Bienvenue visiteur, pour poster sur ce forum vous devez vous enregistrer.
Présentations Flux RSS Recherche
Pages : 1 2 3 4 ... 14 15 16 17
[FIC] La malédiction de l\'être aimé
Invite
[Invite]
Messages : 9355


haut haut de page
[FIC] La malédiction de l'être aimé posté le [24/08/2014] à 21:01

Salut les amis !

Bon je l'avoue, avec toutes les histoires que j'ai eu sur otk, j'ai carrément oublié la fic ici.

Donc comme j'ai quelques chapitres d'avance sur Yume, et des chapitres en cours de réécriture, ça m'a fait repenser à la fic ici.

C'est pas cool d'avoir planté les personnes qui lisaient, donc j'aimerais savoir si ça vous intéresse d'avoir la suite? Auquel cas je mettrai à jour ^^

Voila rien d'autre à dire :3


heart earth
Modérateur
Messages : 10410


haut haut de page
[FIC] La malédiction de l'être aimé posté le [24/08/2014] à 21:16

Attends un peu pour réécrire ici sinon je pourrais pas comparer les nouvelles et anciennes versions 😛




http://forum.duelingnetwork.com/index.php?/topic/157103-the-wrap-up-red-lust-circuit-series-miami-edition/#entry2134192
le bon temps…

Invite
[Invite]
Messages : 9355


haut haut de page
[FIC] La malédiction de l'être aimé posté le [24/08/2014] à 21:21

Oui c'est vrai , je vais laisser un peu ici :3 Mais c'est avec un peu de honte car je trouve mon premier récit ridicule comparé à maintenant :3


heart earth
Modérateur
Messages : 10410


haut haut de page
[FIC] La malédiction de l'être aimé posté le [24/08/2014] à 21:27

T'es pas le seul à t'être trimballe un récit avec des fosses pendant pas mal de temps XD moi je suis bien reste plus d'un an avec un truc tout pourri, tellement que j'ai pas simplement ré écris, j'ai même change l'histoire ^^




http://forum.duelingnetwork.com/index.php?/topic/157103-the-wrap-up-red-lust-circuit-series-miami-edition/#entry2134192
le bon temps…

Invite
[Invite]
Messages : 9355


haut haut de page
[FIC] La malédiction de l'être aimé posté le [24/08/2014] à 21:33

Ah carrément :3 Je me sens moins seul :')

Je suis sur le chap 3 là :3


Invite
[Invite]
Messages : 9355


haut haut de page
[FIC] La malédiction de l'être aimé posté le [03/11/2015] à 10:30

Pour les personnes de Yume Nikki qui suivaient la fic et qui m'ont demandé de la continuer hors Yume, voici la suite. Je ne vais pas tout remettre ici, sauf si vous avez vraiment envie de voir les 42 chapitres en mode remasterisé par rapport au récit très pauvre ici, mais quoiqu'il en soit, le chapitre 43 est là 😉


PS : Le chapitre reprend les évènements passés, à savoir ceux ci : https://www.fanfiction.net/s/11593498/10/Esprits-Tourment%C3%A9s

Bonne lecture 😉


Chapitre 43 : Reisuke Yamada (2)



Spoiler :


-Bakura- Hahahahaha ! Que vas-tu faire avorton !? J'ai la demoiselle, tu ne peux rien…


De la force…De la force…De la force…De la force…JE VEUX DE LA FORCE !


-Reisuke- Je libère le sceau de mon esprit ! Apparais , roi des six serpents , Ananta le dragon maléfique !


….


Jamais plus je ne serai un fardeau…Jamais plus je ne serai impuissant…Je suis libre, libre de protéger ce que je veux, libre de protéger les personnes que j'aime…Libre…Libre…Liiiiiiiiibre…



-Reisuke-
Extermine le, Ananta.


