 🙂

Je suis en train d'apprendre Scattered Flowers au piano.

Passe par ici : http://www.otk-expert.fr/forum/?action=viewtopic&t=18151.5#postid-503504


Le Duelliste original n’est pas celui qui n’imite personne, mais celui que personne ne peut imiter.

heart earth
Modérateur
Messages : 10337


haut haut de page
[fic]: L'Avènement des Dieux posté le [20/12/2017] à 21:16

j'utilise toujours les ost de rewrite maintenant, je suis drogué :3 et vraiment, scattered flowers? o: c'est chaud cette partition, j'ai réussi à apprendre daisy et j'ai tenté scene shift there mais scattered j'ose même pas m'y attaquer x)




http://forum.duelingnetwork.com/index.php?/topic/157103-the-wrap-up-red-lust-circuit-series-miami-edition/#entry2134192
le bon temps…

heart earth
Modérateur
Messages : 10337


haut haut de page
[fic]: L'Avènement des Dieux posté le [25/12/2017] à 23:57

cadeau de noel, darksky vs laura v2, attention, pas mal de changements la aussi, pas dans le duel mais autour :3



Chapitre 20 : Promesses et Trahison…



Spoiler :



https://www.youtube.com/watch?v=GCeg9lWMIME&t=


« Bien, à la revoyure Darksky, je te souhaite sincèrement de retrouver ta sœur. »

Les mots de Saya résonnaient encore dans ma tête tandis que j’avançais dans ce long couloir de glace. Marie était saine et sauve mais je ne pouvais pas encore reprendre ma vie d’antan. Avant cela, je devais encore régler deux dernières choses : me venger de Gariatron et faire revenir Laura à la raison.

Plus j’avançais et plus l’air se refroidissait mais je ne ralentis pas le pas. Je savais qu’au bout de ce long couloir se trouvait celle pour qui j’avais voué ma vie, celle qui l’avait changé, qui l’avait égayée et qui l’avait détruite en partant.

La Laura que j’avais retrouvée n’était pas celle que je connaissais, c’était un fait, et même si j’ignorai la véritable raison de son changement, je savais au fond de moi que mon amie d’enfance se cachait encore quelque part au fond d’elle et c’était pour la retrouver que je me battais à présent.

Mais, avais-je le courage de lui faire face ? Etais-je capable de m’opposer à celle que je considérai comme mon modèle par le passé ? Pouvais-je faire revenir à la raison celle qui m’avait tiré de ma solitude ? Possédai-je même la force de pouvoir prétendre la sauver, elle qui m’avait tout enseigné ? Toutes ces questions me hantaient tandis que je continuai mon chemin en compagnie de ma sœur.

Soudain, celle-ci s’arrêta au milieu du chemin et je fis de même, intrigué en la voyant froncer les sourcils en me regardant.

-Michael, dis-moi une chose ; commença-t-elle avec un sérieux qui ne me disait rien de bon.

-Qu’y a-t-il Marie ?

-Tu es sûr de vouloir faire ça ?

-Evidemment, il faut que je fasse revenir Laura à la raison. De toute façon, je ne peux pas la laisser dans cet état, elle est beaucoup trop dangereuse et…

-Ce n’est pas ce dont je parle ; me coupa ma sœur.

Je penchai la tête sur le côté, ne comprenant pas où elle voulait en venir et Marie soupira.

-Je te connais, Michael, tu vas essayer de la sauver à tout prix mais peut-être ne veut-elle pas être sauvée.

-Qu’est-ce que tu racontes encore ? Je sais bien qu’elle ne veut pas être sauvée puisqu’elle ne se pense pas dans l’erreur mais…

-Tu es vraiment aveugle mon pauvre, c’est affligeant ; grogna-t-elle en commençant à s’impatienter.

-Dans ce cas, explique-moi ; rétorquai-je, agacé.

-Tu dis que Laura se bat pour se venger de toi mais pourquoi ne pourrait-elle pas se battre pour autre chose…Comme un désir de sauver quelqu’un par exemple ; hasarda ma sœur.

-Je n’exclus pas cette possibilité mais si c’est le cas, je me dois de l’aider.

-En plus d’être aveugle, tu es buté, j’imagine que je ne peux rien faire pour toi ; lança Marie en haussant les épaules, vaincue.

Elle reprit sa route en passant devant moi sans ajouter un mot et je fis de même, trop focalisé sur mon désir de retrouver mon ancienne amie pour repenser aux paroles de ma sœur.

Finalement, après une longue marche interminable dans le froid et l’obscurité, le chemin déboucha sur une immense pièce circulaire et lumineuse.

Les murs, le sol et le plafond étaient entièrement tapis de glace blanche et scintillante tandis que devant moi, un couloir de stalagmites menait droit à un trône de glace. Juste au-dessus, je reconnus, gravé dans la pierre, le symbole d’Ouroboros, la version corrompue de Trishula. De chaque côté du trône, deux immenses fenêtres laissaient une vision dégagée sur l’extérieur.

Sur le siège, quelqu’un était assis, une jeune fille aux longs cheveux châtain parfaitement coiffés à l’exception d’une mèche tombant entre ses deux yeux verts comme l’émeraude. Elle portait une longue cape noire au-dessus d’une veste et un pantalon tout aussi sombres.

Sur son visage se dessinait un sourire malsain alors qu’elle était accoudée et me regardait avec deux yeux remplis de haine et de mépris.

Sans tressaillir, je m’avançai dans ce long couloir, suivi de Marie puis je m’arrêtai à quelques mètres du trône pour faire face à la jeune fille que j’avais cherchée pendant si longtemps.


https://www.youtube.com/watch?v=I1Egwloq6Lk


-Je suis ravie de voir que tu as pu sortir du monde des esprits sain et sauf, Darksky ; me lança-t-elle d’une voix où se mêlaient ironie et colère.

-C’est un bien bel endroit que cette citadelle ; lui répondis-je calmement en mettant mes mains dans mes poches. Est-ce que c’est toi qui as fait la décoration ?

-En partie oui, tu aimes ? Railla-t-elle.

-Un peu trop chaud au mon goût mais ça peut aller. Je reconnais bien ton style, toujours aussi soigné.

-Oh, mais on peut remédier à ce problème si tu veux.

Laura se leva d’un bond et un vent glacial se mit à souffler, m’obligeant à me protéger le visage avec mes bras. Rapidement, un blizzard se leva et nous entoura totalement, mon amie et moi, nous séparant de Marie par un épais mur de glace infranchissable.

-Dis-moi, Darksky, puisque tu es là, que dirais-tu d’un petit duel comme au bon vieux temps à chaque fois que nous nous retrouvions dans le parc ?

-Cela fait bientôt cinq ans que nous n’avons pas livré de duel ; lui répondis-je en souriant et en fermant les yeux. Comment pourrais-je refuser ?

Un sourire mauvais illumina la figure de Laura tandis que, à partir de glace, un disque de duel apparut au bras de mon amie et ses yeux se mirent à briller d’une lueur verte intense dans le blizzard.

-Tu as vu, j’ai tenu ma promesse, Darksky, je suis revenue et tout se passe toujours comme avant, n’est-ce pas merveilleux ?

-Laura ; déclarai-je froidement. Dis-moi la vérité, tu n’es pas conduite uniquement par ta jalousie, je me trompe ?

-Qui sait quelles sont mes motivations ; me répondit-elle d’un ton dédaigneux. As-tu vraiment le droit de savoir cela, toi qui as contribué à faire de moi celle que je suis aujourd’hui ?

-Je t’ai déjà dit que je n’ai pas oublié notre promesse, Laura.

-Tu n’as donc même pas la moindre idée de ce que tu m’as fait réellement ? Tu es tellement innocent et stupide à la fois que c’en est presque affligeant mon pauvre ! Ricana mon amie.

Voyant que la conversation était inutile, j’activai mon disque de duel à contrecœur et je me mis en position, bien décidé à remporter ce duel et mettre Laura hors d’état de nuire.

-J’ai attendu ce jour avec tant d’impatience, Darksky, le jour où je pourrais te retrouver pour mettre un terme à toutes ces bêtises !

-Et moi j’ai attendu avec impatience le jour où je pourrais te retrouver pour recommencer ces bêtises que nous faisions par le passé ; rétorquai-je en gardant mon sang froid.


https://www.youtube.com/watch?v=rXefFHRgyE0


-Tu m’en diras des nouvelles quand tu gelé jusqu’aux os ! Mais trêve de bavardage, je vais prendre la main si tu le veux bien. Je tire, et j’invoque sur le terrain Castor, colonie du mal, puis, grâce à sa faculté, je peux invoquer en supplément Ketos, colonie du mal.

-Il arrive…murmurai-je en craignant son monstre.

-Je recouvre Castor et Ketos pour ouvrir le réseau recouvrement ! Apparais, serviteur des ténèbres, Ophion, colonie du mal ! Je vais maintenant activer sa faculté, en détachant une unité de couverture, je peux ajouter une carte magie ou piège infestation depuis mon deck à ma main, et je choisis pandémie d’infestation. Je pose à présent 2 cartes faces cachées et je termine mon tour.

-Je tire et…

-J’oubliais, comme Ophion est sur le terrain, tu ne pourras pas invoquer spécialement de monstre avec un niveau supérieur à 5.

-Mais alors…

-Oui, tout tes monstres synchros sont scellés !

-Je vois…Même tes monstres sont fermés à la confrontation ; murmurai-je en baissant les yeux tristement. Tu ne veux rien entendre mais tu ne veux pas non plus me laisser jouer comme avant…

-Allons, ce n’est pas un monstre qui va te faire peur, rassure-moi ! Rétorqua-t-elle ironiquement. Je t’ai connu plus combatif par le passé !

-En effet et je ne compte pas plier. Tu ne me laisses pas le choix Laura, je vais me battre contre toi de toutes mes forces, je serai sans merci…

-Il ne manquerait plus que ça ! S’exclama-t-elle. Je veux une victoire totale sur toi !

-Tu l’auras voulu, j’active pour commencer ce duel, la carte magie de terrain : Falaise ailes sombres !

Le décor changea brutalement autour de nous. Le ciel s’éclaircit, la glace froide sous nos pieds se transforma en pierre chaude, baignée du soleil couchant et avec pour seul bruit de fond, le fracassement des vagues en contrebas. Au loin, une mer calme et rougeoyante bordait une petite ville de campagne sur le point de s’endormir.

Tout était exactement comme avant. Je voyais Laura, éblouissante sur cette falaise où nous venions si souvent cinq ans plus tôt.

Elle regarda stupéfaite ce qui venait de se dresser autour de nous. Je crus lire dans son regard comme du regret pour un temps révolu, et même un certain bonheur de retrouver ce qu’elle chérissait tant. Mais ces sentiments furent éphémères, et son visage se durcit à nouveau, ne laissant paraitre aucune émotion.

Elle ferma les yeux et un sourire cruel se dessina sur sa bouche.

-Pendant un instant, j’ai failli tomber dans ton piège Darksky…Mais ce n’est pas avec quelques souvenirs heureux que tu éviteras les souffrances qui t’attendent !

-Je ne cherche pas à fuir, je veux simplement que tu te souviennes…tu étais heureuse à cette époque, toujours joyeuse et de bonne humeur. C’est toi qui m’as permis de continuer lorsque j’étais au plus mal…Alors pourquoi fais-tu cela désormais ? Que t’est-il arrivé ?

-Ce que j’ai vécu…personne ne peux le comprendre ; dit-elle tristement.

-Comprendre quoi ? La douleur que nous procure la séparation ? Le sentiment d’impuissance face à un destin qui nous semble trop cruel ? Je l’ai vécu moi aussi, je peux comprendre ce que tu ressens…


https://www.youtube.com/watch?v=H5MuriyVJ-4


-Non, tu ne peux pas ! Dit-elle les larmes aux yeux. Tu n’as pas à porter sur tes épaules le fardeau d’un héritage trop lourd ! Tu n’as pas non plus à défendre une cause qui te semble perdue ! Et plus que tout, ton père ne veut pas se venger du monde entier….

-Ton…Ton père est Shadow ? Bafouillai-je abasourdi par cette révélation. Mais…Pourquoi ? Je me souviens de lui…Comment en es-tu arrivée là, Laura ? Réponds-moi !

-Puisque tu veux tant le savoir, je vais te le dire : Hélios…nous a tout pris, notre foyer, ma mère et mon frère ainsi que ma confiance en ce monde…C’est pourquoi, mon père a décidé d’éradiquer toute forme de sentiment sur cette terre, afin que plus personne ne souffre ni de désespoir, ni de haine. Un monde où nous ne serions pas aveuglés par des sentiments inutiles qui n’apportent rien de bon, voilà ce que nous recherchons !

-Mais…tu voudrais donc renoncer à l’amitié, à la joie, à l’amour même pour un rêve insensé ?

-Insensé pour toi peut-être, pour nous, c’est notre dernier espoir…Et si pour ça, il me faut renoncer à l’amour, alors oui, j’y renonce sans hésitation !

-Donc tu préfèrerais oublier notre rencontre plutôt que de vivre dans l’espoir de nous revoir un jour ?

Je la vis tiquer à ce moment-là. J’avais touché un point sensible. Ainsi, j’avais raison, Laura n’était pas aussi dure et froide qu’elle ne le laissait paraitre, il y avait encore une chance de la ramener à la raison ! J’y croyais mais…

-Darksky…Ne fais pas semblant d’être le chevalier blanc venant secourir la princesse en détresse ; cracha-t-elle soudain avec dédain. Tu étais l’allié d’Hélios, je le sais, inutile de mentir !

Je grimaçai en entendant cela. Alors, elle savait…Voilà pourquoi il m’était impossible de la raisonner et pourquoi elle était aveuglée par la rage et la haine. Comment avais-je pu ne pas deviner plus tôt !

Cependant, je savais que, dans cette situation, rien ne pouvait la réveiller. J’avais été l’allié d’Hélios, c’était un fait ; et ce même Hélios avait détruit la vie de Laura. Même en invoquant l’enlèvement de Marie et la tromperie de Gariatron, il n’y avait aucune chance pour lui faire entendre raison et je la comprenais. Moi-même j’aurais été sourd à tout dans sa situation…

-Désolé, Laura…M’excusai-je alors avec un sourire triste sur les lèvres. Je n’ai aucune excuse, c’est vrai mais sache que je n’ai jamais voulu ce qui t’es arrivé…

-C’est bien beau les remords mais il fallait y penser avant ! Tu savais que tu travaillais pour un homme louche et tu ne t’es posé aucune question ! Il est temps de payer les conséquences de tes actes, Darksky !

-Non…Je ne vais rien payer. Je vais réparer ta confiance en moi que j’ai brisé par ma bêtise…

-Comme si tu pouvais prétendre y arriver ! Ricana mon amie. Essaie déjà d’invoquer un monstre avant de faire de grands discours !

-Je n’ai pas le choix on dirait…J’active ensuite tourbillon noir et j’invoque normalement aile noire – Shura la flamme bleue ! Grâce à mon tourbillon, je peux ajouter à ma main Kalut, l’ombre de la lune. A présent, Shura soutenu par Kalut, attaque Ophion !

L’impact souleva un épais nuage de poussière et lorsqu’il se dissipa, le dragon de Laura avait disparu et lassait le champ libre pour une prochaine attaque. Cependant, son manque de réactivité m’intriguait. Elle ne pouvait pas laisser ses seules défenses se faire détruire ainsi. Il devait y avoir un piège, mais je devais bien l’attaquer pour le savoir…

Laura : 3350 – Darksky : 4000

-A présent, l’effet de Shura s’active : j’invoque spécialement depuis mon deck aile noire – brise le zéphyr…

-Pas si vite, j’active mon piège : renaissance xyz ! Grâce à cela, Ophion revient parmi nous avec une unité de couverture !

-Je n’ai d’autre choix que de poser deux cartes faces cachées et de terminer mon tour…

-Avant cela, j’active un autre piège : infectation d’infestation ! Par son effet, je renvoie dans mon deck Salamandra colonie du mal pour ajouter à ma main Keyrikyon colonie du mal. Et maintenant, je pioche et j’active la faculté d’Ophion pour ajouter à ma main une autre pandémie d’infestation. A présent, j’invoque lapin sauveteur, qui va me permettre d’invoquer depuis mon deck 2 héliotropes colonie du mal. Je recouvre mes deux héliotropes afin de te présenter le celui qui fera entendre raison à tes pitoyables monstres : j’ai nommé bahamut colonie du mal !

-Alors comme ça, Brionac y est passé également…

-En effet, et sa transformation n’a pas été vaine, puisqu’il a désormais la possibilité, en défaussant une carte de ma main, de prendre le contrôle de l’un de tes monstres, et je choisis ton Shura la flamme bleue !

-Pas si vite, Shura ne se laissera pas corrompre par tes tours de passe-passe, j’active attaque d’Icare : en sacrifiant mon Shura, tu peux dire adieu à Ophion et Bahamut…

-Je ne crois pas, non, car j’active ma fameuse pandémie d’infestation ; ainsi mes monstres sont sauvés durant ce tour de tes cartes magies ou pièges indésirables, pas de chance, tu viens de perdre 2 de tes meilleures cartes pour rien…Maintenant, Ophion, détruis Brise le zéphyr et Bahamut, occupe-toi de ses points de vie !

Laura : 3350 – Darksky : 100

Son souffle me glaça littéralement le sang, tant il était froid et sombre. Mais, malgré tout la puissance déployée, j’étais encore debout, et je pouvais continuer à me battre. Je n’avais plus le droit à l’erreur, Laura n’avait aucune pitié, je le voyais clairement désormais. Sa nouvelle puissance était terrifiante. Mais je devais lui montrer que moi aussi, je pouvais me montrer impitoyable.

-Je commence en activant l’effet de ma falaise aile sombre : puisque ton monstre n’a plus d’effet, en retirant de mon cimetière Brise le zephyr et Kalut, je peux invoquer spécialement de mon extra deck Aile noire : arsenal aérien !

-Il n’a pas assez de puissance pour me vaincre celui-là…

-Je n’ai pas fini, j’invoque maintenant aile noire bora la lance, puis, grâce à l’effet de mon tourbillon noir, je peux prendre aile noire – mistral le tourbillon et l’invoquer spécialement par son effet !

-Eux aussi sont trop faibles pour me faire peur, est-ce que le désespoir te ferait faire n’importe quoi ?

-Lorsqu’ils sont seuls peut –être, mais lorsqu’ils unissent leurs forces, alors rien ne leur est impossible et je vais te le prouver maintenant ! J’active l’effet de mistral pour diviser l’attaque d’Ophion par 2. Ensuite, je synchronise mistral et Bora pour donner naissance à une créature d’une puissance sans égale, j’ai nommé le chevalier noir du ciel : aile noire –maitre des armures ! Maintenant, grâce à ma seconde carte face cachée, retour noir, je peux renvoyer un de tes monstres à la main et gagner des points de vie égaux à son attaque, dis adieu à Bahamut !

Laura : 3350 – Darksky : 2450

-A présent, il est temps d’en finir : arsenal aérien, détruit Ophion et maitre des armures, attaque Laura directement !

Laura : 2325 – Darksky : 2450

-Je vois que tu joues le tout pour le tout Darksky, c’est ce que je voulais, déploie tout ce que tu peux pour me vaincre, la victoire n’en sera que plus plaisante pour moi ! Mais j’oubliais, grâce à mon attaque de l’épouvantail, j’annule ton attaque, donc je ne prends aucun dommage.

-Je…Je pose une carte face cachée et je termine mon tour…

-Bien, fini de jouer Darksky, il est temps que tu connaisses ma vraie force !

Lorsqu’elle dit ça, ses yeux brillèrent d’une lueur bleue glacée qui ne présageait rien de bon. Une sombre aura l’entoura et un sourire mauvais se forma sur ses lèvres.

-J’invoque normalement keyrikion, colonie du mal, grâce à son effet, en retirant Ketos de mon cimetière, je récupère mon castor, colonie du mal, et je peux l’invoquer normalement. Mais ce n’est pas tout, grâce à l’effet de castor, je peux encore invoquer oiseau tonnerre colonie du mal…

-Trois monstres de niveaux 4…murmurai-je pour moi-même en craignant ce qui allait se passer.


https://www.youtube.com/watch?v=qIEk0U782rM


-Je recouvre oiseau tonnerre, Keyrikion et Castor de niveaux 4 pour ouvrir le réseau recouvrement ! Lorsque la glace la plus pure est envahie par les ténèbres les plus sombres, elle donne naissance à un monde figé dans les ombres ! Apparais, reflet de mon âme : Ouroboros, Colonie du mal !

La terre trembla sous mes pieds et plusieurs blocs de glace tombèrent sur le terrain mais aucun de nous deux ne bougea.