Mon serpent se rua sur le Diabound, sortant ses têtes de la terre une par une, empêchant le monstre de m'esquiver. Il était trop tard pour ce voleur de bas étage. Lutter avec moi n'était plus une option envisageable. Fuis ou péris sous mon bras. La puissance est en moi. Rampe, ton pauvre Diabound ne peut se mettre en travers de moi. A peine il attaque une tête qu'une autre se présente à lui, tu es acculé , renonce, plie sous mon poids, tu es inférieur, admets le…Hahahaha…J'aime ça, j'aime ça, J AIME CA…


-Bakura- Très bien, tu as gagné la bataille, mais nous nous reverrons , sois en certain.


Il fuit, il fuit , c'était la dernière option qui s'offrait devant ma toute puissance. Mon apogée même. Il ne pouvait rien faire…Rien…Ce sentiment de supériorité…Je n'avais jamais ressenti ça…Quelle force, je pourrais déplacer des montagnes…


Je fus surpris par quelque chose qui venait de derrière, une voix féminine et apeurée. Erika…Erika…Oui…Je connais Erika…Je me retourne.


-Erika- Rei…Rei-Chan…Merci pour ce que tu as fait pour moi, j'ai eu tellement peu-


Je la coupe net. J'ai trop d'assurance en moi, elle ne fait que plier face à ma parole…J'aime ce sentiment de supériorité. Je prends la parole d'un ton glacial, je constate que ma voix est devenue plus grave…Tant mieux.


-Reisuke- Tais toi. Désormais je vais faire cavalier seul. Il est temps que tout change, assez de n'avoir aucun impact, assez d'être un spectateur, vous allez comprendre qui je suis. Je suis Reisuke Yamada ! Hahahaha ! Ne vous avisez pas de vouloir m'arrêter. Cela sera une guerre une guerre interminable, et dont je serai le vainqueur !


-Erika- Mais Rei-ch…-


-Reisuke- Silence. Un mot de plus et je t'exécute. N'as-tu pas compris, c'est moi qui ait le pouvoir.


Je me retourne et chevauche l'une des têtes de mon serpent, maintenant que j'avais le pouvoir, plus rien ne pourrait m'arrêter, récupérer le Kan'jiru serait une chose aisée, tellement facile. Même Zork serait un jeu d'enfant à affronter et à détruire. Je vais montrer à Erika et Hakaze ce que je peux faire, assez d'être un fardeau.


Je parcours le désert d'Egypte en quête d'amusement, de réceptacle afin de contenir ma nouvelle puissance, de tester jusqu'où je peux aller. C'était tellement bon que j'en redemandais , j'étais insatiable. Je croisai quelques habitants du royaume sur mon passage, certains me fuyaient, d'autres me défiaient sans savoir ce qui les attendaient tous finissaient à terre. Je ne tuais pas, je ne suis pas un assassin. Je devais avoir de la force, car avec la force venait le pouvoir…Le pouvoir de changer les choses…


-?- Le pouvoir ? Tu n'as même pas été capable de changer le cours des choses.


-Reisuke- Qui est-la ? Qui me parle ?


Mon serpent s'arrêta net, je me retournai, me préparant à anéantir sur place la prochaine personne s'opposant à moi. C'était un homme d'apparence fourbe à la silhouette élancée. Il était habillé d'une espèce de robe blanche et verte, dissimulée sous une cape noir ébène. Ses yeux jaunes et verts me fixaient avec une malice prononcée infiltrée en eux.


-Reisuke- Tu n'es pas semblable aux autres. Qui es-tu ?


-Dartz- On me nomme Dartz..


-Reisuke- Cela ne me répond pas. Que fais-tu ici ?


-Dartz- J'attends mon heure. Rien de plus.


-Reisuke- Aucune utilité. Ananta, détruis le.


-Dartz- C'est futile.


Mon reptile s'avança vers l'homme, rugissant comme il s'approcha assez prêt de ce dernier, l'homme sourit d'un air glacial, paralysant mon serpent dans sa course. Il était tétanisé, il ne bougeait plus. Je ne pouvais rien faire pour le ramener à moi. Saleté !


-Dartz- Tu es d'une faiblesse affligeante. Regarde la vérité en face, tu n'es qu'un déchet.


-Reisuke- Comment oses- ARGH !


Je fus paralysé au même titre que mon reptile. L'homme sourit, il pointa son doigt vers moi, une lueur verte sortit de son doigt et s'abattit sur moi. J'eus terriblement mal à la tête d'un seul coup…


….


-Reisuke- Qu'est-ce que…Non…


Ma tête me fit très mal, je perdis peut à peu la vision. L'homme fourbe disparut de mon champ de vision, ne laissant que la noirceur la pénétrer. Lorsque le rideau noir fut total, je vis des images insupportables…Il est là…Cet homme…C'est cet homme qui a pris mes parents…Qu'est-il en train de faire…Maman…Qu'est-ce que…Papa…Maman…Que…Que…Je ne veux pas voir ça…Maman…Papa…AHHH ! Leurs voix résonnent…


– Pourquoi n'as-tu rien fait… ?


– J'étais trop jeune…


– Pourquoi n'as tu pas appelé quelqu'un…


– Je ne pouvais pas…Il était trop tard…


– Pourquoi tu nous as laissé mourir…Pourquoi…Reisuke…Tu nous as laissé mourir…


-Reisuke- AAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHH ! Arrête ! Je ne veux plus entendre ces voix ! Je suis désolé, Papa ! Maman :! Je suis désolé !


-Dartz- Tu as été faible…Et tu resteras un faible toute ta vie…


-Reisuke- C'est…C'est faux ! J'ai la force ! J'ai toute la force qu'il me faut ! Je…Dois…Je dois…Protéger Erika !


A ces mots, je repris le contrôle sur l'emprise de Dartz. C'était vrai après tout, Erika est la seule personne qu'il me reste, je dois la protéger coûte que coûte…L'homme me regarde d'un air amusé. Je ne vois vraiment pas ce qu'il y a de drôle pourtant. Mon reptile s'avance de nouveau vers lui pour l'exterminer, mais aussitôt qu'il se jette sur l'homme, ce dernier évite l'attaque du serpent. Il me regarde de nouveau, son regard est marqué par le mépris. Il commence à briller intensément d'une lueur verte/bleue. Je comprends alors que son pouvoir est égal, si ce n'est supérieur au mien…


-Dartz-Ta résistance est inutile, Soldat d'orichalque, viens à moi !


-Reisuke- L'orichalque !?


-Dartz- Oui, je suis Dartz, dernier roi de l'atlandide, et possesseur du pouvoir originel de l'orichalque ! Que vas-tu faire contre ça, avorton ?


-Reisuke- Merde, ce n'était pas prévu ça ! Ananta, reviens à moi !


Je n'eus pas le temps de rappeler mon monstre qu'il se fit percuter par la rapidité du soldat d'orichalque qui lui attrapa une des têtes et lui arracha sèchement. Je poussai un cri de douleur immense, en Egypte, lorsqu'un monstre subissait des dégâts, son propriétaire subissait les mêmes…J'avais mal dans la poitrine…J'avais l'impression qu'un incendie s'était déclaré au plus profond de moi…J'avais mal…Mais…Mais…un mec aussi dangereux doit être arrêté…Qui sait ce qu'il pourrait faire à Erika…


-Reisuke- Ananta…Ananta ! Attrape le soldat avec toutes tes têtes !


-Dartz- Chaos.


L'homme propulsa une lumière verte qui pénétra mon serpent. Le serpent se stoppa. Je cherchai à comprendre pourquoi, quand enfin , le serpent qui était à mes côtés commença à se tuer lui même, ses têtes attaquaient les autres. Je ne compris plus rien à la situation. Le rire cynique de l'homme aux cheveux bleus/verts vint éclairer la situation.