Un rugissement déchira les ténèbres et pendant un bref instant, je crus voir surgir l’ombre de son ancien monstre fétiche à trois têtes, mais je me rendis très vite compte de mon erreur. Ce monstre-là avait certes trois têtes et était constitué de glace, mais il portait également trois affreux masques et son corps était d’un noir si sombre qu’aucune lumière ne passait à travers la glace. Ses trois yeux rouges non cachées brillaient d’une lueur rouge et haineuse. Il était totalement à l’opposé de Trishula, comme Laura était devenue le contraire de ce qu’elle m’avait toujours enseigné…

-Laura…Pourquoi ? Lui demandai-je d’une voix presque éteinte. Il était ton monstre préféré et le symbole de notre amitié…Comment as-tu pu lui faire une telle chose ?

-C’est justement à cause de cette amitié qu’Ouroboros est né. Si je ne t’avais pas donné Trishula…Alors peut-être…peut-être aurais-je pu vaincre Sayer ce jour-là…Ouroboros est tout ce qu’il reste de moi désormais : l’ombre de celle que j’étais et je compte bien me détacher définitivement de mon passé en te battant ici et maintenant, Darksky !

Je fis un pas en arrière tant j’étais stupéfait par cette révélation. Non seulement elle avait changé du tout au tout, mais en plus refusait tout ce qu’elle avait accompli jusqu’ici !

-Je ne te comprends toujours pas Laura. Ce sont les erreurs du passé qui nous font avancer vers un futur de progrès. Simplement les nier ne te fera jamais progresser ! Tu dois tirer des leçons de ce que tu as vécu pour que plus jamais de telles choses ne se produisent !

-Tais-toi ! Répliqua-t-elle sèchement. Tu penses me connaitre, mais tu ne sais absolument rien de moi !

-Peut-importe ce que tu as fait, je t’aime, c’est tout ce qui compte à mes yeux, aurai-je poursuivi une chimère, un idéal inatteignable pendant toutes ces années? Je suis persuadé que tu n’es pas aussi insensible que tu veux me le faire croire, tu ne peux pas me duper !

-Nous n’avons plus rien à nous dire Darksky. Je ne suis plus cette petite fille heureuse, insouciante et stupide qui s’amusait à jouer à la justicière dans le parc. Et ne te sers pas de souvenirs heureux pour me ramener à la raison, cela fait une éternité que je ne suis plus cette voie-là…Seules la haine et la colère guident mes pas…Voilà à quoi ces sentiments ont donné naissance : j’active le premier effet d’Ouroboros ; ainsi, en détachant une unité de couverture, je renvoie ton maitre des armures dans ton extra deck !

-Pas si vite, j’active ma carte compétence de prisonnier sur maitre des armures et…

-Bien tenté, mais j’active ma seconde pandémie d’infestation pour sauver mon ouroboros ! Maintenant, Ouroboros, attaque Arsenal aérien, Souffle des ténèbres glacées !

Je sentis une fois de plus l’attaque gelée me traverser de part en part. Lorsque la vague de froid se retira, j’étais transi. Mes membres s’étaient engourdis et refusaient de m’obéir. J’avais à peine la force de rester debout.

Je tremblais de partout, et ma vision était brouillée par quelques larmes ayant partiellement gelé. Mais, tout espoir n’était pas perdu, tant que le soleil de la falaise brillerait, je continuerais d’y croire, quelles que soient les circonstances.

Laura était peut-être froide comme le pôle nord, mon cœur et mon esprit de combat, eux, étaient bouillants et ne se laisseraient pas soumettre par si peu.

Dans un effort surhumain, je fis en sorte de refaire circuler le sang dans mes veines et de continuer le duel.

Laura : 2325 – Darksky : 2000

-Je pose une carte face cachée et je termine mon tour ; dit Laura indifférente à ma souffrance.

-Je…Je pioche et j’active élégante charité, je pioche donc 3 trois cartes, et je défausse kogarashi le vagabond et Zéphyros. Maintenant, j’active l’effet de ma falaise aile sombre, je retire de mon cimetière kogarashi et bora pour invoquer ma carte la plus puissante : Apparais, Dieu créateur de tout ce qui vit sur cette terre, le père fondateur : Geb !

Le sol se fissura, le vent redoubla d’intensité et le ciel s’assombrit brusquement. La terre commença à trembler et un rugissement puissant nous parvint de ses entrailles. Le dieu créateur apparut dans toute sa splendeur dans un faible rayon de soleil qui faisait briller ses longues griffes acérées.

Soudain, les yeux de Laura s’agrandirent, mais pas de peur, d’excitation et un sourire fendit à nouveau son visage puis elle partit dans un fou rire à glacer le sang.

-Tu viens de faire ce que Shadow avait prévu mon pauvre Darksky !

-Co…Comment ? Bégayai-je.

-Tu déclenches mon piège : Infestation intérieure ! Je ne peux activer cette carte que si je contrôle un monstre colonie du mal xyz et que tu active un effet qui doit prendre le contrôle de l’un de mes monstres, l’un des tiens devient mien ! Toi qui voulais retrouver ton amie, je te donne ce qu’il en reste à présent !

Ce fut à mon tour d’écarquiller les yeux. Geb, passer dans les mains de Laura dans son état ? C’était inconcevable. Pourtant, je voyais déjà les yeux de mon dieu virer au rouge et se retourner contre moi pour me faire face, comme n’importe quel ennemi. Ouroboros avait beau être puissant et terrifiant, il ne faisait pas le poids face à Geb…

-Tu es sans défense désormais Darksky, ma victoire est inévitable !


https://www.youtube.com/watch?v=HVPZ-KZNlrQ


Au lieu de me mettre à paniquer devant cette situation imprévue, j’inspirai un bon coup pour me calmer et je regardai la dernière carte que je possédais dans ma main. Tout n’était pas perdu. Il me restait encore un espoir pour faire revenir Laura à la raison et je savais exactement comment faire. Je comptais bien rendre à son âmes les couleurs qu’elle avait perdues !

-C’est parti Laura, voilà mon dernier coup !

-Tu te rends ? J’aurais pensé que…

-Non, je ne me rends pas, au contraire, je tente le tout pour le tout, pour te sauver de toi-même, je n’ai d’autre choix que de m’en remettre au destin, j’active le pot de cupidité !

-Tu comptes sur la chance, c’est de la folie…Me cria-t-elle.

-Je le sais ; répondis-je d’un ton plein d’espoir.

Je fermai les yeux et je laissai les cartes venir à moi…Le monde s’arrêta sur cette pioche décisive puis à mon tour, je souris.

-J’active ma carte magie Rédemption !

-Rédemption ? S’écria Laura interloquée.

-Grâce à cette carte, ouroboros est maintenant traité comme un monstre de niveau 4 ! Mais ce n’est pas tout, j’invoque aile noire – Jin l’ombre de pluie puis j’active l’effet de Zéphyros depuis mon cimetière, en revoyant tourbillon noir en main et en payant 400 points de vie, je l’invoque spécialement !

Laura : 2325 – Darksky : 2050

-Impossible…personne ne peut rendre la lumière lorsque celle-ci a été dévorée par les ténèbres !

-Tu as tout faux Laura ! La lumière ne peut être éteinte, tant qu’il y aura une lueur d’espoir, la flamme de la volonté ne cessera de brûler !

-Une lueur d’espoir…Murmura-t-elle d’une voix presque inaudible.

-Oui, c’est grâce à cet espoir que j’ai pu te retrouver, cette passion a grandi en moi jusqu’à devenir un brasier ardent que rien ne peut étouffer ! Le rassemblement des âmes séparées va donner naissance à une nouvelle évolution! Je te libère de ta prison éternelle, échappe toi des ténèbres qui t’emprisonnent pour que ta lumière resplendisse à nouveau sur le monde et le guide vers un avenir radieux ! Apparais, Trishula, Dragon de la barrière de glace !

Je vis l’armure sombre d’ouroboros se fissurer de toutes parts et une lumière commença à jaillir. Laura se protégea les yeux, aveuglée par cette illumination soudaine.

Les masques tombèrent au sol, ses ailes de glace resplendirent sous l’effet des rayons lumineux et ses yeux virèrent du rouge sanglant au doré solaire. Le dragon bleu s’envola et brisa la voute de glace pour s’élever loin au-dessus du palais de glace, si haut qu’il perça l’épaisse couche de nuages, permettant ainsi au soleil de briller à nouveau sur la citadelle.

Sous nos regards ébahis, le dragon légendaire, Trishula, était ressuscité, plus puissant que jamais et tout son corps scintillait de mille feux, comme une étoile bleue.

-Trishula…frémit Laura en faisant un pas en arrière tout en écarquillant les yeux. Alors Darksky t’as finalement libéré ?

-Regarde le bien Laura ! Lui cirai-je. C’était ton monstre fétiche, celui avec qui tu ne connaissais pas la défaite ! Il était le reflet de ton âme, aussi pure que la glace !

-N…non…Ce dragon n’est plus le mien…Je ne peux pas…Je dois aider mon père à atteindre ses objectifs pour…

Laura ne termina pas sa phrase et se figea, incapable d’articuler un mot de plus. Elle plongea alors son regard vert et remplit de doutes dans celui de Trishula et je le vis changer. Les trois têtes du dragon de glace s’y réfléchirent et je pus y lire un immense regret et de profonds remords. Elle resta ainsi, immobile devant le dragon, vraisemblablement perdue dans ses souvenirs.

Puis ses yeux se fermèrent, ses bras se baissèrent et un sourire se dessina sur son visage. Mais ce n’était pas un sourire cruel cette fois-ci. C’était un sourire remplit de joie et de bonheur.


https://www.youtube.com/watch?v=4TTzGc6rCa0


-Sérieusement…Se faire battre par son propre passé alors que je pensais avoir évolué…En voilà une belle ironie…Rit-elle.

Laura plongea alors ses magnifiques yeux émeraude dans les miens et il ne m’en fallut pas plus pour comprendre. D’un claquement de doigt, j’ordonnai à Trishula de terminer ce duel qui n’avait que trop duré.

Chacune de ses trois têtes tira un rayon gelé, détruisant ainsi Geb, le cimetière et la main de mon amie avant de converger droit sur elle. Pendant un instant, Laura fut entourée d’un blizzard blanc et pur.

-C’est terminé ; murmura-t-elle d’une voix presque soulagée.

La lumière de Trishula continua de briller au soleil couchant de la falaise aile sombre. Des milliers de cristaux de glace traversés par des rayons rougeoyants donnaient naissance à un spectacle unique. Laura était à terre, et elle regardait le ciel, les bras étendu, les cheveux au vent sur le bord de la falaise, comme nous l’étions si souvent auparavant.

-Finalement, une fois de plus, j’ai été incapable de tenir ma promesse jusqu’au bout…Je ne peux pas sauver mon père malgré tout ce que j’ai fait…

-Laura…

-C’est amusant…Je t’ai toujours vaincu par le passé et je m’en fichais, ne pensant qu’au moment passé avec toi mais, juste quand je devais te vaincre à tout prix…J’ai échoué…Je me rends compte maintenant que cette colère ne m’a mené et ne m’aurait mené nulle part si je me suis faite distancer de la sorte…

Laura se releva et s’assit en tailleur pour faire face à la mer d’huile presque noire à présent que le soleil s’était couché.

-Dis-moi, Darksky…Est-ce que tu me détestes ?

-Est-ce que tu doutes vraiment de la réponse, Laura ? Lui répondis-je en m’approchant d’elle.

Elle tourna sa tête dans ma direction. Elle était telle que je l’avais toujours vue, avec ses magnifiques yeux verts émeraude, ses cheveux châtains clairs et son doux visage. Elle n’avait plus rien à voir avec la disciple de Shadow sans pitié, cherchant la victoire à tout prix.

-Merci Darksky. Je me mentais à moi-même durant tout ce temps, et c’est toi qui m’as permis d’ouvrir les yeux.

Elle se leva alors et fis un pas dans ma direction. J’étais totalement dérouté. Je ne savais pas du tout quelle attitude adopter après toutes ces années. Cependant, elle s’arrêta à quelques centimètres de moi et me regarda dans les yeux. Le décor disparut petit à petit pour ne laisser que la pièce glacée autour de nous et Marie qui semblait totalement perdue.

-Darksky…est-ce que tu pourrais accorder une dernière faveur à une fille aussi stupide que moi ?

-Je ne sais pas…Tu as quand même essayé de me tuer je te rappelle ; lui répondis-je en gonflant les joues, faisant semblant de bouder.

Cela fit rire légèrement Laura et je lui adressai un sourire, heureux de voir que mon amie était bel et bien de retour.

-S’il te plait, ne vous retenez pas si vous devez affronter mon père. Si je ne peux plus le soutenir, alors sa folie ne connaitra aucune limite et…

Alors que Laura parlait, je vis une ombre bouger derrière elle puis un rayon fuser dans sa direction. Je ne réfléchis pas une seule seconde et je parai le coup avec mon corps.


https://www.youtube.com/watch?v=8zj0eWxRYU4


Ce fut bien plus douloureux que tout ce que j’avais enduré jusque-là et je m’écroulai sur le sol, au bord de l’inconscience. J’entendis ensuite un rire grave alors que Laura se précipitait pour m’aider.

-Darksky ! S’écria-t-elle. Pourquoi as-tu fait ça ? Je ne le mérite pas !

-Je ne sais pas….répondis-je faiblement. Je t’ai vue en danger, et j’ai agi, quoi de plus normal ?

-Il s’est vraiment interposé ; ricana le nouveau venu. Après tout ce que tu lui as fait, il veut encore te protéger ?

-S…Sayer ? Bégaya Ma sœur, s’écartant prudemment de la route de l’homme.

-Taisez-vous Sayer ! Répliqua Laura d’un ton sec et cassant.

-Que veux-tu, Gariatron m’a donné pour ordre de vous tuer tous les deux si tu échouais. Si tu savais depuis combien de temps j’attends de prendre ma revanche sur toi, Laura, je vais tuer ton ami devant tes yeux et ensuite m’occuper de toi ! Tu vas payer pour ce que tu m’as fait !


https://www.youtube.com/watch?v=SaeXN-MByjU


Un nouveau rayon bleuté fusa dans ma direction mais Laura s’interposa et le dévia d’un geste ample de la main. Je tentai de me relever pour lui prêter main forte mais c’était inutile.

-Je vous ai déjà vaincu, rien ne m’empêche de recommencer !

-Essaie un peu pour voir.

L’homme fut soudain entouré d’une aura violette menaçante et je le vis s’élever dans les airs, comme porté par un champ de force invisible. Il leva le bras devant lui et d’énormes blocs de glace se détachèrent des murs et se mirent à léviter autour de lui.

Laura émit un grognement agacé et matérialisa une épée de glace dans sa main pour la brandir devant elle.

Marie profita de ce moment où les deux adversaires se faisaient face pour me rejoindre et m’aider comme elle pouvait.

-Cela me rappelle quand j’ai tué ta mère et ton frère, Laura…eux aussi étaient sans défense comme tes deux amis ici présents…Je vais me faire une joie de recommencer ! S’écria Sayer en éclatant de rire.

-Vous n’êtes même pas capable de m’atteindre, alors ne rêvez pas trop ; rétorqua Laura, confiante.

-Vraiment ? Alors essaie de survivre à ça !

Sans autre sommation, Sayer projeta les énormes blocs de glace droit sur Laura. Ils devaient au moins faire trois mètres et se dirigeaient vers elle à toute vitesse mais mon amie ne tressaillit pas et se contenta de lever son épée devant elle.

D’un geste rapide et surhumain, elle trancha en deux le premier bloc puis sauta sur le deuxième sans perdre son équilibre et commença alors à remonter ainsi vers son ennemi, sautant de bloc en bloc, esquivant sans difficulté les autres attaques d’énergie de Sayer.

Alors qu’elle n’était plus qu’à un mètre de lui, elle leva son épée mais, lorsqu’elle l’abattit, elle fut repoussée par un étrange champ de force qui la fit tomber à terre tout en protégeant Sayer de son attaque.

Heureusement, au moment où elle heurta le sol, Laura fit une roulade et se releva aussitôt, faisant toujours face à l’homme.

-Cette résistance me fatigue…Je crois que je vais en finir pour aller m’occuper de vos petits amis après…Soupira Sayer.

Sur ces mots, l’aura qui l’entourait s’intensifia et deux boules de feu se mirent à brûler dans ses mains, boules qui grandirent rapidement jusqu’à ressembler à des soleils miniatures. Le triomphe se lisait sur son visage mais, étrangement, Laura n’avait aucune réaction et planta même son épée dans le sol.

-Adieu, Laura ! Tu ne te mettras plus jamais en travers de mon chemin !

Sayer projeta alors son énorme boule de feu vers nous. Je sentais la chaleur de son attaque à ma distance et les murs de la citadelle fondaient instantanément tandis que la sphère de cinq mètres se rapprochait de nous.

Soudain, je vis les yeux de Laura reprendre une teinte rouge avant que tout son corps ne s’illumine à son tour d’une aura blanche et un jet de glace fusa de sa main pour heurter la sphère de Sayer en dégageant une vapeur qui envahit rapidement toute la salle.

Cependant, alors que je pensais que son attaque allait repousser celle de Sayer, elle traversa le soleil de part en part sous les yeux ébahis de l’homme lorsqu’une flèche de glace se figea dans son cœur.

Aussitôt, la boule de feu s’éteignit et je vis progressivement le corps de notre ennemi se mettre à geler de l’intérieur.

-Im…Impossible…Bégaya-t-il.

Sans avoir l’occasion d’articuler un mot de plus, Sayer tomba à terre, enfermé dans un bloc de glace, son expression de peur et de rage figée à jamais sur son visage. Dans un accès de colère, Laura projeta un nouveau rayon sur lui et ce dernier fut expulsé à travers le mur, se perdant au loin dans les ténèbres.

-Gariatron ! Hurla mon amie, comme folle de rage.

-Laura…non…Murmurai-je.

-Marie, Prends soin de Darksky, je vais m’occuper de ce démon de pacotille et je reviens rapidement !

-Q…Quoi ? Attends, je…

Le vent se leva brutalement. Dans mes dernières forces, je levais la tête, et je vis Laura se précipiter de l’autre bout de la pièce, me laissant seul avec Marie.

-Laura…Bonne chance…articulai-je dans un dernier souffle.

Puis, abandonnant la lutte, je perdis connaissance.





http://forum.duelingnetwork.com/index.php?/topic/157103-the-wrap-up-red-lust-circuit-series-miami-edition/#entry2134192
le bon temps…

heart earth
Modérateur
Messages : 10337


haut haut de page
[fic]: L'Avènement des Dieux posté le [27/12/2017] à 13:01

Chapitre 21 : L’ombre de Shadow



Spoiler :



https://www.youtube.com/watch?v=PlSjK3bjM6Y


Darksky, Marie, Angéla et June avaient tous choisi leur voie. Ils touchaient à leur but, sauver ceux qui leur étaient chers. Quant à moi, je m’avançais seul dans ce long couloir de glace, à l’affut d’une potentielle attaque mais rien. J’étais désespérément seul.

Moi aussi, mon périple touchait à sa fin. Si je triomphais de Gariatron, ma mission dans ce monde serait accomplie. Cependant, je n’étais toujours pas fixé sur ce que j’allais faire après…si nous sortions vivant de cette épreuve évidemment.

Je pensais partir explorer ce monde au départ, mais Angéla m’avait proposé de m’installer à Paris et de rester avec elle. Et puis, il y avait mon monde. J’avais le sentiment désagréable que quelqu’un m’attendait là-bas malgré tout. Peut-être cette fille aux cheveux bleus dont je n’avais aucun autre souvenir que son visage…

Perdu dans mes pensées, je n’avais même pas remarqué que j’étais arrivé devant une porte colossale me barrant le chemin.

-Alors nous y voilà enfin ? Dit soudainement une voix familière dans ma tête.

-J’en ai bien l’impression LADD ; répondis-je d’une voix trahissant mon anxiété.

-Tu peux toujours abandonner si tu ne te sens pas à la hauteur, le monde sera simplement détruit ; railla-il.

-Tu es simplement apparu pour me dire ça ? Rétorquai-je légèrement agacé.

-Non ; Reprit mon esprit soudainement sérieux. Il fallait que je te parle avant…Ne crains pas les ténèbres, fais-en ton allié, et rien ne te sera impossible.

Je voulus lui demander le sens de ses paroles, mais je sentais bien qu’il était reparti. Accepter les ténèbres ? Que voulait-il dire ? Me demandait-il de trahir mes amis pour faire alliance avec Gariatron ? Non, c’était impossible, malgré son attitude, je savais qu’il voulait lui aussi vaincre le démon. Dans ce cas, voulait-il plutôt parler de mon deck ? Je n’avais jamais fait attention à sa construction, il était l’œuvre de Théa qui me l’avait offert pour mes dix ans…

Je reportai mon attention sur la porte, voyant que je tournai en rond. Elle était parsemée de bas-reliefs représentant des scènes pour le moins obscures. La mort était représentée partout, de même que six trônes formant un cercle autour de la faucheuse. Le bas-relief suivant représentait un dragon doré combattant un dragon noir, tandis que deux armées d’humains se faisaient face également sous leurs pieds.