-Dartz- Ne sais-tu pas que chaque tête d'Ananta a sa propre volonté ? Si c'est une grande force, c'est également sa plus grande faiblesse, puisque causer la Discorde dans l'esprit d'Ananta cause sa perte. Rends-toi tant qu'il est encore temps. Tu as toujours été un faible, tu n'es même pas capable de me faire fléchir un genoux. Rends toi.


I…Il a raison…Je ne peux rien faire…Je n'ai pas assez de puissance…Pas assez pour protéger ce que je veux et ceux que j'aime…Papa…Maman…Tout est de ma faute…Erika…Tout est de ma faute…Je ne suis qu'un déchet…Qu'une larve qui ne peut rien changer par lui même…Je ne peux rien faire…Jamais je n'aurai la force…Jamais…


Je m'écroule. Je tombe sur les genoux. Le plomb sur mes épaules est trop lourd, je ne peux pas l'assumer. Des larmes arrivent…Non…Je ne dois pas les faire voir…Je ne peux pas…Je ne peux pas…Je ne peux pas…Mais elles coulent toutes seules…Mes larmes coulent toutes seules…Je ne peux pas les retenir…


Ananta disparaît…Surement parce que j'ai capitulé…Non…Lui aussi en a pris plein sur lui…Quel homme je fais…Je suis ridicule…Ridicule…


-Dartz- Ne t'en fais pas. Je ne te veux pas de mal. Je peux te donner la force dont tu as besoin. N'en as-tu pas assez d'être impuissant, impuissant face au décès de tes parents, impuissant face au danger qui guette ton amie…Je suis sur que tu comprends ce que je veux dire.


-Reisuke- Je…Je…Je…


Je relève la tête, j'ai la vision brouillée par les larmes que j'ai versé…Je ne distingue plus que les couleurs, si bien que je ne peux dire quelle expression l'homme en face a…Pourtant, il me propose la force que je n'ai pas…Avec cette force, je ne laisserai plus jamais quiconque faire du mal à mes proches…Plus jamais…


-Reisuke- Je vous en prie…Aidez-moi…J'accepte votre proposition…


-Dartz- Voila la réponse que je voulais entendre. Nous allons bien nous entendre, Reisuke…


Mes yeux brouillés perdirent leur capacité à voir. Je ne voyais plus rien. J'entendais uniquement les pas de l'homme dans le sable comme si il marchait sur du parquet. Ses pas résonnaient dans mes oreilles. Il vint près de moi et posa son doigt sur mon front. Une étrange lumière verte m'aveugla..Je perdis connaissance peu après.


……


…..


….


Je me réveillai quelques temps plus tard…Dans le royaume du désert d'Egypte. Seul…Dartz n'était plus là…Etait-ce un rêve…Ou la réalité… ? A vrai dire, je n'en savais rien…Je n'avais pas changé d'apparence…Pourtant j'ai l'impression d'avoir changé au fond de moi…J'ai mal à la tête…Très mal à la tête..


J'inspecte les lieux, je ne suis pas loin du Palais…Mais pourtant, personne ne semble être là. Le soleil est recouvert par une lune noire, un géant noir semble être surélevé et domine le royaume d'Egypte, combattant une espèce d'oiseau en flammes face à lui. Je ne comprenais pas la situation, mais quelque chose en moi était excité par cette situation. J'entendis du bruit plus loin, je me retournai, c'était Hakaze. Elle était essoufflée , pleines de blessures superficielles sur le visage. Elle avait du se battre ici…Et elle venait pour moi maintenant…Elle vient pour me détruire…Elle veut me séparer d'Erika…C'est ça qu'elle veut…Oui c'est ça…


-Reisuke- Je ne veux pas…


-Hakaze- Que racontes-tu Reisuke ? Pourquoi cette métamorphose soudaine ?