Autour de la porte, la pierre était nue et parfaitement taillée, sans aucune fissure ni crevasse de glace, elle formait un parfait arc de cercle tel une voute d’église.

Cependant, il y avait encore un obstacle entre moi et mon objectif. Un homme portant une longue cape noire se tenait devait le portail, immobile. Ses cheveux dessinaient des pics comme les plumes des oiseaux. Dans ses yeux noirs se reflétaient une immense haine, mais également une immense impatience. Il me fixait de son regard cruel et semblait attendre, les bras croisés sur sa poitrine.


https://www.youtube.com/watch?v=pS3dwz6YyFA


Une esquisse de sourire se dessina sur sa bouche en me voyant arriver.

-Je n’aurais jamais cru que tu arriverais vivant jusqu’ici mon cher Drago ; railla-t-il.

-Shadow…Murmurai-je assez peu surpris de le voir ici.

-Comme tu peux le voir, cette forteresse est quasi impénétrable, surtout pour des mortels tels que vous. Elle est l’œuvre de Gariatron, le seigneur des ténèbres. Impressionnant n’est-il pas ?

-Si vous le dites…répondis-je froidement. Et j’imagine que c’était également l’idée de Gariatron de nous plonger dans des illusions ? Ne peut-il pas se montrer à nous directement ? A-t-il peur ?

-Tes provocations ne marcheront pas. Gariatron n’a tout simplement pas de temps à perdre avec de stupides humains.

-Vous êtes humain vous aussi ; lui rappelais.

-Certes, mais moi, j’ai pu distinguer le mal du bien, contrairement aux autres !

-Les émotions sont mal ? La vérité se résume à une chose aussi simple pour vous ? Dis-je en haussant la voix.

-Tu ne prendrais pas cela à la légère, gamin si tu savais ce que nous avons enduré ! S’énerva-t-il.

Quand il prononça ces paroles, une aura sombre émana de lui et de son disque de duel, et je pus distinguer l’aura de Gariatron. Shadow était totalement aveuglé par son ambition et par la haine. Il était inutile de tenter quoi que ce soit dans son état actuel.

Voyant que je réfléchissais, il reprit la parole.

-Tu ne peux même pas imaginer à quel point je suis devenu fort Drago. Sais-tu ce que cela signifie ? Tu ne pourras jamais franchir cette porte et importuner Gariatron ! Ton voyage s’arrête ici !

-Pas sans me battre ! Répliquai-je. En garde !


https://www.youtube.com/watch?v=LEbLAFHo5Ts


Drago : 4000 — Shadow : 4000

-Je commence ; déclarai-je. Je pioche et j’active ma carte renfort de lumière : en envoyant 3 cartes de mon deck à mon cimetière, j’ajoute ryko le chasseur seigneur lumière à ma main.

Je ne pus réprimer un frisson lorsque je vis ce que j’avais jeté : Soldat du lustre noir, émissaire du commencement, Dragon empereur des chaos, annonciateur de l’apocalypse et dragon du jugement…Shadow le vis lui aussi et se mit à rire.

-Regarde-moi ça ; lança-t-il. Tes trois meilleures cartes viennent de partir en fumée d’un seul coup. C’est un signe de ta défaite imminente !

-Je pose un monstre face cachée et je termine mon tour, dis-je en tentant de l’ignorer.

Cependant il avait raison. Si j’avais gagné mes derniers combats, c’était uniquement grâce à quelques cartes, dont elles. Je sentais déjà le désespoir me gagner. Non ! Shadow n’avait même pas encore joué, et ma main me permettait de tenir encore le temps de trouver une solution à ce problème.

-Admire le pouvoir de Gariatron ; dit-il alors. Ton deck n’est rien face à lui, j’active la carte magie scellée par les premiers pactisants : Appel de l’esprit !


https://www.youtube.com/watch?v=_pn56B1KOHU


Le sol trembla trois fois et de l’ombre surgit un immense arbre noir entouré d’une aura mauve. Il était vraiment impressionnant, ses racines semblaient puiser l’énergie de la terre pour alimenter le pouvoir de Shadow, qui devenait de plus en plus contrôlé par le pouvoir.

-Grâce à elle, j’ajoute à ma main mon autre magie scellée Ltzpzpalo, l’ancienne relique des esprits.

Aux côtés de l’arbre vint se planter une immense épée noire, luisant d’une lumière émeraude inquiétante. Lorsqu’elle se figea dans le sol, je vis des lignes se dessiner sur la pierre nous entourant. Elles ne suivaient aucune forme logique, mais leur lueur s’alignait sur celle de la relique et créait un éclairage digne du plus terrifiant des films d’horreur.

-N’imagine pas que ton calvaire est terminé Drago, grâce à son effet tu vas connaitre la puissance des ténèbres à l’Etat pure : Apparait Esprit de la terre immortel Huacachina !

-Vous avez dit…Esprit de la terre immortel ? Bégayai-je abasourdi. Sans sacrifice ? !

-Exactement, grâce à l’effet de ma relique, les seuls sacrifices dont mon esprit a besoin sont les âmes emprisonnées dans cette citadelle ! Dit-il en éclatant de rire puis en pointant son doigt vers le chemin d’où je venais.

Je me retournai précipitamment et je fis un pas en arrière devant ce spectacle. Des milliers de lumières mauves se dirigeaient toutes vers le cœur de l’esprit, flottant dans les airs, et battant lentement tout en les absorbant. Je pouvais entendre les plaintes des victimes, de longs gémissements insupportables, remplis de terreur et de souffrances. Une marque apparu sur le bras de Shadow, une marque mauve en forme de grue, et le même dessin se reproduisit à nos pieds, mais d’une taille démesurée.

-A présent, que les ténèbres soient engloutis par des ténèbres encore plus sombres afin d’ouvrir la voie à un monde sans lumière ! Esprit de la terre Huacachina !

Le cœur de l’esprit se transforma en colonne de lumière qui transperça même la voute de la grotte où nous étions et alla se perdre loin dans le ciel. Puis l’obscurité revint. Aucun monstre en vue, mais le sourire de Shadow restait collé sur son visage.

-Eh bien, ou est-il ce monstre ? Je ne vois absolument rien !

Au moment où je prononçai ces mots, je vis une immense ombre planer au-dessus de nos têtes. Je levais le regard et je crus que mon cœur allait s’arrêter de battre. Un gigantesque oiseau blanc volait dans les airs et me regardait d’un œil remplit de haine. Son corps émettait une sinistre lumière blanche tandis qu’il semblait n’être constitué que de ténèbres.

J’avais donc face à moi un authentique esprit de la terre immortel…Apopis, Drakon, Osiris, même eux étaient des nains face à la toute-puissance de cette créature.

Je regardai Shadow avec horreur. Comment pouvait¬-il contenir le pouvoir des esprits de la terre sans leur céder ? Gariatron était-il si puissant que même les plus grands pouvoir obscurs ne pouvaient rien face à lui ? Je tremblais rien qu’à l’évocation de cette idée.

-A présent esprit de la terre Huacachina, montre tes capacités à Drago et détruit son monstre face cachée !

-Vous venez de commettre une grosse erreur ; répliquai-je.

-Tu crois, nous verrons cela dans quelques instants ; ricana-t-il.

Pourquoi ne semblait-il pas embêté par l’idée que mon monstre était ryko et qu’à l’instant même où son monstre le toucherait, il serait anéanti ? Je devais rester sur mes gardes, qui sait quels effets son monstre pouvait avoir.

Je vis le long cou de la créature s’avancer lentement dans le cratère, puis elle saisit mon monstre comme un simple poisson et le fis disparaitre dans épais un nuage de fumée.

Le vent qui se dégagea de l’impact me renversa et je me retrouvai à terre. Mais au moins, son monstre serait détruit.

J’entendis à nouveau le rire grave de Shadow à travers l’écran de poussière et je pus voir un œil rougeoyant percer à travers. Impossible ! Comment sa créature avait-elle pu survivre après avoir attaqué Ryko ?

-Tu es naïf Drago ; déclara calmement Shadow. Huacachina représente la destruction à l’état pur, il était chargé d’anéantir tout ennemi se trouvant sur son chemin, quel que soit sa force ! Ainsi, ton monstre n’a pu se défendre face à son attaque. Tu ne le trouves pas formidable ? Avec lui à mes côtés, rien ne peut m’arrêter, pas même vos pathétiques dieux !

-Nous verrons cela ; répliquai-je du mieux que je pus pour paraitre sûr de moi. Je pioche ! J’active ma carte magie Sacrifice inutile afin d’envoyer au cimetière Dragon pulsar de lumière. A présent, en défaussant Dragon sombre métallique aux yeux rouges et dragon à la flamme des ténèbres, Dragon pulsar de lumière ressuscite !

-La belle affaire, te voilà avec un pauvre monstre à 2500 d’attaque, il ne peut rivaliser avec moi !

-Attaque, Dragon pulsar de lumière, purifie cet esprit !

Les flammes blanches de mon dragon fusèrent vers son esprit de la terre à une vitesse inimaginable. Mais, lorsqu’elles l’atteignirent, elles passèrent tout simplement au travers, sans même qu’il ne s’en rende compte. C’était comme s’il n’était pas matériel, comme s’il n’était constitué que d’ombre…Pourquoi ?

-Tu viens de découvrir la seconde capacité de Huacachina, il ne peut être attaqué, tout simplement parce qu’il est tel les ténèbres, insaisissable, mais incroyablement puissant ; répliqua Shadow toujours aussi calme.

-Je pose une carte face cachée et je termine mon tour…

-Tu aurais dû m’achever durant ce tour Drago ! A présent, tu ne peux plus échapper à ton destin !

La marque sur son bras recommença à luire de plus belle et ses yeux se remplirent à nouveau de cette lumière sombre. Cela ne présageait rien de bon.

-Toi dont la mission est de détruire ceux qui résistent à la puissance maléfique, réveille-toi de ton sommeil afin de faire périr tes ennemis avec toi : apparait Esprit de la terre Immortel Llamaca !

-Comment ? Un deuxième esprit de la terre ? M’étranglai-je.

J’entendis à nouveau les plaintes des sacrifiés se dirigeant vers le cœur de l’esprit de la terre immortel, qui s’ouvrit encore dans une explosion de lumière pour faire place à la créature. Un immense Lama jaune se tenait à présent aux côtés de Huacachina, tout aussi grand et terrifiant que lui. Une autre marque apparut au sol et sur le bras gauche de Shadow, une marque représentant l’esprit de la terre.

Shadow grogna soudain avant de poser un genou à terre, se tenant la tête dans les mains. Il semblait souffrir atrocement lui aussi. J’avais envie d’aller lui porter secours, mais à peine avais-je fait un pas qu’il se mit à rire.

-Le pouvoir des esprits de la terre coule dans mes veines à présent ; dit-il dans un souffle. A présent, plus personne ne pourra se mettre en travers de mon chemin, ni toi, ni Laura, ni même Gariatron ! Continua-t-il en haussant la voix. Je suis inarrêtable !

Peut-être avait-il raison. Peut-être le monde était-il réellement condamné. Personne ne pouvait vaincre deux esprits de la terre immortels. Notre combat aux lignes de Nazca s’était soldé par un cuisant échec alors que nous étions quatre à combattre. Désormais, j’étais seul.

-Abandonne Drago, tes chances de victoires sont nulles ! Esprit de la terre immortel Llamaca, attaque Drago directement !

Je vis l’énorme bête s’avancer lentement vers moi. Mon dragon tenta de s’interposer, mais c’était une fois de plus comme s’il n’existait pas. Il passa tout simplement au travers de l’esprit.

J’étais déjà à terre, mais les pas de la créature provoquèrent un effondrement et des soulèvements de terrain qui me jetèrent sur le sol que j’heurtai sans pouvoir me défendre.

C’était terminé, Shadow n’était qu’à une attaque de la victoire. Plus qu’une attaque, et j’aurais perdu. Par ma faute, le monde allait sombrer dans le chaos. Mes amis me détesteraient certainement s’ils savaient que j’avais abandonné, alors qu’eux se sont battus jusqu’au bout.


https://www.youtube.com/watch?v=rmAdUQAe-Fo


-Et pourquoi ne ferais-tu pas de même ? Demanda LADD. Angéla a bien combattu le pouvoir de l’orichalque et Darksky celui de Gariatron, et toi tu plierais face aux esprits de la terre, ridicule !

-Et que ferais-tu toi ? Demandais-je sans espoir de réponse.

-Je ferais ça, admire !

Je sentis tout à coup mes forces revenir et mon corps irradia une lumière intense. Sans savoir comment, je me relevais et je me remis en position. LADD guidait mes pas. Etrange, mais pas surprenant, il l’avait déjà fait à Nazca, rien ne l’empêchait de recommencer.

-Disparait Drago ! Cria Shadow.

-Une minute ! Dit LADD en brandissant une carte de ma main. Ce duel n’est pas finit, j’active la carte Kuriboh arc-en-ciel. Ce monstre va venir paralyser votre gros oiseau !

-Comment ? Rugit Shadow surpris de cette résistance soudaine.

En effet, je vis la minuscule créature, pas plus grosse d’un chaton, se précipiter sur Huacachina et le prendre dans une prison électrique qui immobilisa la grue et l’empêcha de terminer son attaque. LADD m’avait sauvé, encore une fois…Je ne comprenais vraiment pas ses motivations, ni son attitude hautaine envers moi.

Drago : 1400 – Shadow : 4000

-C’est à moi ! Commença LADD à travers ma bouche. J’active échange solaire, ainsi, en défaussant Garoth seigneur lumière, je pioche deux cartes, puis j’envoie ces deux-là au cimetière. Pourquoi joues-tu ce truc ? Me demanda-t-il alors en pointant une des cartes l’air mécontent.

-Je ne la joue pas…du moins, je n’en ai pas le souvenir…

-Tu es désespérant ; souffla-t-il. Je pose une carte face cachée et je termine mon tour.

-Tu as peut-être gagné un tour, mais pas deux. A présent, sors de ton sommeil immémorial, l’espion des esprits de la terre immortels : Yurac aculla !

La même scène se reproduisit : les âmes volèrent vers le cœur de l’esprit de la terre qui s’ouvrit dans une explosion de lumière pour laisser paraitre un immense loup noir. Son arrivée s’accompagné d’un hurlement à glacer le sang. La marque s’inscrit cette fois-ci sur le front de Shadow et ses yeux devenaient de plus en plus remplis de haine.

-Yurac aculla, détruit ce pathétique dragon pulsar de lumière !

Le loup noir fonça à une vitesse incroyable sur mon dragon et le déchiqueta de ses mâchoires puissantes. Mais, à peine avait-il disparu qu’une copie de celui-ci vint s’invoquer sur le terrain de Shadow.

-Lorsque Yurac aculla détruit un monstre, un jeton vient apparaitre chez nous, voilà pourquoi il fut surnommé l’espion, il tire parti des faiblesses de l’ennemi puis s’accapare de sa puissance !

-Si vous pensez que je suis impressionné ; dit LADD, vous vous trompez complètement. Lorsque mon dragon est détruit, il vous laisse lui aussi un petit cadeau : apparait Dragon sombre métallique aux yeux rouges !

-C’est terminé ! Hurla Shadow, Llamaca, attaque-le directement !

-J’active l’effet de protecteur mortuaire de mon cimetière pour annuler votre attaque !

-Je pose donc une carte face cachée et je termine mon tour ; grogna-t-il.

Cet esprit de duel était vraiment extraordinaire. Il avait tenu face à quatre attaques successives des esprits de la terre ! Mais il était trop tôt pour se réjouir. Shadow n’avait toujours pas pris un seul dommage, et nous n’avions que 1400 points de vie face à des monstres pouvant nous attaquer directement. Pour couronner le tout, ses reliques empêchaient ses esprits d’être détruits, ils ne pouvaient pas être attaqués non plus…Que faire dans une situation aussi désespérée ?

-Que faire ? Je vais te le dire, continuer à te battre ! Je pioche et j’active le typhon d’espace mystique pour…

-Pas de chance, carte piège activée : fissure des esprits de la terre, c’est donc ta carte qui est détruite !

-Je m’en satisferais ; grommela Ladd. J’attaque votre jeton avec le dragon sombre métallique !

Drago : 1400 – Shadow : 3700

-Blessures insignifiante pour moi ; dit Shadow d’un air supérieur. Je vais te montrer le vrai pouvoir ! Je pioche ! J’active ma carte double invocation pour invoquer de ma main Esprit de la terre immortel Cuauhcoalt et Esprit de la terre immortel Ccomnosuna !

-Deux d’un seul coup ; s’étrangla mon esprit, reculant d’un pas en commençant à être impressionné.

Les deux esprits surgirent en même temps de la lumière mauve et un serpent rouge géant apparut, accompagné d’un crocodile jaune assez peu rassurant. A présent, Shadow avait cinq esprits de la terre immortel de son côté ! Deux marques s’inscrivirent sur son torse et sur son dos. Son corps émis alors un rayonnement sombre et il se mit à sourire.

-admire Drago, le pouvoir infini des esprits de la terre immortels ! Ce n’est pas pour rien que les anciens les avaient enfermés, ils craignaient eux-mêmes leur puissance !

-Vous êtes un fou ! Lui lançai-je alors.

-Un fou ? Non, un visionnaire. Les esprits de la terre me font voir le futur ; dit-il, des flammes violettes dansant dans ses yeux. Je vais te le montrer à toi aussi Drago et alors, tu ne te mettras plus sur mon chemin!

Il pointa son disque de duel dans ma direction et je fus ébloui par une vive lumière en émanant.


https://www.youtube.com/watch?v=Qud9yn9zmkQ


Lorsque je rouvris les yeux, je me trouvai dans un endroit totalement différent. Autour de moi, des maisons médiévales succombaient aux flammes tandis que les rues étaient jonchées d’objets abandonnés. Les vitrines des magasins étaient brisées, les pavés arrachés et le ciel était d’un noir qui ne me disait rien de bon.

Au-dessus de nos têtes, une sorte de palais était lui aussi en proie aux flammes tandis que, tout autour volaient des créatures mi mécaniques, mi esprit de duel. Elles ressemblaient à des démons et le plus grand d’entre eux était un immense serpent entièrement recouvert d’une armure violette, possédant deux ailes, une noire et une blanche et dans son dos brillait une auréole orangée.

Lorsque le serpent tourna la tête vers moi, mon sang se glaça dans mes veines et un sourire mauvais passa sur la figure de Shadow qui se tenait à côté de moi, les bras croisés dans son dos.

-Et bien, le monde des esprits n’est pas en très bon état je vois ; déclara-t-il d’un ton neutre.

-Je ne me laisserai pas avoir par cette illusion ! Rétorquai-je. Vous m’avez déjà fait le coup avec ma vie d’avant, je ne suis pas dupe !

-Libre à toi d’y croire ou non, Drago. Dans ce cas, j’imagine qu’il est également inutile de te montrer l’avenir de ton propre monde si tu n’y crois pas.

-Mon…monde ? Qu’est-ce que vous racontez encore ?

-Vois pas toi-même.

Shadow claqua des doigts et le décor changea. Les maisons médiévales en feu furent remplacées par des immeubles en ruines et criblés de balles. Les murs avaient été démolis pour la plupart et dans les rues, des impacts d’obus étaient encore bien visibles.

Je reconnus alors mon école et mon cœur se serra en voyant qu’il ne restait d’elle que le bâtiment principal…ou du moins sa carcasse car là aussi, tous les murs avaient été abattus, laissant les salles de classe à nu. Seul le dernier étage semblait avoir été un peu épargné.

Devant ma confusion, Shadow reprit la parole.

-La bêtise humaine m’étonnera toujours ; soupira-t-il.

-Que voulez-vous…Dire ? L’interrogeai-je prudemment.

-La cupidité, le désir de pouvoir, l’égoïsme, la folie…Penses-tu vraiment que ces choses ont leur place dans ce monde, Drago ?

-Je…

-Moi je ne pense pas ; continua Shadow très calmement alors qu’un mur s’effondrait derrière nous. C’est dans le but de libérer l’homme de ces sentiments néfastes que j’œuvre.

-Attendez…il n’y a pas que ces sentiments-là dans le monde ! Que faites-vous de l’espoir, l’amour, l’amitié ou même la générosité ? Sont-ils mauvais eux aussi ?

-Ils ne sont bons que parce que leur contrepartie est infecte ! S’exclama soudain l’homme. Sans haine, qui aurait besoin d’amour ? Sans cupidité et égoïsme pourquoi la générosité existerait-elle ? Vois-le comme tu veux, Drago, mais ces sentiments sont nés pour pallier à ces maux et je compte bien les détruire !

-Vous…Vous êtes complètement fou…Balbutiai-je.

-Oui…Je le suis…Et cette folie m’a été transmise à cause des sentiments s’affrontant en moi…Alors pour la dissiper…Je me dois de supprimer ces émotions…

La vision se troubla et en un instant je fus de retour dans le présent, avec devant moi les cinq esprits de la terre immortels me faisant face et Shadow, plongé dans ses pensées.

-Te revoilà enfin ; grogna LADD apparemment soulagé de me revoir. Ou étais-tu parti encore ?

-N…Nulle part ; répondis-je évasivement en repensant au futur rêvé de Shadow.

Je ne pouvais tout simplement pas y croire. Ce futur ne pouvait pas exister, c’était impossible. Tout comme dans ma vision du passé, Shadow essayait certainement de me manipuler encore une fois. Je ne devais pas me laisser distraire par cette illusion et me focaliser sur ce duel. Shadow devait être vaincu à tout prix.

-Je sais ce que tu penses Drago ; reprit Shadow en me tirant de ma rêverie. Tu te dis que tout ce qui nous attend si je persiste dans cette voie est la destruction totale n’est-ce pas ?

-Exactement ! Ouvrez les yeux Shadow, voulez-vous vraiment éradiquer toute l’humanité !

-L’humanité n’a pas besoin de moi pour s’éradiquer ; ricana le second de Gariatron. Au contraire, je veux la sauver. Ces futurs arriveront, c’est le destin. Mais Gariatron, lui, a décidé de s’y opposer et de changer le futur ! Tu as le choix entre deux maux Drago ; continua Shadow en murmurant. Soit tu conduis l’humanité vers sa propre perte, soit tu laisses un espoir en abandonnant ici…Que vas-tu choisir ?

-Je préfère laisser l’humanité choisir que de choisir pour elle ; répondis-je sans hésiter.

-Et puis-je savoir pourquoi ? Me demanda mon adversaire, intrigué.


https://www.youtube.com/watch?v=qIEk0U782rM


-Parce que Drago à foi en l’humanité : déclara soudain une voix sortie de nulle part.

Nous regardâmes dans toutes les directions pour voir qui avait pu prononcer cette phrase et Shadow écarquilla les yeux, interdit.

Le terrain fut tout à coup illuminé d’une lumière pure qui nous aveugla totalement. Je pouvais cependant distinguer à l’intérieur une forme humaine. Lorsqu’elle se dissipa, je reconnus tout de suite la personne se tenant devant moi.

Il s’agissait d’une jeune fille, brune, avec une mèche de cheveux tombant sur le milieu de son visage. Elle avait de beaux yeux verts émeraude reflétant une détermination sans faille. Elle portait également un long manteau noir, comme les serviteurs de Shadow.

Lorsque ce dernier la vit, je crus qu’il allait exploser de rage.

-Toi, Laura ! Ecuma-t-il. Tu oses te rebeller contre moi, ton propre père !

-En effet ; répondit la jeune fille froidement. Darksky m’a ouvert les yeux. Il n’y a rien qui nous attend au bout du chemin que nous avons emprunté.

-Tu t’es encore fait monté la tête par des mensonges, c’est déplorable…

-Regarde-toi ! Lui cria-t-elle. Tu voulais simplement te venger de ce qu’Hélios a fait à notre famille, et maintenant, tu t’en prends à toute l’humanité !

-Personne n’est venu nous aider lorsque nous avons tout perdu, ces avortons doivent disparaitre en même temps que le bonheur, la joie et la souffrance, si tu ne comprends pas cela, tu ferais mieux de disparaitre toi aussi !

Laura fit un pas en arrière, choquée de ce que son père venait de lui dire. Shadow était totalement possédé par le pouvoir des esprits de la terre, il était impossible de lui faire entendre raison, même par sa fille. Je n’avais d’autre choix que de le vaincre…

-Vous allez tous disparaitre dans les flammes des esprits de la terre immortels ! Je superpose les esprits de la terre Huacachina, Llamaca, Cuauhcoalt, Yurac aculla et Ccomnosuna pour ouvrir le réseau recouvrement !

-Vous sacrifiez vos esprits de la terre ? M’étranglai-je de surprise.

-Attention Drago, il arrive ! Me prévint Laura.

-Epée du désespoir, seigneurs des ombres, roi des esprits de la terre immortels, je m’en remets à ton immense pouvoir. Sème le chaos et la destruction, et que toutes les nations tremblent à ton nom : Esprit de la terre immortel : Xotolt !

Les cinq esprits poussèrent un long cri en chœur avant de se changer en lumières multicolores plongeant dans un gouffre béant d’où aucune lumière ne sortait. Dans une explosion de ténèbres, le cœur de l’esprit apparut dans le ciel. Il était bien plus grand que ceux des esprits de la terre que j’avais vus jusqu’ici. Il commença à battre lentement et une forme commença à se créer autour.

-Adieu, Drago !

Il était là, l’esprit de la terre ultime : Xotolt. Il dégageait une aura incroyablement sombre. Chacune de ses têtes d’ombre semblait correspondre à une âme emprisonnée pour son invocation. Je frémis à sa vue et Laura fronça les sourcils tout en se mettant en garde.

-Xotolt…Murmura-t-elle.

-J’active la capacité spéciale de Xotolt : en détachant une unité de couverture, je peux invoquer jusqu’à quatre monstres de mon deck ! Apparaissez Esprits de la terre immortels Capacc Apu, Uru, Asla Piscu et Chacu Challhua !

Ils étaient revenus, encore, à nouveau, je devais faire face à cinq esprits à la fois ! Mais j’allais tenir bon, je devais tenir bon, pour mes amis qui comptaient sur moi !

-Adieu Drago, Il est temps de périr, tu ne peux rien face à mon monstre !

Je serrai les dents lorsque je vis l’énergie charger dans la bouche principale du roi des esprits de la terre. Je devais faire quelque chose…Mais aucune carte dans mon jeu n’était en mesure d’arrêter ce monstre maléfique. Même Ladd semblait dépassé par la situation et ne disait plus un seul mot.

-Earthbound Wave !

Avant que je ne comprenne ce qu’il m’arrivait, le monstre cracha une déferlante de flammes blanches sur moi. Instinctivement, je me protégeai la tête avec les bras et fermai les yeux, sachant très bien que c’était inutile mais l’attaque ne parvint jamais jusqu’à moi.


https://www.youtube.com/watch?v=SgBqSEyCZBE


Timidement, j’ouvris un œil et je restai interdit plusieurs secondes lorsque je réalisai que Laura s’était interposée entre l’esprit et moi. Pire encore, elle contenait et déviait facilement son attaque avec une seule main levée devant elle.

-Ce duel s’arrête ici, Drago, Shadow ; déclara l’ami de Darksky d’une voix qui résonna longuement dans la salle.

-Laura…Très bien, tu l’auras voulu, je pensais que toi, tu me comprendrais mais apparemment, tu n’as aucune volonté de venger ta mère et ton frère ! Fulmina l’homme, son aura violette s’intensifiant autour de lui.

-Je n’ai jamais voulu les venger…Murmura-t-elle en grimaçant. Je voulais simplement éviter de perdre la dernière personne qui comptait à mes yeux mais apparemment, elle a déjà disparu…

-Je sauverai ce monde, avec ou sans toi, Laura ! Puisque tu veux la jouer comme ça, périssez tous les deux sous les attaques des esprits de la terre !

En concert, les cinq monstres de Shadow allièrent leurs forces en une seule attaque, une immense colonne de flammes noires et blanches que Laura contenait avec de plus en plus de difficultés, finissant même par perdre du terrain et à être repoussée vers l’arrière.

-Drago, Occupe-toi de mon père ! M’ordonna la jeune fille.

-Tu…Tu es sûre ? Bégayai-je.

-Fais le je te dis !

Faisant abstraction du lien de parenté de Laura et de Shadow, et demandant de l’aide à Ladd, je matérialisai dans ma main une épée noire et or et je me précipitai vers l’homme. Celui-ci ne se laissa pas démonter et riposta en créant sa propre arme à partir des ténèbres qui l’entouraient.

Nos deux lames s’entrechoquèrent plusieurs fois mais aucun de nous deux ne réussissait à prendre l’avantage. Derrière moi, Laura continuait à contenir l’attaque dévastatrice des esprits de la terre mais je voyais sur son visage qu’elle n’allait plus tenir bien longtemps…

Roulant alors sur le côté pour prendre un peu de distance avec Shadow, je laissai Ladd prendre le contrôle de mon corps, réalisant la limite de mes capacités de combat…

-Admire, Drago, comment se bat un véritable esprit de duel.

Aussitôt, Ladd fonça sur Shadow. Ses attaques étaient bien plus rapides et précises que les miennes et il visait les points faibles de notre ennemi. L’homme se retrouva vite acculé et, alors que Ladd allait abattre son épée sur la tête de Shadow, celui-ci se protégea avec son disque de duel.

Lorsque la lame pénétra le système, des éclairs se mirent à jaillirent de l’appareil et une épaisse fumée noire commença à s’en échapper.

Ladd recula vivement et me redonna le contrôle tandis que Shadow se débattait pour enlever son disque de duel et que les esprits de la terre cessaient leur attaque, s’agitant dans tous les sens, comme devenus fous.

Un gouffre béant s’ouvrit sous les pieds de notre ennemi et commença à tout absorber autour de lui. Je vis aussi les âmes des esprits de la terre se faire aspirer de même que les reliques, mais Shadow et Xotolt tentaient encore de résister.

-Non, je refuse de disparaitre…Du moins, pas seul !

-Comment ? M’écriai-je.

-Tu viens avec moi Drago !

Une ombre m’attrapa alors la jambe et me tira vers le fond du gouffre, ave Shadow. Je ne pouvais pas résister, ni couper ce lien…il était bien plus fort que moi, j’allais être aspiré avec lui…

Acceptant cette égalité, je tournai la tête vers Laura pour lui demander une dernière chose mais elle avait disparu.

Un instant plus tard, je sentis le fil se briser et la pression se relâcher. La fille de Shadow s’était interposée entre nous, sous les yeux effarés de son père.


https://www.youtube.com/watch?v=PcvtqN8BbeM


-Désolée papa, mais je ne peux pas te laisser continuer dans ta folie…Dit-elle les larmes aux yeux.

-Quoi ? Laura, que fais-tu ! S’écria-t-il.

-Je te l’ai dit…J’ai choisi mon camp…Je t’ai toujours aimé…mais je ne peux pas te laisser continuer dans cette voie.

Un cristal de glace sortit de la main de Laura et sectionna le fil qui me reliait à Shadow.

-Lau…Ra…Murmura l’homme d’une voix soudain prise de remords.

-Adieu…Papa…

Je vis Shadow se faire entrainer tout au fond du gouffre avec son esprit de la terre. Mais la dernière expression que je vis sur son visage n’était pas de la haine ni de la colère, c’était du regret, du regret certainement dû à ne pas avoir écouté Laura auparavant…

Le trou se referma enfin, laissant la salle dans un silence de mort. Personne ne disait un mot. Tous étaient centrés sur Laura, seule, au milieu du terrain, serrant très fort un pendentif dans ses mains, en pleurant.

Darksky, Marie, Angéla et June arrivèrent au même moment dans la salle et ne purent que constater les restes fumants de la bataille qui avait eu lieu ici quelques instants plus tôt.

En voyant son amie pleurer, le garçon se précipita vers elle en titubant, aidé par sa sœur qui le soutenait et la prit dans ses bras d’un geste protecteur.

-Laura…Commença-t-il avant d’être interrompu.

-Non…ne dit rien Darksky, je sais que…que j’ai fait le meilleur choix pour notre avenir…Dit-elle entre deux sanglots. Shadow…N’avait plus rien à voir avec mon père, celui que j’aimais. Il était mort en même temps que ma mère et Arthur, dans cet incendie…

Elle essuya alors d’autre larme coulant sur son visage puis ouvrit le pendentif. A l’intérieur se trouvait une photo d’elle, enfant, avec ses parents, et son frère. Ils semblaient heureux à l’époque. Shadow ne ressemblait en rien à l’homme de la photo. Il était détendu et souriait gaiement.

-Je l’ai suivi…uniquement dans l’espoir de retrouver ma vie d’avant, heureuse, sans soucis et surtout avec toi Darksky…Est-ce que ce que j’ai fait était mal ? Stupide ?

-Non, tu as agi comme ton cœur te disais d’agir ; lui répondit Angéla. C’est ce que tu m’as dit dans le futur.

-Tu le penses vraiment ? Non, c’était le pouvoir de Gariatron qui me poussait à faire tout cela, sans lui…rien de tout cela ne serait arrivé !

-Peut-être, oui ; dit calmement Darksky en lui mettant la main sur l’épaule et en la regardant dans les yeux, mais tu ne dois pas t’apitoyer sur le passé, ce qui est fait est fait, on ne peut plus rien y changer. Mais nous pouvons encore changer notre avenir !

-Je ne sais pas de quel livre tu sors encore cette citation ; dit-elle avec un léger sourire aux lèvres, mais tu as raison.

Alors que Laura se relevait, je vis la grande porte devant laquelle nous nous trouvions s’ouvrir lentement.

Nous nous retournâmes tous vers cette dernière. De l’autre côté, se trouvait notre dernier ennemi, celui qui était à l’origine de toute cette histoire depuis plus de cinq mille ans, celui qui avait manipulé tout le monde, celui qui menaçait de faire disparaitre toute l’humanité : le démon originel Gariatron. Il nous attendait, et nous n’allions pas nous défiler comme ça. L’heure de notre dernier combat avait sonné…





http://forum.duelingnetwork.com/index.php?/topic/157103-the-wrap-up-red-lust-circuit-series-miami-edition/#entry2134192
le bon temps…

heart earth
Modérateur
Messages : 10337


haut haut de page
[fic]: L'Avènement des Dieux posté le [27/12/2017] à 21:30

2 pour le prix d'un parce que c'est noel…voire 3 vu que le dernier sera rapide a réécrire aussi…



Chapitre 22 : Lever le voile des ténèbres…



Spoiler :



https://www.youtube.com/watch?v=bqcAQ-Ii6VU&t

Angéla avait retrouvé ses amies, Shadow était vaincu et Laura était redevenue celle que j’avais toujours connue. Mais, notre aventure ne devait pas se terminer ici. Même si Marie m’avait réanimé rapidement à coup de claques, je restai encore très affaibli et il nous restait encore un dernier ennemi à vaincre. Il se trouvait juste là, derrière cette porte monumentale, Gariatron, une entité issue du fond des âges, une créature à l’origine même de tous les fléaux ayant frappé ce monde.

Pouvions-nous réellement lui faire face, même avec la puissance de dieux à nos côtés ? Je frissonnais rien qu’à cette pensée. Les autres n’étaient pas rassurés non plus. Aucun mot n’était échangé entre nous, mais je pouvais très facilement deviner leurs pensées et voir leur anxiété.

Le silence régnait. Seuls les battements accélérés de mon cœur résonnaient jusqu’à mes oreilles tandis que la lourde porte s’ouvrait toute seule. Une vive lumière inonda alors la pièce.

Nous nous regardâmes tous dans les yeux, puis, après un accord tacite, nous franchîmes finalement la porte nous menant à Gariatron.

D’abord, la clarté nous éblouit, puis, lorsque nous nous fûmes habitués à la lumière, nous découvrîmes une chose que nous ne pensions pas trouver dans un tel endroit.

Nous étions dans une immense salle blanche circulaire. Le plafond était soutenu par de hautes colonnes romaines et le sol, comme s’il était constitué de glace pure, reflétait l’éclairage mural en scintillant.

Sur les murs, des milliers de torches étaient allumées. Mais le plus extraordinaire était certainement les peintures qui s’y trouvaient. Elles représentaient les mêmes scènes que les sculptures sur la porte, mais bien plus détaillées. Je pus y voir Geb et Nout, le ciel et la terre, défier l’interdiction du soleil, Ra, sur l’une d’elle. Sur une autre, Osiris, sous sa forme draconienne, affrontait Apophis, le dieu serpent d’Hélios.

Nous progressâmes lentement dans l’immense salle, craignant une attaque surprise de Gariatron, mais nous étions bel et bien seuls ici. Lorsque nous arrivâmes enfin à l’autre extrémité, nous n’avions toujours pas croisé notre ennemi.

Cependant, encore une fois, notre attention fut prise par la fresque finale. Il y avait quatre sphères, rouge, bleue, verte et marron. Celles-ci formaient un cercle autour de deux autres : une jaune et une noire. Derrière ces sphères, une forme étrange était représentée. Il s’agissait certainement d’une créature, car je pouvais distinguer comme deux yeux rouges.

Au-dessus de cette peinture était représenté Zorc combattant les trois dieux. A sa gauche, il y avait les sept esprits de la terre immortels et les cinq dragons. En dessous, le grand léviathan et les dragons légendaires de l’Atlantide. Et enfin, à sa droite, les trois bêtes sacrées et Armytile.

Soudain, la lumière des torches diminua et un vent glacial souffla, refermant violemment les portes derrière nous et nous prenant au piège.

-Ainsi, vous voici ; déclara une voix sortie de nulle part.

Quelques secondes après, le sol trembla légèrement, puis le mur en face de nous se scinda subitement en deux. Gariatron était assis là, sur un trône de glace. Il était accoudé et se tenait la tête avec une main tout en agitant frénétiquement ses doigts sur l’autre accoudoir, comme une personne impatiente d’en finir.

Lorsque nous le vîmes, nous activâmes nos disques de duel, prêts à nous défendre s’il nous attaquait par surprise. Cependant il restait assis sagement et nous dévisageait de ses petits yeux de reptiles. Voulait-il que nous l’attaquions en premier ? Ou bien essayait-il de gagner du temps ?

Laura fut la première à s’exprimer.

-Toi…Dit-elle en tentant de cacher sa haine envers lui, mais ses poings la trahissaient.

-Je m’attendais à un peu plus de respect de la part de la seconde de Shadow ; dit le démon calmement.

Je crus qu’elle allait lui sauter au coup lorsqu’il évoqua son père, mais elle ne fit rien. Elle regardait le sol, la tête baissée, nous ne pouvions discerner son expression. Alors qu’elle ne répondait plus rien, Angéla s’avança à son tour.

-Je ne sais pas ce qui tu es ou ce que tu es, mais sois certain que quelqu’un devra payer pour le sort infligé à mes amies ! S’écria-t-elle.

-Ce sont elles qui se sont interposées, n’est-ce pas ? Tu étais ma cible mais elles ont décidé de leur propre chef de se sacrifier pour toi, jamais je n’ai souhaité qu’elles soient impliquées ; lui répondit très calmement le démon avec un pointe d’ironie dans la voix.

Angéla ne s’attendait visiblement pas à une telle réponse et fit un mouvement de recul, surprise et ne trouva rien à répondre elle non plus. Vint ensuite le tour de ma sœur de s’exprimer.

-C’est toi qui a ordonné à Hélios de faire tout cela, inutile de mentir, je peux voir la vérité, même si elle est cachée, tu le sais aussi bien que moi puisque tu m’as enlevé uniquement pour cela !

-Oh, tu le savais depuis le début ? Que je manipulais cet idiot ? Dans ce cas-là, pourquoi l’avoir accepté parmi vous, ne serait-ce que pour un court laps de temps ?

Marie fut réduite elle aussi au silence, ne trouvant rien à redire face à un tel argument. Mais cette conversation ne menait nulle part, et pendant que nous parlions, dieu seul savait ce qu’il se passait à l’extérieur…

-Parce que tout le monde a le droit à une seconde chance ; acheva Drago faiblement. C’est Hélios que nous avons accueilli, pas toi Gariatron !

-Mais il est moi, et je suis lui. Depuis plus de 5000 ans, nous partageons un même corps.

Il marqua une pause et se tourna vers moi :

-Et bien mon cher Darksky, tu n’as rien à me dire ?

Je crus que j’allais attaquer directement le démon, incapable de contenir ma rage mais je fus interrompu avant même d’être passé à l’action.

-Il suffit !


https://www.youtube.com/watch?v=gIi-crTFllI


Le silence revint soudainement. Même le démon semblait surpris d’un tel ordre. C’était Laura qui en était l’auteur. Ses yeux étaient redevenus pleins de haine et de rage, comme lors de notre duel, son expression s’était durcie et elle était devenue incroyablement pale. Gariatron leva légèrement le regard, sans pour autant bouger de son trône tandis que Laura s’élançait vers lui.

Je voulus l’arrêter, mais cette fois-ci, mes mots n’eurent aucun effet sur elle. Laura était comme possédée par un désir de vengeance incontrôlable qui ne s’arrêterait que lorsque le démon serait à terre.

Au moment où elle allait le frapper de toutes ses forces, son coup fut comme dévié et ce fut le trône qui prit le coup. Gariatron n’avait même pas été éraflé, contrairement à l’accoudoir qui était en morceaux. Il n’avait pas même levé le petit doigt pour se protéger, comme s’il savait que Laura manquerait son attaque.

Cela ne la découragea pas pour autant, et elle redoubla la violence et la vitesse de ses coups. Mais, peu importe ce qu’elle tentait, elle frappait encore et toujours dans le vide pendant que Gariatron restait impassible. Cela avait même l’air de l’amuser de la voir faire des efforts en vain.

-Tu penses vraiment pouvoir me vaincre avec aussi peu de puissance ? Dit-il soudain froidement.