-Reisuke- Tu ne me sépareras pas d'Erika !


Je sentis la force monter en moi, Ananta vint derrière moi sans que je ne l'appelle, sa tête était revenue comme si de rien n'était…Je n'étais plus impuissant, je sentais la force qui se dégageait du pouvoir d'Ananta…Et il était mien…Je ne pus m'empêcher de rire aux éclats devant cette force, la jeune fille semblait mal à l'aise et pour cause, elle avait trouvé son maître…Rien ne pouvait m'arrêter…


-Hakaze- Reisuke ! Es-tu devenu fou !?


-Reisuke- Hahaha ! Peut être bien ! Mais regarde ça ! Ananta ! Dévore la !


Mon serpent se rua à toute vitesse contre la jeune fille qui ne vit rien arriver. Cependant, une lumière éclatante la protégea, de cette lumière sortit Athéna, l'esprit de duel d'Hakaze. La sotte reprit de plus belle en propulsant une énergie blanchâtre intense sur mon reptile qui ne put éviter l'assaut et fut propulsé plus loin. Je ne pouvais pas perdre de nouveau, je refuse… !


-Reisuke- Raaaaaaaaaaah ! Ne compte pas sur moi pour perdre de nouveau ! Ananta ! Jet Acide !


-Hakaze- Athéna , bloque le !


Mon monstre s'exécuta, crachant avec ses têtes du venin à l'état pur, l'elfe utilisa une barrière couleur or pour se protéger, mais elle fondit rapidement face au venin, laissant l'Elfe se faire toucher. La jeune fille hurla de douleur et perdit l'équilibre quand l'intensité de l'attaque l'atteignit. Elle se releva péniblement et s'adressa à moi avec difficulté.


-Hakaze- Reisuke…Pourquoi tu fais ça…


Je n'eus pas le temps de répondre qu'une nouvelle invitée nous rejoignit , c'était Erika , elle avait fait le chemin jusqu'ici, j'étais soulagé qu'elle aille bien, ensemble nous pourrions nous débarrasser une fois pour toutes de tout ce qui se met en travers de notre route.


….


A ma grande surprise, la jeune fille, au lieu de s'assurer de mon état, alla supporter la fouteuse de troubles au sol, elle l'épaula pour qu'elle se relève…Elle se fiche de moi…Je…Non je…


Je commence à sourire, j'ai compris ma faiblesse…Il n'y a pas d'amis, pas d'amours, pas de famille…Ce sont eux ta faiblesse…Ce sont eux qui se servent de toi…Au nom de l'amour, au nom de l'amitié…On te prend pour ce que tu n'est pas, on te fait faire ce que tu ne veux pas…Tout cela…C'est du passé…Quoique…


-Hakaze- …Je me battrai…Jusqu'au bout…Amène toi…


-Reisuke- Pas tout de suite ma jolie, ce n'est pas moi qui te porterai le coup de grâce. Erika , toi qui as reçu la puissance de Toratura, laisse la s'épanouir et élimine cette femme ! Nous gouvernerons ensemble sur ce monde et tu n'auras plus jamais à craindre !

-Erika- Rei…Chan…

-Reisuke- Ne désires-tu pas un monde où nous pourrons être ensemble pour l'éternité ? Ce monde t'est accessible ! Alors prends la vie de cette femme !


Elle se retourne vers la jeune femme affaiblie…J'ai gagné…Je ne peux m'empêcher de rire face à la situation. La manipulation était trop facile…Ces liens pouvaient faire n'importe quoi…Ma victoire serait absolue tant que l'amour d'Erika serait là…Allez petite, ne reste pas planté là…Efface tes doutes et liquide cette fe-


Je n'eus le temps de terminer ma pensée que quelque chose attaque violemment Ananta, la douleur me fit cracher un filet de sang au sol, tellement l'attaque était inattendue. Je me retourne, c'est la princesse des reptiles qui l'a attaqué. Ananta reprend la bataille de plus belle et rivalise avec la princesse, je me retourne et je constate que la jeune amoureuse est repassée dans son côté sombre, ses cheveux sont redevenus de longs cheveux blancs. Tiens tiens, elle aurait désobéi…Qu'à cela ne tienne. Athéna joignit la bataille avec la princesse des serpents, je me sentais quelques peu acculé..