Le démon claqua des doigts et je vis une minuscule particule noire foncer droit sur mon amie, visant son ventre. Les attaques de Laura cessèrent immédiatement et elle s’immobilisa comme paralysée par la riposte de Gariatron.

Notre ennemi se leva brusquement, puis, lentement, il déplaça son regard sur chacun d’entre nous et il s’arrêta sur Angela, intrigué. Nous retînmes tous notre souffle dans l’attente de ce qu’il allait faire, mais une fois de plus, il ne prit pas la parole et attendit.

-Battons-nous…Lâcha subitement Angéla.

Le regard de Gariatron s’illumina soudain. Il n’attendait certainement que ça depuis le début.

-J’ai cru que tu n’allais jamais le proposer ma chère Angéla. Mais avant de mourir, voudriez-vous connaitre la vérité ? Dit-il d’une voix doucereuse.

-Tu es un peu trop sûr de toi Gariatron, je t’ai déjà vaincu une fois je te rappelle ! Lui lançai-je.

-La vérité au sujet de ? Demanda Marie méfiante.

-De mes motivations, évidemment, je ne suis pas un être sanguinaire vivant uniquement pour la destruction contrairement aux créatures que j’ai créées ; lui répondit le démon en commençant à descendre les marches pour se mettre à notre hauteur.


https://www.youtube.com/watch?v=TvB8E8FgMug


Laura, qui jusque-là lui tournait le dos, se retourna brusquement, l’air effrayée. Je ne voyais pas ce qui pouvais la terrifier plus que nous ne l’étions déjà, mais lorsque Gariatron la vit, un sourire malicieux se forma sur ses lèvres.

-Avez-vous déjà entendu parler de la terre des seigneurs ? Commença-t-il comme un professeur d’histoire faisant son cours. Il s’agit d’un lieu au beau milieu du monde des esprit d’où toutes les décisions concernant nos deux mondes sont prises par ceux que vous appelez les « dieux ». Cependant, ceux qui y vivent sont loin d’être parfaits et l’un d’entre eux est particulièrement abjecte. C’est pourquoi, il y a des milliers d’années, avec cinq des miens, je me suis rebellé contre ce système. Pour cela, j’ai suivi les conseils de Luminion et j’ai accordé ma confiance aux humains dans l’espoir qu’ils partagent les mêmes idéaux que moi.

-Gariatron…allié aux humains ? Répéta Drago, interdit. Je n’arrive pas à en croire un seul mot…

-Libre à toi de croire ou non ; rétorqua le démon en haussant les épaules. Mais les faits sont là. Ainsi, j’ai décidé de m’allier avec le plus misérable d’entre eux, Katsuo Yamada…

-Katsuo…Yamada tu dis ? S’étrangla Angéla, les yeux ronds. Cet être ayant plongé le monde dans le chaos ? Etait-ce ton œuvre, Gariatron, si l’humanité a bien failli périr ?

-J’aimerais bien te répondre que oui…Mais malheureusement non. Cet homme à qui j’avais tout donné…S’est retourné contre moi et s’est allié avec celui que nous combattions ! Alors que la victoire était à portée de main, Katsuo…Non, Zetsubo m’a trahi et a tenté de s’accaparer tous mes pouvoirs avant de me sceller !

L’aura autour de Gariatron s’assombrit encore. Finalement, Laura et son père étaient-ils dans le juste ? Je savais que Gariatron disait la vérité. La légende de Katsuo était connue et les faits évoqués par le démon concordaient parfaitement pour expliquer les zones d’ombre de cette histoire…

Je commençai à douter de moi-même. Nous avions commencé cette quête pour vaincre Hélios, et plus tard, Gariatron. Nous avions obtenu des cartes divines, comme les pharaons autrefois. Etions-nous dans le faux depuis tout ce temps ?

Je regardai Drago et Angéla, eux aussi semblaient douter et Marie baissait les yeux, l’air honteuse. Seule Laura continuait à fixer le démon sans tressaillir.

-J’ai réussi à me libérer en passant un accord avec Hélios, mais mes frères, eux, sont encore prisonniers. Que diriez-vous de m’aider à les libérer et d’anéantir une bonne fois pour tous les êtres comme Katsuo ?

J’eus un hoquet de surprise. M’allier à lui ? Il en était hors de question, pas après ce qu’il avait fait à notre famille et à ma mère…

-Jamais nous ne ferons une chose pareille ; rétorqua Laura pour tout le groupe.

-Tu es sûre Laura ? Pourtant, tu sais que je dis la vérité et ton père était d’accord avec moi. C’est pour cela que vous vous êtes alliés à moi après tout.

-Et répandre le mal à nouveau ? Non merci ! J’ai fait une croix sur ce pouvoir, mais contre toi, je suis prête à l’utiliser une dernière fois !


https://www.youtube.com/watch?v=lX-iQi5qudU


Avant même qu’il ait pu se retourner, Laura l’avait déjà frappé par derrière d’un puissant coup de pied qui le fit dégringoler les marches. Gariatron tenta de se relever, mais elle fut plus rapide que lui et elle le clou au sol en lui sautant dessus. Elle enchaina ensuite les coups tandis qu’il tentait de se protéger du mieux qu’il put.

Nous regardions tous le combat, consternés par autant de férocité, mais surtout par la facilité déconcertante avec laquelle Laura l’avait mis à terre. Elle le saisit alors par le bras et le projeta cinq mètres plus haut et Gariatron alla s’écraser sur son trône, soulevant un épais nuage de poussière. Nous fûmes aveuglés quelques instants. Est-ce que le combat était terminé ? L’avions-nous vaincu sans même le combattre dans un duel ? Tout cela paraissait trop simple…

Lorsque la poussière se dissipa, nous le vîmes allongé sur le sol, parmi les débris de son trône. Il semblait inconscient, mais je voyais sur le visage de Laura qu’elle savait que ce n’était pas encore fini.

Son intuition fut la bonne, car quelques secondes après, nous entendîmes un rire grave.

-Ma pauvre Laura…dit le démon faiblement.

Brusquement, il se remit sur pied et, avec une vitesse incroyable, frappa Laura au ventre et la mit à terre à son tour avec un simple mouvement de la main. Elle se releva aussitôt, mais à ce moment-là, les yeux de Gariatron virèrent au rouge sang et une forme sombre se forma au creux de sa main. Je me précipitai pour la sauver, mais je fus trop lent. Le rayon la frappa en plein cœur. Mon amie fut projetée si violemment contre le mur que des débris s’envolèrent et elle poussa un cri de douleur effroyable avant de s’effondrer sur le sol…

-Laura ! Criai-je désespéré.

-Allons bon, je vois que même après cinq-mille ans, les humains n’ont nullement évolué…n’est-ce pas triste à voir ? Se lamenta Gariatron.

-Toi non plus…Tu n’as pas évolué…Gariatron…Articula Laura entre deux quintes de toux. Tu rumines cette même vengeance…depuis cinq mille ans…sans même te remettre en question…

-Détrompe-toi, mon enfant. J’ai tenté d’accorder une seconde chance aux humains en vous transmettant mes pouvoirs à toi et ta famille…Mais le résultat a confirmé ce que je pensais. Il n’y a aucun espoir. Cette fois-ci, je m’occuperai de l’humanité avant de me charger de mon véritable ennemi !

Laura cracha une gerbe de sang avant de perdre connaissance et mon cœur s’accéléra tandis que je sentais la colère monter en moi en voyant mon amie à terre, incapable de se battre, une colère bien plus forte que tout ce que j’avais pu ressentir jusqu’ici

-C’est la fin Gariatron ! M’écriai-je, hors de moi.

-Tu le penses vraiment ? me répondit-il calmement. Tu n’as aucune chance contre moi, tu le sais.

-Lui seul peut-être, mais avec moi avec ses côtés, nous pouvons gagner ! Affirma Drago en s’approchant de moi.

-Eh, ne tirez pas toute la gloire pour vous deux les garçons, j’ai aussi des comptes à régler avec lui ; ajouta Angéla avec un sourire malicieux.

-Alors, vous pensez que l’union fait la force ? Si c’est le cas, vous vous trompez lourdement ! Je suis Gariatron, démon originel des ténèbres, créateur de l’orichalque, des esprits de la terre et du royaume des ombres. Trois enfants comme vous ne peuvent rien contre moi !

Nous étions prêts, nos disques de duels activés, faisant face à Gariatron toujours entouré de cette aura sombre et maléfique. Ses yeux rougeoyaient comme des braises dans la pénombre de la citadelle et une flamme brûlait au creux de sa main. Derrière lui, la cape d’Hélios ondulait au gré du vent qui s’était mis à souffler dans la pièce et nous entendions les cliquetis de son armure à chacun de ses gestes.


https://www.youtube.com/watch?v=uGy45tGyDCA


Une explosion retentit soudainement au loin, brisant le silence qui venait de s’installer et le démon leva la tête vers la voute de pierre.

-On dirait que la fin a commencé…

Sans ajouter un mot, d’un geste de la main, il fit apparaitre devant nos yeux comme un écran géant. Nous poussâmes un cri de surprise en chœur. Partout, les gens fuyaient les hommes de Gariatron qui avaient envahi les rues et attaquaient les bâtiments avec leurs esprits de duel.

-Laissez-les tranquille ! S’écria Angéla. C’est nous que vous voulez, alors affrontez-nous, et nous seuls !

-Pourquoi ? Le meilleur moyen de vaincre un ennemi est de détruire ce qu’il chérit le plus !

A ce moment-là, l’écran se brouilla et l’image passa sur une école que je reconnus immédiatement et mon sang se glaça dans mes veines. Là aussi, des centaines de monstres attaquaient des élèves qui se défendaient comme ils pouvaient et seule une grande fille aux cheveux de feu arrivait à contenir les attaques…

Sur une autre partie de l’écran, nous vîmes la ville de néo domino city, ravagée par les esprits de la terre immortels libérés par Shadow. Enfin, nous vîmes le manoir de Sherry, entouré du pouvoir du sceau d’orichalque, aux prises lui aussi avec des centaines d’hommes masqués…

-Le temps vous est compté, chers élus ; ricana le démon. Même si vous réussissez à me battre, il vous faudra le faire avant que votre monde ne soit anéanti.

-Rien de plus facile. S’il faut foncer dans le tas sans réfléchir, je suis la meilleure pour ça ! S’exclama la blonde.


https://www.youtube.com/watch?v=hDEuYou_Z6Y


-Essayez donc…Mais vous devrez passer par-delà mes monstres que voilà. Viens à moi, Démon Galactique Radon. Grâce à son effet, j’ajoute à ma main le Démon Galactique Zadon, puis j’active ma carte magie continue : Lock the Monster et je termine en posant une carte face cachée, à vous…

-Aucun problème, mettons un terme à ces manigances…Je prends la main et j’active échange solaire, ainsi en défaussant Ehren le moine, je pioche deux cartes, puis j’en envoie deux au cimetière. J’enchaine avec renfort de lumière ! J’envoie trois cartes supplémentaires de mon deck au cimetière pour ajouter à ma main Lyla la magicienne seigneur lumière ! A présent qu’Ehren, Lumina, Ryko et Gragonith sont au cimetière, je peux faire l’invocation de ce monstre, la lumière sacrée guidant ce monde vers un nouvel avenir, le dragon qui scellera votre perte : apparait Dragon du jugement !

Le deck de Drago irradia une lumière intense et son dragon apparu. Il était majestueux, blanc aux ailes d’anges et émanait une puissance hors du commun.

-Je termine mon tour en envoyant quatre cartes de mon deck au cimetière et je laisse la main à Angéla : dit Drago en se tournant vers elle.

-Je dois dire que je suis impressionné ; s’amusa Gariatron avec un ton sarcastique. Sortir ton meilleur monstre sans protection dès le premier tour, tu ne cesseras de m’étonner…

-Oubliez Drago cinq minutes et concentre vous sur moi ! Répliqua Angéla. Et je vais jouer Minerve, Agent de la protection en mode attaque et poser deux cartes faces cachées…

-On dirait bien que c’est à moi ; dis-je. Je vais donc activer tourbillon noir puis invoquer normalement Aile noire – Shura la flamme bleue. Grâce à mon tourbillon, je peux ajouter aile noire – mistral el tourbillon à ma main et l’invoquer spécialement. Je synchronise à présent mes deux monstres pour faire appel à un vieil ami : apparait Aile noire – maitre des armures !

-Pathétique ; ricana notre ennemi. Je vais vous montrer comment on combat…Je pioche et l’effet de ma carte magie s’active, vos monstres gagnent tous un compteur lock. Maintenant, admirez la puissance de ces compteurs ! Je sacrifie mon monstre pour invoquer Démon Galactique Sadon ! Vos monstres gagnent un compteur supplémentaire. Désormais, il me suffit de retirer 2 de ces compteurs pour invoquer spécialement Démon Galactique Oméga Glendios depuis ma main ! A ce moment, l’effet de Sadon s’active, pour chaque compteur retiré, vous perdez 500 points de vie, ceci est pour toi Drago !

Gariatron : 12000 – Drago : 3000 – Angéla : 4000 – Darksky : 4000

-Je n’ai pas fini, je défausse à présent le démon galactique Elon pour détruire cette horreur de Maitre des Armures !

-Pas si vite ; s’écria Angéla, j’active l’effet de Minerve, grâce à cela, le monstre de Darksky est sauvé…

-Je n’ai pas fini, à présent, j’active l’effet du démon Galactique Eon, il me suffit de sacrifier 2 monstres Lock pour l’invoquer, et je choisis ce maitre des armures et Minerve ! Mais ce n’est pas tout, tant qu’il est sur le terrain, vos monstres Lock verront leur attaque réduite à 0 et seront changés en position d’attaque !

-Comment !

-Vous avez bien entendu, l’attaque du dragon de Drago est réduite à 0 et il n’y a rien pour le protéger. A présent Eon, Anéantis les points de vie de Drago !

-Minute ; le coupa Angéla, j’active un piège : invitation de l’esprit de la terre pour rediriger cette attaque sur moi…

Le démon s’en prit alors à elle. Je le vis lui asséner un coup puissant avec sa faux, mais Angéla tenait bon, elle n’était pas prête à renoncer, et nous non plus !

Gariatron : 12000 – Drago : 3000 – Angéla : 1000 – Darksky 4000.

-Tu l’auras voulu Angéla, je te vaincrai en premie…

-Ca sera pour une autre fois je crois, vous ne passerez pas à travers la défense de Gorz l’émissaire des ténèbres ; l’interrompit-t-elle avec un sourire narquois.

-Dans ce cas, Drago est condamné ! Sadon !

-J’active l’effet de Tragoedia qui va venir s’invoquer sur mon terrain…lança Drago affaibli.

-La dernière attaque est pour toi Darksky, vas-y Oméga Glendios !

Gariatron : 12000 – Drago : 500 – Angéla : 1000 – Darksky : 1000

-Je vous laisse un tour de répit ; grogna Gariatron.

-Comme si vous pouviez nous vaincre tous les trois en même temps ; s’exclama Angéla.

-Laisse, je m’occupe de lui ; l’interrompit Drago. Je pioche et, en défaussant un autre gragonith, je prends le contrôle de votre Sadon ! Puis, grâce à l’effet de Tragoedia, je le fais passer au niveau 6 ! Je n’ai pas finis, je recouvre mes deux monstres pour invoquer Gantelet Lanceur en mode défense! Il me suffit de détacher un matériel xyz pour détruire votre Oméga Glendios !

-Idiot ! Répliqua Gariatron, comme tu viens de détruire Oméga, les effets de Dauntless Dragon et corbeau vont s’activer : je peux les invoquer spécialement, et ils gagnent 500 points d’attaque !

-Ce n’est pas grave, je vais détacher un autre matériel pour détruire Eon et terminer mon tour…


https://www.youtube.com/watch?v=8WXYajeP9TE&t


-Bien, on dirait que mon heure est venue ; dit Angéla en souriant devant sa pioche. Je commence par activer appel de l’être hanté que Darksky a posé face cachée pour rappeler aile noire – maitre des armures ! A présent, admirez mon pouvoir Gariatron, c’est grâce à vous que je l’ai acquis, voici le chevalier perdu de l’Atlantide : Les ailes de Socrate. Il va fusionner avec Le maitre des armures pour donner naissance à ceci : Aile noire – Maitre des tornades !

-Tu as libéré ce chevalier, certes, mais il ne te donnera pas la victoire ; grommela Gariatron mécontent.

-Nous verrons cela, Maitre des tornades, attaque le démon Galactique Corbeau avec ton feu de tempête !

Gariatron : 12000 – Drago : 500 – Angéla : 900 – Darksky : 1000

-Grace à son effet, son attaque devient 0, et Gorz l’émissaire des ténèbres va pouvoir le détruire !

-Gariatron : 9300 – Drago : 500 – Angéla : 900 – Darksky : 1000.

-A mon tour, lançai-je, J’active sacrifice inutile pour envoyer Aile noire – Vayu l’étendard de la justice au cimetière. Puis en le retirant du jeu avec le maitre des armures, je fais l’invocation spéciale d’aile noire –Vent d’argent le suprême ! Avec lui, j’attaque le démon galactique Dauntless dragon !

-Mais mon monstre est bien plus puissant que le tien ! S’écria Gariatron.

-Pas s’il est boosté avec Aile noire – kalut l’ombre de la lune qui le fait passer à 4200 !

Gariatron : 8200 – Drago : 500 – Angéla : 900 – Darksky : 1000.

-Je pose une carte face cachée et je termine mon tour.

-Je dois avouer que vous m’avez surpris, mais cela ne se reproduira pas, vous allez connaitre la douleur maintenant ! Tous vos monstres gagnent un compteur lock, mais ce n’est pas fini, j’active Lock éternel, à présent, tous vos monstres lock ne pourront plus attaquer ni être sacrifiés ou changer leur position de combat. Mais votre souffrance ne va pas s’arrêter là, car j’active la renaissance du monstre pour rappeler Démon galactique Sadon, et, comme il est de niveau 6, je peux invoquer celui-là depuis ma main : Démon galactique Zadon !

-Deux monstres de niveau 6 ; murmura Marie en reculant prudemment.


https://www.youtube.com/watch?v=DCP7f3UtbPg


L’air autour de Gariatron se mit à tourbillonner comme au centre d’un cyclone…Non, nous étions réellement au centre d’un cyclone qui ravageait la terre, c’est pourquoi nous étions épargnés pour le moment.

L’ombre de Gariatron grandit brusquement et deux yeux rouges apparurent sur le mur, puis une paire d’aile et un corps de serpent se découpèrent à leur tour. J’avais déjà vu cette forme, c’était l’apparence véritable du démon originel…

-Vous vous êtes admirablement bien battus jusqu’ici, mais vous ne pourrez pas vaincre celui que l’on nomme le père des ténèbres ! A présent, j’envoie au cimetière mes deux démons galactiques de niveau 6 et d’attribut ténèbres : emprisonné depuis des millénaires, j’ai médité ma vengeance chaque jour, et celui-ci est enfin arrivé, le jour de ma revanche sur les dieux ! Apparais, ma forme première : Gariatron démon originel des ténèbres !

Un éclair jaillit du deck de notre adversaire et une vague d’énergie mauve déferla vers le ciel, détruisant la voute et les murs de la citadelle. La terre se mit à trembler et des gravats se détachèrent du plafond.

Je me jetai sur Angéla pour lui éviter de se faire écraser par un énorme bloc de pierre et Drago esquiva de justesse un autre éclair retombant sur le terrain.

Mon cœur battait à deux cents à l’heure et en face de nous, l’ombre de Gariatron ne cessait de grandir, encore et encore.

Ses deux ailes furent bientôt si grandes qu’elles recouvrirent entièrement le ciel et une épaisse fumée envahit la salle, absorbant toute la lumière du soleil.

La tête du démon se dessina lentement et la créature poussa un rugissement si puissant qu’il suffit à briser les vitraux et les murs restants tout en me faisant tomber à la renverse.

Je me tournai vers Drago et Angéla. Tous deux semblaient terrifiés par l’apparition de la créature. Nous savions que la prochaine attaque signerait la fin du duel pour l’un d’entre nous. Les deux membres restants devraient alors se battre avec très peu de points de vie…

Cependant, Angéla avait le meilleur terrain, et son monstre était indestructible, par conséquent elle ne serait pas éliminée. Drago et moi étions vulnérables. Son monstre avait 5000 points d’attaque, et mon aile noire – vent d’argent le suprême était en mode attaque, j’allai certainement être sa prochaine cible…

-Je n’ai pas terminé ; jubila gariatron, à présent, je retire de mon cimetière tous mes monstres, c’est-à-dire huit pour invoquer le dieu de la destruction : Drakon, le maitre des enfers !

Drakon était là également ?! En y réfléchissant, ce n’était pas si étonnant, il avait permis à Shadow de le retrouver, je me doutais bien que ce n’était pas seulement pour lui faire plaisir…

Mais à présent, Gariatron pouvait nous anéantir tous les deux, en ne laissant qu’Angéla face à lui. Pouvait-elle faire face ? Son monstre avait beau venir tout droit de l’Atlantide, il ne pouvait pas attaquer…Ce duel était réellement le plus difficile que nous ayons eu à livrer jusque-là…

-Le moment de la fin est arrivé, j’active ma capacité spéciale ! S’exclama Gariatron –non, les Gariatron, la voix venait à la fois de la bouche de l’homme et du démon-…En réduisant mon niveau de deux, je peux détruire deux de vos cartes : dites adieu au gantelet Lanceur et à vent d’argent le suprême !

Nos monstres furent littéralement balayés dans un déluge de flammes noires, et nous aussi. Je roulai au sol sur plusieurs mètres avant d’être arrêté par un bloc de pierre. Seule Angéla était restée debout malgré la puissance de l’attaque.

-Drago, tu seras le premier à disparaitre, de mes propres mains !

Le visage du démon se tourna vers lui. Il ouvrit la gueule et une nouvelle gerbe de flammes noires en sortit. Drago était trop affaibli pour éviter l’attaque, il était à terre, impuissant. Je ne pouvais supporter ce spectacle et je détournai le regard quand j’entendis la voix d’Angéla :


https://www.youtube.com/watch?v=HVPZ-KZNlrQ


-Ça sera pour une autre fois Gariatron, Drago ne mourra pas aujourd’hui ! Par contre, j’active un piège : bouclier magique de bras pour prendre le contrôle de Drakon !

-Es-tu folle ? Lui lançai-je, abasourdi. Tu es la seule qui a une chance de le battre !

-Moi ? Une chance de battre Gariatron ? Je ne suis même pas capable de battre un vieux deck LV je te signale ; me répondit-elle en riant. Allez, remportez ce duel les garçons, je compte sur vous !

Je vis Drakon se retourner contre son maitre et l’affronter en face devant les yeux ébahis de Gariatron.

-Tu n’as pas osé…Grommela-t-il. Tu viens de te condamner toi-même !

-Je sais surtout que je ne partirai pas seule ; rétorqua-t-elle, les yeux remplis d’une détermination sans faille.

Le dragon des ténèbres s’élança sur le démon. Il était bien plus petit, il ne faisait pas le poids contre Gariatron…

Une minute…était-ce cela que voulait Angéla ? Détruire Drakon pour nous laisser le champ libre ? Non seulement elle nous avait protégés mais en plus elle nous donnait un espoir de victoire. Mais…le prix à payer restait bien trop grand…

Les deux créatures de l’ombre se combattirent brièvement, et Gariatron eu le dessus. Ses flammes surpassèrent celle de Drakon qui explosa tout simplement, emportant Angéla et notre ennemi dans sa chute. La jeune fille nous adressa un large sourire et forma un V avec ses doigts puis disparut au milieu du torrent de feu, sous les cris impuissants de Drago.


-Gariatron : 4300 – Drago : 500 – Angéla : 0 – Darksky : 1000

Angéla fut éjectée du terrain de duel et percuta violemment le sol, perdant aussitôt connaissance, un long filet de sang coulant le long de son front.

Mais elle était en vie, son monstre était encore sur le terrain pour le prouver. Marie se précipita pour l’aider et lui appliqua une compresse de fortune sur la tête pour arrêter le saignement.

Drago se releva et guetta le retour de Gariatron. Une rage incontrôlable s’était installée dans son regard et je pouvais le comprendre. A présent, lui et moi portions tous les deux les espoirs de celles qui nous étaient chères…

Le démon réapparut derrière un épais nuage de fumée. Dans sang perlait de sa bouche et se tenait le bras. L’explosion l’avait sérieusement amoché lui aussi. Mais il n’était pas encore vaincu, il semblait encore plus énervé qu’avant. Mais ce n’était rien face à la haine que lui vouait Drago…

-Sales Gamins…grogna le démon. Vous n’en avez pas encore fini avec moi ! Je pose une carte face cachée et je termine mon tour ! Vous allez voir que le sacrifice d’Angéla était inutile dès mon prochain tour…

-Il n’y aura pas de prochain tour pour toi Gariatron ! Cria Drago. Je vais en finir ici et maintenant avec toi.

-Ah, vraiment ? Ricana le démon. J’aimerais beaucoup voir ça…

-Je vais même en finir en une seule attaque…Je pioche et, en ayant trois monstres ténèbres dans mon cimetière, j’appelle le monstre qui signera ta fin : Dragon armé des ténèbres.

-Oh, il fait peur, mais penses-tu qu’il surpassera le roi des ténèbres ?

-Nous verrons bien, J’active ensuite Monster reborn pour faire revenir le gantelet lanceur, puis j’active la faculté de mon dragon : en retirant Tragoedia je peux…

-Aller directement au cimetière : j’active un contre : illusion des ténèbres ; si un de mes monstres ténèbres est ciblé par un effet, je l’annule et je détruis cette carte ! Dit adieu à ton dragon !

Celui-ci vola en éclat. Pendant une fraction de secondes, j’avais cru que nous allions gagner…En voyant cela, la détermination de Drago fut brisée en même temps que son monstre et il posa un genou à terre.

-Je…Je termine mon tour…

-Tu es bien présomptueux Drago ; reprit Gariatron. De simples monstres ne peuvent rien face à moi !

-Ne crie pas victoire trop vite l’affreux, je suis encore là ! Et c’est mon tour !

Parfait, elle était là, j’allais pouvoir amocher sérieusement ce démon, le reste reviendrait à Drago…


https://www.youtube.com/watch?v=qIEk0U782rM


-J’active également monster reborn pour faire revenir aile noire –vent d’argent le suprême. J’active descente aile noire : grâce à elle, comme je contrôle aile noire – vent d’argent le suprême, je peux invoquer depuis mon extra deck aile noire – arsenal aérien, et aile noire – maitre des armures va venir nous rejoindre également !

Mon monstre se transforma en comète rouge qui monta dans le ciel avant d’exploser en trois étoiles filantes distinctes. Mes trois monstres réapparurent dans les flammes. Tout était en place.

-Ces monstres stupides n’ont pas assez de points d’attaque pour me faire de mal…

-Eux non, mais pas si je fais ceci : je recouvre mes trois monstres synchro pour ouvrir le réseau recouvrement !

-Mais…ils sont de niveaux différents ! Hurla Gariatron, les yeux exorbités.

-Exactement, c’est pourquoi je peux invoquer ce monstre qui va te rappeler des souvenirs : Déesse des flammes immortelle, rejoins-moi dans cette bataille et rallume la flamme du combat qui brulait en nous pour porter à notre ennemi le coup fatal : Nout, Déesse créatrice des cieux !

Une explosion de lumière se fit haut dans le ciel, et quelques secondes après, un phénix majestueux descendit sur le terrain, dissipant avec elle toute la brume invoquée par le démon et faisant briller à nouveau le soleil à travers les nuages d’orage.

Je crus que Gariatron allait devenir fou en la voyant, ses yeux sortaient presque de ses orbites, tandis que le démon rugissait furieusement. La carte donnée par ma mère était réellement scintillante. Je croisai son regard, il voulait tout dire. Je hochai la tête en signe de réponse. Il ne me restait plus qu’une chose à faire avant de confier la suite à Drago…

-J’active la carte que j’aie posée au tour précédent : Hommage torrentiel, tous les monstres sur nos deux terrains vont être détruits ici et maintenant…

-C’est hors de question, depuis ma main, je riposte avec Démon galactique Aron : grâce à elle, je me sauve de la destruction, mais ton monstre cependant…

-Va rester un peu avec nous ; rétorquai-je. Il me suffit de détacher un matériel xyz pour annuler sa destruction, mais ce n’est pas tout, tu prends également 3000 points de dommage !

Alors que mon monstre commençait déjà à tomber en cendres, il se reforma sous nos yeux dans une explosion d’énergie qui souffla à nouveau Gariatron derrière un épais nuage de fumée.

Gariatron : 1300 – Drago : 500 – Darksky : 1000.

-Je vais laisser un dernier cadeau à Drago, j’active permutation de créature – je me tournai vers lui – Voilà, elle est à toi, utilise là pour gagner !

Drago ne répondit rien, il était toujours aussi mal en point. Je récupérai cependant son gantelet lanceur. Je savais qu’il ne servirait à rien face à la capacité du démon. Mais Drago était intouchable désormais, si Gariatron tentais de le détruire, il périrait également par l’effet de Nout. J’avais fait ce que je devais faire, perdre ce duel ne me dérangeait pas si cela nous permettait de vaincre Gariatron.

-Tu perds une bataille mais pas la guerre ? Me dit soudainement Luna que j’avais totalement oubliée. Hélios était comme toi durant la grande guerre contre Diabound, il voyait ses défenses tomber une à une, Tefnuit, Su, Nebteth, Asar, et même Atum, mais jamais il n’a renoncé, il s’est battu jusqu’au bout.

-Oui, je ne peux pas le vaincre moi-même, mais je ne veux surtout pas que Drago soit vaincu. Après tout, il est le héros de la prophétie, il doit gagner.

-Non ; répondit gravement Luna. Une prophétie ne peut en rien influencer le court des choses. C’est toi, ainsi que cette brave Angéla qui avez fait de lui un héros, mais en aucun cas, il n’était prédestiné à l’être.

-Je vois ; répondis-je. Dans ce cas-là, je suis heureux d’avoir pu l’aider, même si je doute que devenir un héros fut son but premier au début de toute cette histoire.

-Tout comme Hélios ; dit-elle joyeusement.

Une pensée me traversa alors l’esprit.

-Mais…si gariatron est détruit…cela ne risque pas…

-Il y a des chances ; me répondit Luna en détournant le regard. Mais, je pense que c’est ce qu’il aurait voulu. Je parle bien entendu de mon frère avant qu’il ne soit corrompu par les ténèbres, s’il devait se sacrifier pour le bien du royaume, alors il le ferait, n’ait donc aucune inquiétude à ce sujet.

Nous fûmes interrompus par le rugissement de Gariatron qui émergeait à nouveau des ténèbres, toujours plus furieux.

-Puisque tu veux tellement disparaitre Darksky, je ne vais pas te faire de cadeau ! Non seulement tous les monstres sur le terrain sont lock, mais en plus, en réduisant à nouveau mon niveau, je détruis tes dernière défenses ! Prépare-toi à mourir, Eradication totale !


https://www.youtube.com/watch?v=5fPcB77nhgE


Je vis les flammes de Gariatron envelopper et détruire le gantelet lanceur. Je savais que j’étais le prochain, mais cela ne me faisait pas peur, je savais que je laissais un espoir derrière moi.

Je regardai une dernière fois Luna, qui me sourit simplement et je me tournai alors vers Laura. Finalement, je n’avais pas été assez fort pour la protéger, ni même pour protéger Marie…

L’attaque se rapprochait de moi à grande vitesse et la chaleur qu’elles dégageaient me faisant transpirer à grosses gouttes mais je n’essayai même pas d’y réchapper. J’avais accepté ce qui allait m’arriver et je l’avais même provoqué. Je ne pouvais plus rien faire à présent.

Résolu, je fermai les yeux et attendis que l’attaque m’emporte mais je sentis tout à coup la chaleur des flammes diminuer.

-Désolée mon brave Darksky, mais ta mort sera pour une prochaine fois ; dit Luna en s’interposant.

-Que fais-tu ? Lui criai-je désorienté. Tu vas être…

-Blessée ? Tuée ? Qu’importe, cela fait déjà une éternité que je ne suis plus de ce monde. Mais toi, tu peux encore y passer du temps ; répliqua-t-elle en tournant son regard vers Laura. Sur-ce, à plus ! J’ai été ravie de te connaitre. On se revoit après la défaite de Gariatron !

Elle me fit un clin d’œil avant de disparaitre dans les flammes. Mais, l’attaque était si puissante que le bouclier de Luna qui ne suffit pas à l’arrêter et elle parvint jusqu’à moi.

Lorsqu’elle me toucha, je fus à mon tour projeté à l’autre bout de la pièce et heurtai avec violence le mur. Je pus voir cependant Marie se précipiter vers moi avant de sombrer une nouvelle fois dans l’inconscience.





http://forum.duelingnetwork.com/index.php?/topic/157103-the-wrap-up-red-lust-circuit-series-miami-edition/#entry2134192
le bon temps…

heart earth
Modérateur
Messages : 10337


haut haut de page
[fic]: L'Avènement des Dieux posté le [27/12/2017] à 23:08

allez, finissons en une bonne fois pour toutes, voila, la fic est entièrement réécrite à l'exception de la 2eme partie de darksky a laquelle je ne touche pas :3

si quelqu'un à un avis a donner sur la fic ou si quelqu'un la lue, c'est le moment ou jamais de le dire :3


Chapitre Final : Aurore



Spoiler :



https://www.youtube.com/watch?v=llWr4tVQ8PM


-Darksky !

En voyant mon ami se faire engloutir par les flammes et perdre connaissance sous mes yeux sans que je ne puisse rien faire, mon monde, déjà fragile, s’effondra totalement, et je sombrai dans le désespoir.

Tout ce chemin que nous avions parcouru jusqu’ici, toutes les épreuves que nous avions surmontées, était-ce en vain ? J’aurais dû affronter Gariatron seul et payer seul les conséquences mais à la place, j’avais entrainé mes deux amis avec moi dans ma chute…

Alors que je sombrais déjà, je vis une lueur dans les ténèbres. Elle était infime, mais incroyablement lumineuse. Elle se rapprochait de moi rapidement, elle m’appelait, elle me disait de résister, de continuer le combat. Mais pourquoi ? C’était terminé, Gariatron pouvait m’anéantir ce tour-ci, sans que je puisse riposter.

Je reçus alors comme une décharge électrique qui me tira de ma torpeur. Je levai les yeux et je vis Ladd, l’air mécontent, devant moi dans un espace totalement blanc. La citadelle et Gariatron avaient disparu pour ne laisser place qu’à ce décor lumineux et apaisant.

-Que veux-tu ? Me dire que je suis faible ? Vas-y, tu auras raison ! Lui criai-je.

-J’aurais adoré pouvoir te dire cela mon cher Drago, mais ce n’est pas le moment de te décourager.

-Comment ? Demandai-je sans comprendre.

-Quelqu’un voudrait te parler ; dit-il en se tournant de trois quart.

Je poussai un cri de surprise. Derrière lui se trouvait notre ennemi, Gariatron !…Non, ce n’était pas lui, ce n’était qu’Hélios. Voulait-il m’humilier encore plus que je ne l’étais déjà ? Ou bien venait-il m’achever en personne ? Dans tous les cas, il pouvait faire ce qu’il voulait, je m’en fichais, je n’avais plus de raison de continuer le combat maintenant que tous étaient partis.

-Bien le bonjour Drago ; déclara le roi joyeusement avec un sourire. Comment vas-tu ?

-Cela vous intéresse-t-il vraiment ?

-A vrai dire, non. Mais je dois m’assurer que le seigneur soleil d’Héliopolis est en bonne santé.

-Vous pouvez répéter ce que vous venez de dire ? M’exclamai-je interloqué.

-Je peux oui…Mais je n’aime pas me répéter…

LADD lui lança alors un regard noir et Hélios frissonna, puis reprit la parole en se raclant la gorge :

-En fait, je suis venu te donner ceci.

Il mit la main sur sa tête et enleva sa couronne avant de me la passer. Cela n’avait pas l’air de lui plaire, mais il le faisait tout de même, sous le regard attentif de LADD. Comme je ne réagissais pas, il m’attrapa une main :

-A quoi cela va-t-il me servir ?

-Qui sait…

Sans ajouter un mot, il tourna les talons avant de repartir après avoir salué LADD.

-Bonne chance pour ce combat ; dit alors Hélios sans se retourner. Je sais que tu peux le faire. Après tout, tu es le digne fils de mon vieil ami, Solaris. Nous nous reverrons bientôt, d’ici là, tache de rester en vie !

Les silhouettes de Ladd et Hélios se dissipèrent lentement, comme deux ombres. Juste après, je me réveillai en plein milieu de la bataille. Le temps semblait s’être arrêté durant mon rêve. Gariatron n’avait pas bougé d’un pouce. Cependant, j’avais désormais en main un petit joyau scintillant. Je le reconnus immédiatement, il se trouvait sur la couronne d’Hélios. Et mystérieusement, une des pierres incrustées dans celle de Gariatron avait disparu… Que signifiait ce présent ? En quoi allait-il m’aider à gagner ce combat ? A part le jeter à la figure du démon, je ne voyais pas comment m’en servir…

Mais je devais faire confiance à LADD et à Hélios, ils étaient ma seule chance de sauver tout le monde…

Je me redressais, bien déterminé à en finir ce tour, coûte que coûte ! Théa m’épaulait toujours, et j’avais encore le soutien de mes amis, y compris celui de Darksky et Angéla. Ils m’avaient tous les deux laissé leur monstre le plus puissant, je devais m’en servir à bon escient.

-Allons-y Théa ; dis-je déterminé.


https://www.youtube.com/watch?v=SgBqSEyCZBE


Elle hocha la tête en signe d’approbation. Je voyais Gariatron jubiler de l’autre côté du terrain. Il devait avoir raison, aucun de mes monstres ne pouvait attaquer, et dès son prochain tour, il me finirait en une attaque…Non, il n’y aurait pas de prochain tour pour lui !

Alors que je pensais cela, mon deck scintilla de mille feux. Confiant, je fis ma pioche, celle qui serait décisive pour l’issue de ce duel.

-C…C’est impossible…bégaya Théa.

Je regardai la carte que je tenais à présent dans mes mains et un sourire fendit mon visage. Le démon pencha la tête sur le côté, intrigué de me voir arborer une telle expression dans ces circonstances.

-C’est terminé ; lui lançai-je, confiant.

-Tu crois cela ? Regarde mon terrain, je suis toujours là, et aucune carte dans ton jeu ne peut me surpasser !

-Si…Il y en a bien une…

-Une ?

Le démon écarquilla les yeux en comprenant ce que je m’apprêtai à faire.

-Je sacrifie à présent Nout, déesse créatrice des cieux, aile noire – maitre des tornades et Gorz l’émissaire des ténèbres afin d’invoquer le protecteur d’Héliopolis !

-Non, c’est du bluff ! Tu n’as pas cette carte en ta possession, je le sais parce qu’Hélios…

-M’a permis de l’obtenir ; complétai-je. Dieu haï de son frère, tué injustement, il est temps pour toi de renaitre une nouvelle fois pour apporter la victoire dans ce duel, apparait Osiris, le Dragon ressuscité !

La pierre bleue dans ma main resplendit, comme en réponse à l’invocation de la créature. Celle-ci, comme portée par une force invisible, s’envola haut dans le ciel et rayonna d’une intense lumière bleutée si forte qu’elle aveugla totalement le démon qui recula en se cachant les yeux.

A partir de la pierre, un majestueux Dragon bleu azur prit forme et le cristal vint se loger sur son torse.

-Il est temps d’en finir Gariatron, ton voile de ténèbres va se déchirer ici et maintenant !

-Un dieu ? La belle affaire ! Hurla le démon, fou de rage. Nout n’a rien pu faire contre moi, alors viens, je t’attends !

Osiris se lança sur le démon en crachant un flot de flammes bleues en réponse aux flammes noires de Gariatron. Aucun des deux ne cédait d’un millimètre. Mais, je voyais dans le regard du démon qu’il savait que ce combat ne se terminerait pas bien pour lui. Lentement, il perdait du terrain.

-Finissons-en…j’active la capacité spéciale d’Osiris : s’il combat un monstre de l’adversaire, celui-ci est automatiquement détruit et mon adversaire encaisse autant de dommage qu’il n’avait de points d’attaque !

Gariatron rugit et dans un ultime effort désespéré, ses flammes redoublèrent d’intensité. Mais, il pouvait avoir autant de puissance qu’il le souhaitait, il ne pouvait pas lutter contre Osiris au corps à corps. Soudain, le flot de flammes noires s’arrêta, et le démon fut submergé par celle d’Osiris.

Les deux démons souffraient en même temps. Ils se tordaient de douleur, gémissaient, hurlaient, mais ils refusaient d’abandonner pour autant.

-Je n’en ai pas fini avec vous ; articula difficilement Gariatron en proie aux flammes. J’ai peut-être échoué, mais le l’avènement des démons originels est proche, et ce ne sont pas vos dieux qui vous sauveront face à une puissance aussi ancienne !

Juste après cela, le monstre explosa, et emporta avec lui les derniers points de vie de Gariatron qui fut soufflé dans l’explosion. Une forme sombre s’éleva au-dessus de son corps, et, après un cri, s’évapora dans les airs.

Nous avions gagné, enfin…Mais je n’avais pas le temps de savourer ma victoire, il nous restait une dernière chose à faire : il fallait nous enfuir d’ici. Tout le palais de glace était en train de s’écrouler sous le poids de nos combats !

Je me retournai vers Marie et je vis alors que Laura s’était réveillée et écarquillait les yeux, interdite.

-Ce n’est pas vrai…Il faut dégager d’ici !

-Laura, Marie, prenez Darksky et Angéla ! Leur ordonnai-je.