-Reisuke- Argh…Pour des petites ignorantes, vous vous en sortez bien. Je ne m'attendais pas à ta trahison, Erika.


-Erika- Ferme la petite larve, on en a pas fini.

-Reisuke- Ah c'est vrai, j'oubliais qu'une fois sous l'emprise de Toratura tu n'exprimais plus aucune émotion. Qu'à cela ne tienne. Ananta ! Attaque ! Pluie Acide !

Le reptile cracha une très grosse quantité d'acide qui se divisa en plusieurs gouttes, pleuvant par milliers , les deux jeunes filles étaient désormées acculées, elles tentèrent d'éviter tant bien que mal la pluie acide, mais la princesse se prit des gouttes, hurlant douleur à son tour. La reine de lumière se rua sur elle pour la soigner, cette camaraderie était à vomir. Elles tentèrent de contre attaquer, chacune en visant une tête d'Ananta, mais les autres têtes déjouèrent l'attaque…C'était trop facile.

-Reisuke- C'est inutile ! Ananta possède six têtes qui elles mêmes chacune leur propre volonté ! Vous n'arrivez jamais à vaincre Ananta !


-Erika- Je n'abandonnerai pas !


La princesse se rua de nouveau sur Ananta, lui agrippant deux têtes, c'était futile, puisque les 4 autres se tournaient vers elle afin de lui asséner le coup de grâce, une pluie acide à bout portant qui ferait littéralement fondre la princesse…C'était terminé. Pourtant…La princesse commença à briller. Je ne compris pas ce qu'il se passait. En regardant les deux femmes, celle habillée de cuir commença à sourire et à afficher un air vainqueur. Je compris que j'étais tombé dans un piège.


La princesse des serpents brilla, sa propriétaire lui ordonna d'attaquer. Elle arracha chacune des têtes d'Ananta, sans que l'acide craché par ce dernier ne puisse faire quelque chose. Chaque tête arrachée résonnait dans mon corps, me fournissant la pire douleur physique que je n'ai jamais enduré jusqu'à présent. J'avais littéralement l'impression de faire une crise cardiaque.


Au bout de la sixième tête, je ne pouvais plus tenir, je m'écroulai, ayant comme dernière vision le regard des deux jeunes filles…Je ne perdrai pas la prochaine fois…Je vais chercher plus de puissance, pour que plus personne ne puisse me voler ma vie…Tenez vous prêtes…Je reviendrai…


……


…..



heart earth
Modérateur
Messages : 10410


haut haut de page
[FIC] La malédiction de l'être aimé posté le [22/05/2019] à 23:13

cette fic est-elle toujours d'actu? '-'




http://forum.duelingnetwork.com/index.php?/topic/157103-the-wrap-up-red-lust-circuit-series-miami-edition/#entry2134192
le bon temps…

Ezaakh
Membre
Messages : 328


haut haut de page
[FIC] La malédiction de l'être aimé posté le [22/05/2019] à 23:31

Chapitre 44 : DE LA FORCE OH DONNE MOI DE LA FORCE OLALALA JE VEUX DE LA FORCE


Les légendes ne meurent jamais, elles se retrouvent toutes au format Avril 2014.
Yume-Nikki. Glory for Hope. United We Stand. Guru Guru Wonderland.
http://web.archive.org/web/20170711065501/http://otk-expert.fr/arpenteurs/11188/

Pages : 1 2 3 4 ... 14 15 16 17

Partenaires


YugiBazar Ludis Factory cardmarket.com Battle City Alpha