Elles acquiescèrent et partirent devant sans protester. Quant à moi, je devais encore faire sortir Hélios de ce temple. Certes, il était notre ennemi, mais sans lui, je n’aurais jamais pu gagner ce duel. Je le vis à terre de l’autre côté du terrain. Le pouvoir de Gariatron l’avait quitté.

Je me précipitai à sa rencontre. Il était inconscient, mais vivant, ce qui était déjà extraordinaire en soit vu ce que son corps avait enduré.

-Tenez bon, je vais vous aider.

Je l’attrapai par un bras et je commençai à le trainer. Il n’était vraiment pas léger avec toute son armure de fer, mais je devais faire avec. Le chemin était peut-être long, mais je n’avais pas combattu pour me faire tuer au dernier moment !

-Derrière…Murmura Hélios dans un souffle presque inaudible.

-Comment ?

-Derrière le trône…il y a une autre sortie…

Je me précipitai aussi vite que possible à l’endroit indiqué. Effectivement, il y avait un passage étroit juste derrière. Je m’y engouffrais sans réfléchir avec Hélios. Le tunnel était incroyablement sombre, je voyais uniquement Hélios à mes côtés et les murs autour de nous. Heureusement, c’était un long boyau droit, sans bifurcation. Je sentais qu’Hélios reprenait peu à peu ses esprits car il essayait de marcher par lui-même.

-Alors comme ça, tu sauves ton ennemi Drago ? Cela ne m’étonne qu’à moitié ; dit-il faiblement.

-Vous m’avez aidé, je vous suis redevable.

-Ah…Les cœurs purs…

Mais, alors que nous étions dans la salle d’entrée de la citadelle, nous vîmes Laura et Marie devant nous, figées, prêtes au combat.

-Que se passe-t-il ? Demandai-je.

Elles ne répondirent rien, mais me firent une place. Je fis un bond de trois mètres. Shadow se tenait là et nous bloquait le passage. Cependant, je n’aurais su dire quoi, mais quelque chose avait changé dans son regard. Peut-être était-il plus doux que lorsque je l’avais combattu. Sa haine semblait l’avoir totalement quitté.


https://www.youtube.com/watch?v=PcvtqN8BbeM


-Quel dommage, cette citadelle va tomber en ruine, c’était pourtant un chef d’œuvre, une merveille montrant l’entraide entre les hommes et les monstres.

-Que veux-tu encore ? Demanda furieusement Laura.

-Rien du tout…je ne désire plus rien ; répondit Shadow tristement. Alors comme ça vous avez vaincu Gariatron ? Mais cela ne signifie pas la fin, quatre autres se tiennent, comme lui, prêts à prendre leur revanche, il vous faudra être forts.

-Pourquoi devrions-nous vous croire ? Demanda Marie sur ses gardes.

-Vous n’êtes pas obligés de me croire. Je comprendrai tout à fait que vous ne me fassiez pas confiance, surtout toi Laura.

Shadow commença à marcher dans la direction opposée à la nôtre, il retournait à l’intérieur de la citadelle !

-On peut savoir où vous allez comme ça ? Lui demandai-je.

-Je vais voir une dernière fois quelqu’un, pour lui dire ce que je pense réellement de lui. Mais toi Drago, fait sortir tout le monde de cet endroit.

-Attends un peu Shadow ; dit Hélios qui s’était soudainement réveillé. Tu n’es pas obligé de faire ça…Tu as le droit de profiter un peu de ta vie avec ta fille toi aussi…

-Je me demande si j’ai encore ce droit…Murmura l’homme en baissant les yeux.

-Attends…papa !

Shadow s’arrêta net en entendant sa fille l’appeler ainsi et un silence pesant se fit dans la pièce. Nous n’entendions plus que le bruit de la glace se fissurant dans les murs.

-Ca faisait longtemps…que je n’avais pas entendu ce mot de ta bouche ; dit-il tristement. Et je ne suis pas sûr de mériter encore ce titre…

Pour toute réponse, Laura se jeta dans ses bras en pleurs. Shadow ne la repoussa pas, au contraire, il lui rendit son étreinte.

-Je suis désolé Laura, tout est de ma faute…Si j’avais été un bon père, jamais Arthur et ta mère…

-Non, ce qui est passé est passé, alors s’il te plait, reste avec nous désormais…

-Tu n’as plus besoin de moi ; reprit Shadow en la prenant par les épaules. Tu as des amis qui te soutiennent désormais, je suis sûr que tu t’en sortiras sans moi.

-Non, s’il te plait, reste ! Depuis que tu as sombré, j’ai attendu chaque jour le moment où tu redeviendrais toi-même, ce n’est pas pour te perdre aussitôt !

-Je ne serai jamais moi-même tant que la malédiction de Gariatron pèsera sur nous, c’est pourquoi, je dois l’enterrer avec moi…

Shadow repoussa violemment Laura. Marie se précipita avant qu’elle ne tombe à la renverse sous le coup de la surprise.

-Tu…

-Adieu Laura, je regrette sincèrement. Adieu Hélios, j’espère que tu ne t’ennuieras pas trop sans moi. Et enfin, Drago, tu as été un formidable adversaire. Nous aurions pu livrer d’autres duels, si les circonstances avaient été différentes…

Cette fois-ci, il tourna définitivement les talons, malgré les supplications de sa fille, il ne se retourna pas et s’engouffra dans le long labyrinthe. Laura se précipita à sa suite, mais l’entrée fut soudainement obstruée par la chute d’énormes blocs de glace.

-Il faut aller le chercher immédiatement ! Cria-t-elle. Il ne pourra pas s’échapper de là tout seul !

Darksky, qui s’était réveillé, lui mit la main sur l’épaule, et ferma les yeux. Elle se jeta dans ses bras, tout en continuant de pleurer.

-Sortons d’ici ensemble, Laura ; lui murmura le garçon d’une voix douce.


https://www.youtube.com/watch?v=KUiZ991XUCQ


Une fois à l’extérieur, nous pûmes voir, du haut d’une falaise, la majestueuse citadelle s’effondrer sur elle-même dans un épais nuage de poussière. Il ne restait plus que d’étranges lumières flottant dans le ciel. Tout était si calme, qui aurait cru qu’une des pires batailles de l’histoire venait de se tenir ici même.

Le néant avait disparu pour faire place à une magnifique prairie parsemée de fleurs et d’arbres fruitiers. L’herbe se balançait lentement au gré du vent léger qui soufflait désormais à la place du mistral. Nous avions beau être à l’intérieur d’une montagne, la voute était si lumineuse que nous nous serions cru à l’extérieur. Non…nous étions réellement à l’extérieur ! Le roc qui enveloppait la citadelle avait disparu, comme s’il n’avait jamais existé. Peut-être était-ce parce qu’il n’y avait plus rien à protéger désormais.

Le lever de soleil était magnifique par-delà les hautes montagnes. Ses rayons pourpres donnaient l’impression qu’elles étaient en feu. Une paix infinie planait dans ce recoin perdu du globe, éloigné de toute civilisation.

June nous rejoignit bientôt, elle semblait affolée. Quoi de plus normal après avoir vu la citadelle s’effondrer sur elle-même. Elle était accompagnée de deux jeunes filles, certainement les amies d’Angéla. Cette dernière venait tout juste de se réveiller, mais elle se précipita dans leur bras en pleurant et riant à moitié.

Hélios regardait au loin, sa cape flottant derrière lui. Il devait se retrouver perdu maintenant qu’il n’était plus possédé par Gariatron.

-Alors…qu’allez-vous faire maintenant ? Lui demandai-je, réellement intrigué.

-Je ne sais pas. Je crois…que j’ai besoin de découvrir ce nouveau monde. Je vais partir en voyage…

-C’est une sage décision ; dis-je soulagé de ne pas avoir à le combattre encore.

Tout le monde semblait apaisé, tout le monde sauf Laura, qui continuait de pleurer dans son coin, son pendentif à la main. Je ne savais pas vraiment quoi faire. Ce n’était pas à moi d’aller la consoler, c’était le rôle de Darksky, et c’était justement ce qu’il faisait. Je ne pouvais rien faire de plus.

-Et toi Drago, que comptes-tu faire ? Me demanda Théa qui admirait également le paysage.

-Il faut que je réfléchisse encore, je n’aurais jamais cru que cela se terminerait un jour…

Nous restâmes ici encore un long moment, sans nous dire un mot, savourant simplement la magie du lieu. Je n’arrivais toujours pas à croire que cette aventure touchait à sa fin. Est-ce que cela signifiait que j’allais devoir me séparer de Darksky et Angéla ? Je n’avais jamais imaginé cette possibilité qui me traversa l’esprit comme une lame acérée. Je repensais soudainement aux paroles de Gariatron puis Shadow : « L’avènement des démons originels est proche. Quatre autres se tiennent prêts à prendre leur revanche. ».

-Tu m’as l’air soucieux Drago, quelque chose ne va pas ? Demanda Angéla inquiète en me tirant de mes pensées.

-Je pensais simplement à ce que Shadow a dit. J’ai comme l’impression que nous n’en avons pas terminé avec Gariatron…

-Peut être…Mais tu te tracasses pour rien ; affirma-t-elle en souriant. Pour l’heure, allons célébrer notre victoire.

Oui, Angéla avait raison, je ne devais pas me préoccuper de détails et vivre le moment présent. Gariatron n’était plus qu’un lointain souvenir, Hélios ne représentait plus une menace, Angéla avait pu retrouver ses amies et Darksky avait sauvé Laura. Tout cela allait bien au-delà de mes espérances.

Angéla me prit alors par la main et m’entraina auprès des autres. Du moins, c’est ce que croyais, elle s’arrêta à quelques pas du groupe et se retourna. Elle était si proche de moi…Je ne pus que remarquer une nouvelle fois sa beauté, malgré ses nombreuses blessures, elle ressemblait toujours à un magnifique ange. Ses deux mèches se balançaient lentement, cachant ses yeux bleus comme le ciel par moment…

Je dus rougir mais elle n’en tint pas compte. Elle passa alors sa main dans ses cheveux pour les remettre derrière son oreille et me sourit.

-Merci Drago ; dit-elle les larmes aux yeux. Grace à toi, tout est enfin terminé. Jamais je ne pourrais te rendre la pareille.

-Non, vraiment, tu n’as pas besoin ; répondis-je gêné.

Pour toute réponse, elle posa un doux baiser sur ma joue tandis que le soleil au loin, était désormais totalement levé et faisait briller ses cheveux d’or comme des joyaux…


~The End ~



Epilogue



Spoiler :



https://www.youtube.com/watch?v=8zj0eWxRYU4


Alors que tout le monde se réjouissait dehors, il y avait encore un homme dans la citadelle. Son âme, bien que libérée de l’emprise des esprits de la terre immortel, ne pouvait accepter une telle destinée. C’est pourquoi, il devait retourner aux sources de sa malédiction, celle qui le hantait depuis son plus jeune âge, celle qui l’avait privé de sa bien-aimée, de son fils et qui l’avait fait sombrer dans une folie destructrice incontrôlable. Il ne le faisait même plus pour lui, peu lui importait son avenir désormais, il n’espérait plus rien de la vie, ses crimes étaient bien trop abominables pour être pardonnés. Il le faisait pour sa fille, le dernier membre de sa famille encore en vie, celle qu’il avait tourmenté pendant deux longues années, celle qui, par sa faute, avait sombré également. Et cela, il ne pouvait se le pardonner, jamais !

L’homme frappa un des murs violemment. La glace à moitié fondue pénétra dans sa chair, et un filet de sang perla de sa main, mais cela n’avait aucune importance, il continua son chemin comme si de rien n’était, dans ce long, très long dédale. Tout autour de lui s’effondrait, tout comme ses rêves. Cette citadelle constituait un idéal fou, irréalisable, et comme sa volonté de poursuivre son rêve, elle tombait en morceaux. Il rit en lui-même, il rit de sa naïveté mais également de sa bêtise. Comment avait-il pu se laisser monter la tête aussi facilement ?

Depuis qu’il avait vu, deux ans plus tôt dans cette prairie, Laura réduisant tout en cendres, il n’avait pensé qu’à sa vengeance contre Hélios, vengeance qui s’entendit bientôt à toute l’humanité. A présent, voir Laura entourée ainsi de ses amis l’avait fait réfléchir. Il ne voulait que le bonheur de sa fille, et il venait tout juste de comprendre d’où venait son désespoir. Il venait du Démon originel, Gariatron, le père des ténèbres !

L’homme à la cape noire devait faire vite, bientôt, il ne serait plus de ce monde lui non plus. Il leva la tête du sol qu’il contemplait depuis son départ. Il se trouvait alors dans une vaste salle circulaire. Sur les murs étaient gravées des tablettes, sans inscriptions à l’intérieur. C’était ici qu’étaient enfermées les âmes nécessaires à l’invocation de ses esprits de la terre. Il y en avait tellement…Comment en était-il arrivé là ?

Il recula soudainement, terrorisé par sa propre folie, puis se prit la tête dans les mains. Pendant un instant, le temps fut comme arrêté pendant qu’il pensait à la souffrance qu’il avait engendrée. Non, définitivement, il ne pouvait pas vivre avec cela sur la conscience, il devait se purger de ses crimes !

L’homme repris alors son chemin à travers le palais de glace. Plus il avançait, plus la citadelle tombait en morceaux. Il risquait sa vie à chaque instant, à chaque pas. Un bloc de glace tomba juste devant lui, un autre juste derrière, manquant de l’écraser. Il dut même se jeter en avant pour en éviter un dernier avant de pénétrer dans la dernière salle. Les portes d’acier explosèrent juste après sous le poids de la glace.

Il y était finalement arrivé…L’homme regarda en arrière. Il ne pouvait plus reculer désormais, l’entrée était condamnée. Son regard se porta sur l’autre côté du terrain de duel. Une forme sombre flottait timidement dans les airs. Il s’approcha prudemment, mais la chose ne réagissait pas, elle devait être trop faible désormais. Juste en dessous d’elle, un carte gisait là, un carte noire, comme il n’en existe aucune autre. L’homme se baissa et la ramassa, avant de la brandir devant lui :

-Nous nous retrouvons enfin face à face, Gariatron ; dit-il d’une voix grave.

-Shadow…murmura la créature dans un râle.

-C’est terminé Gariatron, tes plans ont échoué, toutes tes magnigances vont sombrer avec toi…

-Et toi Shadow, tu vas sombrer avec moi ? Continua l’ombre toujours dans un souffle presque inaudible.

-Exactement, je vais m’assurer que plus jamais, tu ne tourmentes Laura…

-Ma disparition…ne résoudra en rien son problème…

Cette phrase résonna alors dans l’esprit de Shadow. Bien que ne voulût pas le croire, il savait au fond de lui que le démon ne mentait pas à cet instant précis. Mais que pouvait-il faire de plus pour sa fille désormais ?

Shadow, perdu dans ses rêveries, entendis soudain un craquement sourd au plafond. Il leva la tête et découvrit avec stupeur qu’un énorme bloc de roche s’était détaché de la voute et tombait droit sur lui. Tout à coup, et pour la première fois, il eut peur de la mort, mais il ne s’enfuit pas, cela aurait été vain, il était condamné, il se contenta de regarder le démon en face. Puis, une immense douleur lui traversa le crâne, et quelques instants après, il n’y avait plus que le néant autour de lui…

Shadow se sentait aspiré dans un puis dans fond, il tombait, toujours plus bas, sans jamais atteindre les tréfonds des ténèbres qui l’entouraient.

-Est-ce vraiment cela que tu veux Shadow ? Laisser ta fille seule ? Dit alors une voix rauque, venant de toutes les directions.

-Je…

-Je peux te rendre ce que tu as perdu, tu le sais n’est-ce pas. Je peux faire bien plus également, dis-moi simplement quel est ton vœux le plus cher et je l’exhausserai…

-Je veux…simplement pouvoir revoir le visage de Laura…une dernière fois…Répondit Shadow d’une voix à peine audible.

-Dans ce cas, passons un accord, encore une fois, qu’en dis-tu ? aide-moi à vaincre Armageddon, et en échange, je te ferai voir ta fille…

-C’est…C’est d’accord, fais ce que tu veux de moi, Gariatron…





http://forum.duelingnetwork.com/index.php?/topic/157103-the-wrap-up-red-lust-circuit-series-miami-edition/#entry2134192
le bon temps…

heart earth
Modérateur
Messages : 10337


haut haut de page
[fic]: L'Avènement des Dieux posté le [11/02/2019] à 20:13

pour quadriforce (et tous ceux qui auraient pas le courage de lire la s1 mais qui voudraient se lancer) je vous propose ici et maintenant un résumé de la saison afin d'aller beaucoup plus vite! évidemment, ce n'est pas exhaustif et beaucoup de détails sont passés a la trappe mais j'espère que ça vous permettra de rattraper si l'envie vous en prend :3


L’avènement des Dieux : Résumé


Les personnages :



Spoiler :




Drago Mio : Protagoniste de notre histoire. A première vu un garçon sans histoire vivant dans notre monde, il se révèle être le fils d’un ancien pharaon s’étant enfui dans notre monde pour échapper à une prophétie. Il est accompagné de l’esprit de sa Sœur, Théa, ainsi que d’un mystérieux esprit de duel nommé Ladd. Ses souvenirs de son enfance sont flous et ne se souvient que d’une certaine « Asuna »…



Angéla Hopper : Jeune fille joyeuse et insouciante apparaissant très tôt pour aider Drago. Elle vivait une vie tranquille de lycéenne avec ses amies, Ambre, Maya et June Wheeler jusqu’au jour où elle se fait renvoyer de son lycée après avoir usurpé l’identité d’un autre lors d’un tournoi. Mais alors qu’elle revient leur dire au revoir, elle se rend compte que tout cela n’était qu’un coup monté par Hélios qui désire l’éliminer pour une raison inconnue. Après avoir repoussé de nombreux assauts dans son école où les élèves étaient retenus en otage, elle finit par affronter un sbire d’Hélios contre qui elle perd un duel d’orichalque. Mais ses amies Ambre et Maya se sacrifient à sa place pour qu’elle vive. Ne pensant plus qu’à les délivrer, Angéla se sépare de June alors que celle-ci repartait à Neo Domino city. C’est là qu’elle fait la rencontre de Drago, rencontre qui changera sa vie et lui redonnera espoir de sauver ses amies.



Michael Duroy (Aka Darksky) : Alors qu’il n’avait que 10 ans, Michael perd ses parents et se voit contraint d’élever seul sa sœur, Marie avec sa grand-mère. Afin de survivre, il s’inscrit à un tournoi de duel avec une grosse récompense à la clé. Alors qu’il arrive en final, il se retrouve contre une jeune fille du nom de Laura Garden. Celle-ci le bat à plat de couture mais lui remet la récompense, n’étant elle-même intéressée que par l’événement et non la récompense. Rapidement, il va se lier d’amitié avec la jeune fille avec qui il va passer le plus clair de son temps sur une falaise à l’écart de la ville. Mais contre toute attente, les parents de Laura se voient obligés de déménager et les deux amis sont contraints de se séparer. Alors que Laura remet Trishula a Darksky, le garçon lui remet un poème sur la falaise avant de se dire adieu. Les années passent et Darksky se remet difficilement de sa rupture. Mais, alors qu’il pensait avoir retrouvé une vie stable, sa sœur se fait enlever par un certain « Shadow » et Hélios lui propose son aide afin de la retrouver.

La, il subit un entrainement intensif et se voit assigner une partenaire, une jeune fille du nom de Yuiko Saya. Très vite, le courant passe entre les deux adolescents qui multiplient les missions. Ce n’est que lors de l’assaut final au Louvre que Saya décide de s’enfuir tandis que Darksky décide de rester.

C’est lors de cet assaut qu’il rencontre Drago et Angéla avec qui, après s’être fait abandonner par Hélios, il se lie d’amitié et décide de les rejoindre.



Laura Garden : Après son départ en Angleterre, la vie de Laura est difficile. La jeune fille, auparavant joyeuse et enjouée, se retrouve seule et n’a pour compagnie qu’un garçon peu amical. Les années passent et Laura finit complètement isolée des autres. Cependant, elle continue à faire la justice dans son école, n’hésitant pas à affronter les plus grosses brutes. Un jour, l’une d’elle lui vole son poème et le déchire en deux. C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Folle de rage, Laura défie la brute et toute sa bande.

C’est à ce moment là qu’elle ressent un immense pouvoir au fond d’elle, pouvoir qui lui permet de détruire tout sur son passage et de remettre à sa place les crapules. Mais ce pouvoir l’effraie elle-même et Laura se met à craindre sa propre puissance.

Peu de temps après, sa maison est attaquée par un homme du nom de Sayer et elle est contrainte de s’enfuir pour échapper à l’homme. Là, elle entame un long voyage, non seulement pour échapper à ses poursuivants, mais également pour trouver un endroit où ses pouvoirs ne seraient plus une menace pour personne. Ce n’est qu’après un long périple de plusieurs années qu’elle finit par trouver ce qu’elle cherche. Dans une région reculée d’Angleterre, Laura retrouve son père, désormais appelé Shadow, qui lui raconte son passé et la malédiction que les membres de leur famille portent en eux : celle de Gariatron, décuplant leurs forces en fonction de leurs émotions. Comme en écho à cela, Laura recoit une vision et voit Darksky dans les bras de Saya et plonge dans la folie. Aux côtés de son père, elle jure de se venger de ce monde qui lui avait pris sa famille et son amour.


Hélios : Pharaon déchu, possédant en lui le pouvoir d’un démon du nom de Gariatron. Des millénaires plus tôt, il fut un héros de son temps mais sa folie le consuma et il finit par être enfermé dans une prison millénaire. De retour sur terre, ses objectifs ne se résument qu’à se venger de ceux qui l’ont enfermé : la famille de Drago. Mais, même s’il apparait froid aux premiers abords, il peut se révéler bien insouciant, voir enfantin…


Marie : Sœur de Darksky, kidnappée par Hélios. A son retour, elle se révèle terriblement insouciante, prenant tout à la légère et ne s’inquiétant de rien. Son pouvoir est de lire les émotions des gens, ce qui la rend particulièrement perspicace dans ses déductions.



Shadow : Père de Laura et ancien second d’Hélios, il se sépare de lui pour s’allier à Gariatron lorsqu’il se retourne contre Hélios. Son but est de créer un nouveau monde pour lui et sa fille et de se venger de la mort de sa femme et de son fils.


Gariatron : Démon originel des ténèbres, enfermé des millénaires auparavant avec Hélios, il désire se venger de l’humanité qui l’a trahi alors qu’il affrontait les dieux, être contre qui il s’est élevé avec cinq autres démons.



June : Fille de Joey et Mai, June est une fille à l’intelligence Hors norme. Elle rencontre Angéla peu de temps avant les événements mais se noue d’amitié très rapidement avec elle et deviennent inséparables. Elle se bat également pour aider Maya et Ambre à revenir dans le monde réel.



Chapitres



Spoiler :


Prologue

Alors qu’il rentrait chez lui après avoir reçu une invitation de la part de son amie Asuna, Drago, un enfant vivant dans notre monde, voit sa vie basculer lorsqu’il apprend la mort de toute sa famille dans un accident. Alors qu'il a perdu tout espoir de vivre, il trouve une lettre de sa soeur lui demandant d'accomplir une dernière chose à sa place.


Chapitre 1

Après un rêve étrange, il se retrouve dans une ruelle et fait la rencontre d'un certain toru qui lui apprend que dans le monde où il est arrivé, le duel de monstre est la clé de tout. Lors de son duel, le jeune garçon voit le fantôme de sa soeur assis sur un banc.. Lorsque Drago lui explique qu'il n'est pas de ce monde, Toru l'emmène voir le professeur fudo, éminent scientifique. Mais dans le laboratoire de ce dernier, ils se font soudainement attaquer par d'étranges individus. Yusei s'arrange pour que Drago et toru sortent indemnes mais disparait également dans les ruines de son laboratoire. Une certaine Akiza, venue prévenir son ami du danger, raconte à Drago une prophétie de fin du monde impliquant un certain Hélios, un pharaon maléfique jadis emprisonné hors du temps et maintenant libre. Drago, à peine arrivé dans ce monde, comprend ce que sa soeur voulait lui dire et accepte son destin…


Chapitre 2

De retour chez lui, Toru demande à Misaki, son amie, de trouver de puissants duellistes. Cette dernière emmène alors Drago dans une ville du nom de Crash Town afin d'y recruter un homme du nom de Kalin. Mais ce dernier est réticent et préfère protéger deux enfants et provoque Misaki en duel. A l'issue de cela, il reste finalement dans la ville. Alors que Misaki allait revenir sans duelliste, Blister apparait et expose son nouveau plan pour vaincre Hélios: se séparer et chercher dans le monde entier. Drago est envoyé en France, chez Sherry leblanc, pour disputer la coupe du monde de duel. Là-bas, il rencontre Ellsworth mais également Hélios en personne qui l'attendait et qui semble en savoir beaucoup sur le passé du jeune homme…


Chapitre 3

Alors que Drago était sur le point de se faire écraser par le monstre d'Hélios: le dragon Heart eartH, il est sauvé in extremis par une jeune fille répondant au nom d'Angéla et il s'enfuit avec elle et Ellsworth. Elle lui raconte la fin de la prophétie qui implique un exilé et lui dit également qu'elle-même était poursuivie par Hélios quelques jours auparavant. Chez Sherry, Drago en apprend un peu plus sur l'histoire de ce monde et sur les grands désastres l'ayant frappé. Alors que Angéla lui faisait visiter Paris, un coup de téléphone entraine Sherry et les deux jeunes au louvre


Chapitre 4

Contre tout attente, Yusei réapparait ici mais n'a pas le temps de s'expliquer. Hélios tente de Dérober le livre des morts et lorsqu'ils arrivent dans la salle, il est déjà trop tard. Le Pharaon brandit une carte dans les airs: Apopis, le serpent divin. Drago et Angéla défient Hélios dans un tag duel et ce dernier fait équipe avec un de ses hommes: Darksky. Cette fois-ci, grâce à l'aide précieuse d'Angéla, Hélios est vaincu et il s'enfuit en laissant son partenaire au sol qui est immédiatement capturé. Yusei raconte alors comment il s'en est sorti et comment Hélios l'avait capturé puis comment il s'était échappé.

Darksky se réveille enfin et est forcé de parler, révélant ainsi tous les plans d'Hélios et il comprend alors que le roi l'a trompé en le recrutant et accepte de rejoindre le groupe.


Chapitre 5

Drago est le Fils du roi ayant précédé Hélios et ayant disparu dans des circonstances peu claires! Sherry lui remet une carte vierge qui, à son contact, s'illumine et une image apparait en partie: celle d'Osiris. Il apprend que tant qu'Hélios serait le roi légitime, la carte ne pourrait le reconnaitre comme pharaon.

Plus tard, alors que Drago et Angéla marchaient dans le parc du chateau de Sherry tout en repensant au passé, un étrange homme surgit et les attaque mais ne se revendique pas d'Hélios. Darksky qui les suivait, arrive au même moment et leur révèle l'existence de Shadow, un autre homme désireux de s'emparer du monde, tout en s'opposant à Hélios en tant qu'ancien second. Une fois l'homme vaincu, Sherry lui apprend qu'elle avait également été attaquée et que, par la même occasion, elle avait appris la participation d'Hélios et Shadow à la coupe du monde.

Quelques jours plus tard, la soeur de Drago lui explique comment elle a "survécu" et comment il avait pu revenir de notre dimension dans celle-ci lors de l'explosion de la centrale ayant engendré la mort de sa famille.


Chapitre 6

Alors que la coupe du monde vient d'être lancée, Darksky est pris dans une embuscade mais arrive finalement à s'en sortir grâce à une carte très spéciale: Trishula, Dragon de la barrière de glace. Par la suite, Angéla remporte son duel contre Mokuba Kaiba, mais Darksky, perdu dans ses pensées, ne peut rivaliser et la victoire repose sur les épaules de Drago…

Il affronte le king du duel: Jack atlas et finit, après un match mouvementé, par remporter la victoire de justesse. Sur un autre terrain, une jeune femme livre un duel et Darksky, stupéfait, la reconnait: son ancienne petite Amie disparue: Laura.


Chapitre 7

Malheureusement pour Darksky, Laura n'est plus la gentille petite fille qu'il connaissait mais est à présent froide, distante et au service de leur ennemi: Shadow. Après s'est fait rejeté, il s'écroule sur son lit, totalement déconcerté et fait un rêve étrange où il se revoyait quelques années plus tôt lorsqu'une voix l'interpelle et lui donne une carte: Geb, dieu créateur de la terre. Lorsque Darksky voit Laura écraser ses adversaires un par un sans pitié, il prend une résolution: arrêter son amie coute que coute.


Chapitre 8

Hélios affronte Shadow! Hiératique contre Maitre Dragon, un duel épique, d'autant plus que Shadow possède également une surprise: un dieu du nom de Drakon. Lorsque celui-ci entre en contact avec Apopis, le stade menace de s'effondrer et le duel se termine sur une égalité…


Chapitre 9

Darksky a enfin décidé de s'expliquer avec Laura. Cette dernière accepte sa requête comme la dernière faveur en souvenir du bon vieux temps et lui raconte son histoire depuis sa disparition de la vie de Darksky. Elle lui dit comment elle a un jour découvert qu'elle était maudite, comment elle a du fuir ses proches pour ne pas les blesser, comment elle a été poursuivie par les sbires d'Hélios désirant son pouvoir et comment enfin elle avait rencontré Shadow. Le soir même, Marie, la soeur de Darksky revient miraculeusement, mais à bout de forces.Il utilise alors la carte de Geb pour la soigner sous les conseils d'une voix dans ses rêves et sa soeur se réveille.


Chapitre 10

Marie révèle à tout le monde la raison de son enlèvement; son don lui donnant la capacité de percevoir les émotions cachées des gens et également de trouver les élus de la prophétie: Angéla, Drago, Darksky et Laura.Le soir même, Hélios arrive dans le jardin de Sherry et demande une trêve pour combattre Shadow. Après réflexion, Drago et Sherry acceptent la proposition…

Contre toute attente, le roi change subitement de personnalité et abandonne son visage maléfique…pour devenir un bon vivant et défie le groupe dans une course de Dragons ! Marie, apparemment habituée, n’hésite pas et entraine tout le monde à faire comme elle.

La course se solde sur la victoire de Darksky et la défaite lamentable du roi.


Chapitre 11

Darksky, qui ne peut accepter l'arrivée d'Hélios dans l'équipe, s'isole de tous. Mais c'est alors qu'il voit en rêve la raison de la solitude et de la folie d'Hélios: sa femme, celestia, a été tué au cours d'une guerre impliquant tout le royaume contre les serviteurs de Diabound. Il fait également la rencontre de Luna, la soeur du roi qui lui envoyait régulièrement toutes ces visions en rêve. Darksky accepte ainsi un peu mieux la présence du roi à ses côtés mais il découvre par la suite l'existence de la citadelle des dieux, un endroit mythique, source d'énergie du monde. Enfin, Shadow leur révèle ses plans en échange de l'annulation du tournoi: il se rend au ligne de Nazca pour réveiller les esprits de la terre immortels…


Chapitre 12

Une fois au pérou, le groupe se perd dans la forêt et débouche finalement sur un temple où ils lisent une autre prophétie impliquant des esprits de la terre immortels. Une jeune femme, Alice, les prenant pour des pilleurs, les défie mais se rend compte de son erreur lorsque Shadow apparait, brandissant des cartes trouvées dans ce même temple.Il s'enfuit et Alice leur révèle l'existence d'autres esprits de la terre immortels, qui ne sont pas enfermés dans les lignes de Nazca mais dans ce même temple. C'est alors qu'au loin, des flammes violettes surgissent, indiquant le retour des esprits de la terre…


Chapitre 13

Hélios défie une nouvelle fois Shadow en duel mais se bat à présent du côté du bien. Malheureusement, la brume des esprits de la terre empêche de voir le duel. Lorsqu'elle se dissipe enfin, un immense chien noir se tient aux côtés de Shadow alors que le terrain d'Hélios est vide. Après s'être excusé une dernière fois, Hélios active la carte qui cause sa perte: le sceau d'orichalque. Les flammes vertes l'entourent et lorsqu'elles se dissipent, un autre homme se tient à sa place, un homme se faisant appeler Gariatron. Shadow décide de se rallier à cet individu apparemment tout puissant et tous deux s'en vont en laissant derrière eux les esprits de la terre immortels, empêchant tout le monde de les suivre. Alors que la situation semblait désespérée, Yusei arrive à temps et invoque le dragon poussière d'étoile…


Chapitre 14

Alors qu'il était aux prises avec les esprits de la terre immortels, une voix parle à Drago et prend possession de son corps, un esprit de duel répondant au nom de LADD et prenant la forme du Dragon de la lumière et des ténèbres. Jack arrive et le sauve in extremis et lui dit de lui laisser le reste. Il rejoint alors ses amis et Alice lui révèle qu'elle peut les faire sortir de cet enfer. Il n'a pas le temps de protester car elle active une carte qui les enveloppa avant de les laisser au milieu de nulle part, loin des combats. Le soir, Angéla se confie à Drago et lui révèle son passé et ses motivations dans ce combat: venger ses amies qui se sont sacrifiées pour elle alors qu'elle était attaquée par Hélios. Le soleil se lève sur la montagne et renforce son désir de protéger ce monde d'Hélios et de Shadow.


Chapitre 15

Après une très longue marche sans savoir où ils allaient, Drago et les autres arrivent finalement devant un imposant rocher. A ce même endroit se tenait une personne qu'Angéla reconnut: son amie, June, partie quelques semaines plus tôt pour enquêter sur la prophétie et Hélios. Elle leur révèle sa découverte: l'existence de Gariatron, le démon originel des ténèbres, une créature pouvant être à l'origine du monde.Elle ajouta également qu'ils se trouvaient devant la citadelle des dieux où étaient nés et où retournaient les pouvoirs les plus maléfiques de l'histoire comme l'orichalque qui avait emprisonné les amies d'Angéla…


Chapitre 16

Lorsqu'ils trouvent enfin l'entrée de la citadelle, ils constatent que tout autour d'eux est pris dans la glace. Cependant, à peine entrés, Shadow leur apparait et jette un sort sur le groupe. Drago se retrouve séparé de ses amis et se réveille dans son monde, en compagnie de trois personnes lui rappelant de vagues souvenirs. Pensant d’abord à un rêve, il se rend compte que sa mémoire a été altérée et que de nombreux éléments ont été effacés de sa vie passé, en particulier l’existence d’une fille mystérieuse nommée Hoshino…Cependant, cette illusion, créée par Shadow, se brise. Après avoir affrontée son amie d’enfance, Drago est tiré de son cauchemar par Ladd. Mettant de côté ses interrogations, Drago se reconcentre sur sa mission d’éliminer Gariatron et Shadow.


Chapitre 17

Angéla et June sont envoyées dans un futur en ruines. Là, elles apprennent de la bouche d’une mystérieuse Iori que le monde est gouverné par Gariatron qui a mis à exécution ses projets et que l'humanité est réduite. Elles rencontrent également Laura adulte qui les emmène dans un bunker, non sans être surprise après les avoir vues mourir. Gariatron les attaque avec son armée mais Laura est plus que jamais décidée à se battre jusqu'au bout, même en utilisant sa malédiction comme arme. Avec Angéla et June, Laura et Iori lancent une ultime attaque mais c'est Hélios qui achève le démon, ce dernier ayant été libéré lorsqu'il a reprit sa forme originelle. Gariatron est vaincu et se rend compte de son erreur avant de disparaitre en laissant une plume blanche à Angéla qui retourne dans le présent avec June.


Chapitre 18

Darksky et Marie se retrouvent dans une forêt, mais le jeune garçon, appelé par une voix, s'éloigne de sa soeur. Il voit alors défiler sous ses yeux les souvenirs de Laura un par un, depuis son départ jusqu'à sa rencontre avec Shadow. Mais Gariatron s'en mêle et l'attaque sous forme d'ombre noire. Darksky ne se laisse pas faire et fusionne avec son maitre des armures. S'ensuit un combat Aérien que le démon domine largement jusqu'à l'apparition d'un phénix dans le ciel: Nout, déesse créatrice des cieux. Gariatron dévoile alors à Darksky que c'est lui qui avait tué ses parents et notamment sa mère, mieux connue sous le nom de Nout. Il lui envoie une vision se terminant par la chute de ses parents du haut d'une cascade. Lorsqu'il rouvre les yeux, il est aux côtés de marie et des autres mais a à présent une nouvelle arme en sa possession qui va lui permettre de régler son compte à ce démon…


Chapitre 19

Angéla retrouve ses amies, mais pas comme le souhaitait: elles sont possédées par l'orichalque. Avec June, elle les affronte dans l'espoir de les faire revenir à la raison. Mais le pouvoir de l'orichalque est décuplé à cause de Gariatron et Angéla frôle la défaite avant de réduire les points de vie de ses amies à 0 grâce à june. Alors qu'elle pensait en avoir fini, un immense serpent apparait. Ne pouvant vaincre ce monstre, elle s'apprête à abandonner lorsque les trois chevaliers de l'atlantide surgissent et lui confèrent un nouveau pouvoir à partir de la plume de Gariatron: les ailes de socrate. Ce dragon géant fusionne avec Athéna et met fin à ce duel. Ses amies sont vivantes,mais Angéla ne peut pas se permettre de partir maintenant et les confie à June avant de se lancer à la poursuite des autres.


Chapitre 20

Elle est là, juste en face, Laura, terrifiante, les yeux fous, prête à tuer Darksky s'il le fallait. Les deux anciens amis s'affrontent et Darksky découvre la corruption de l'ancien monstre de Laura: Ouroboros. Cette dernière lui révèle la véritable identité de Shadow: il ne s'agit de personne d'autre que de son propre père. Darksky, plus résolu que jamais à en finir, invoque Geb, dieu créateur de la terre, mais Laura avait prévu cela et en prend possession en échange d'ouroboros. Darksky se saisit de l'occasion et, par un tour de force, synchronise ouroboros pour faire renaitre Trishula sous les yeux ébahis de Laura. Vaincue, elle reconnait sa défaite. Mais alors que darksky allait fêter le retour de son amie, il est attaqué puis blessé par Sayer, engendrant la colère de Laura qui disparait pour se venger immédiatement de Gariatron.


Chapitre 21

Shadow est le dernier rempart entre Gariatron et Drago, il faut donc le vaincre pour pouvoir continuer. Mais plus facile à dire qu'à faire, son deck est composé uniquement d'esprits de la terre immortels invincibles. Drago ne peut que se défendre sans pouvoir attaquer. Shadow lui montre alors le futur, un futur sans vie, un futur qu'il veut éviter en recréant ce monde. Drago est sur le point d'abandonner lorsqu'Angéla, Darksky et Laura arrivent dans la pièce et le somment de continuer. Shadow décide d'en finir une bonne fois pour toute en recouvrant ses cinq esprits de la terre pour donner naissance à l'ultime monstre: Xotolt. Après avoir encaissé cinq attaques consécutives, Drago est sauvé par Laura qui interrompt le duel et défie son propre père. Dans un ultime effort, Drago s’attaque directement à l’homme avec une épée d’énergie et réussit à le vaincre grace à l’aide de Ladd.

Lorsque Shadow disparait, il lance un dernier regard vers sa fille avant de plonger dans les ténèbres. A présent, il ne reste plus que Gariatron en tant que dernier rempart et menace pour l’humanité.


Chapitre 22

Gariatron, l'ultime ennemi, le démon originel des ténèbres. Il est là, assis sur son trône et regarde les misérables humains qui essaient d'entraver ses projets. Il leur explique alors la raison de sa colère: la trahison d’un homme des millénaires auparavant alors que Gariatron et ses frères allaient remporter une victoire écrasante contre leurs ennemis : les dieux du monde des esprits. Laura tente de l'arrêter seule en utilisant sa malédiction comme source de force, mais elle est mise à terre. Drago, Angéla et Darksky s'allient alors contre ce puissant ennemi.


Chapitre final et épilogue

Drago est le dernier encore debout et doit faire face à la force originel de Gariatron. C'est alors que l'esprit d'Hélios intervient et lui remet sa couronne, le reconnaissant comme souverain légitime d'Héliopolis. Son deck s'illumine alors et il invoque Osiris, le dragon ressuscité qui met fin au duel. Gariatron disparait dans une explosion non sans lancer une ultime menace. La citadelle s'écroule sur elle même et drago vient en aide au corps sans force d'hélios qui lui indique la sortie. Cependant, juste devant la porte se trouve Shadow. Mais il n'attaque personne et, après s'être excusé auprès de tout le monde, se dirige vers le coeur de la citadelle, ignorant les supplications de sa fille l'implorant de revenir.

une fois à l'extérieur, ils découvrent que la glace a fait place à une vaste prairie et que le soleil brille à nouveau haut dans le ciel. Hélios renonce alors à ses projets pour voyager et Drago décide de faire de même tandis que Darksky essaie de consoler Laura et qu'Angéla fête ses retrouvailles avec ses amies.

Mais à l'intérieur de la citadelle, Shadow se trouve devant l'ombre de Gariatron. Un bloc de glace s'écrase et aux portes de la mort, Gariatron lui fait cette proposition; lui servir d'hôte en échange de la possibilité de revoir sa fille…





http://forum.duelingnetwork.com/index.php?/topic/157103-the-wrap-up-red-lust-circuit-series-miami-edition/#entry2134192
le bon temps…

Quadriforce
Membre
Messages : 298


haut haut de page
[fic]: L'Avènement des Dieux posté le [11/02/2019] à 21:47

Merci ! Je vais regarder ça 🙂


Pages : 1 2 3 4 ... 405 406 407 408

Partenaires


YugiBazar Ludis Factory yugiohcardmarket.eu Battle City Alpha